Ducati ne pressent aucun changement majeur dans les pneus

Le constructeur italien pense ne connaître aucune surprise dans la fourniture de pneus cette année, alors que Michelin a stabilisé sa gamme.

À l'aube de la troisième saison de Michelin dans son programme MotoGP actuel, la marque qui a opéré l'an dernier un retour en force au sommet de l'élite se montre confiante quant à la stabilité des produits proposés par Clermont-Ferrand.

"Je ne crois pas qu'en 2018 Michelin fera des choses très différentes de 2017", balaye Gigi Dall'Igna, directeur général Ducati Corse. "Il me semble avoir compris que les pneus seront plus ou moins les mêmes qu'en 2017, avec quelques peaufinages sur certaines pistes. Je ne m'attends pas à ce que les pneus représentent une discontinuité pour l'année prochaine."

Le retour de Michelin, il y a deux ans, était teinté d'une certaine défiance de la part des concurrents, souvent frileux à l'idée de confier leurs roues à de nouveaux produits, qui plus est bien différents de ceux qu'ils avaient utilisés durant sept ans. Après une prise de contact parfois mouvementée, la relation s'est adoucie et chacun a peu à peu repris ses marques. Pour Michelin, le moment est venu de stabiliser la gamme proposée aux équipes et aucune surprise n'est donc à attendre pour l'an prochain, où seule devrait être menée l'habituelle et nécessaire adaptation aux différentes pistes.

Quoi qu'il en soit, Andrea Dovizioso estime qu'un faux procès a été intenté à Michelin et qu'une mauvaise interprétation a été faite de la pluralité de sa gamme. "L'année dernière on a beaucoup parlé d'un changement continu chez Michelin, qui n'existait pas. Michelin n'a pas apporté de nouveaux pneus à chaque fois, comme on le disait", assure le pilote.

Si la volatilité des performances observée ces deux dernières années a parfois été mise sur le compte de la nouvelle fourniture pneumatique, Ducati faisait partie des équipes qui rappelaient l'été dernier que les réglages de la moto et la qualité des bitumes pouvaient avoir leur part de responsabilité dans la performance d'un pneu. Dovizioso, quant à lui, pointe avant tout la nécessité de s'adapter au changement de ce produit, majeur dans le package de la moto.

"Michelin a une façon de travailler différente", précise le vice-Champion du monde en titre, conscient qu'il est naturel de faire des comparaisons avec ce dont les pilotes disposaient précédemment sachant que le changement de manufacturier unique a chamboulé leurs habitudes. "Auparavant on avait de la stabilité, il y avait un nombre de pneus donné, quatre ou cinq, ils étaient là toute la saison, on les connaissait et ils fonctionnaient de la même façon, dans une grande fenêtre de températures. Michelin a une façon différente de faire les pneus et on a plusieurs mélanges pour le même pneu, allant même jusqu'à cinq."

"La fenêtre de travail est beaucoup plus petite pour les pneus qu'apporte Michelin. Le fait de rester dans cette fenêtre dépend de la température de l'asphalte, de la température de l'air, de comment fonctionne la moto, de comment on pilote. Ce sont quatre aspects qui changent les choses du tout au tout. Ils ont donc causé beaucoup de confusion, il y a des hauts et des bas continus car créer ce mix est très compliqué", explique le pilote Ducati.

"Ils [Michelin] ont beaucoup de mélanges de gomme et, étant donné que cette fenêtre est très petite, ils doivent adapter le mélange à chaque piste. Ils apportaient donc des mélanges différents, pas des pneus différents, cela fait une grande différence."

"Je pense donc que les Michelin resteront similaires et que, tant qu'on courra avec Michelin, ces caractéristiques perdureront. Je ne pense pas que l'année dernière il y ait eu beaucoup de confusion de la part de Michelin, simplement il était très, très compliqué faire fonctionner de la bonne façon. On donnait donc souvent la faute à certaines choses alors que ça n'était pas le cas", conclut Andrea Dovizioso.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Andrea Dovizioso
Équipes Ducati Team
Type d'article Actualités
Tags gigi dall'igna, michelin, pneus