Ducati veut Bezzecchi sur une moto officielle en 2025

Selon toute probabilité, Marco Bezzecchi restera sous les couleurs de VR46 en 2024, cependant Ducati compte l'avoir directement sous contrat pour qu'il ait une moto officielle la saison suivante.

Marco Bezzecchi, VR46 Racing Team

Le week-end passé à Spielberg a été celui de la domination de Ducati en piste et celui d'importantes avancées sur le marché des transferts avec, là aussi, un rôle de protagoniste pour le constructeur italien.

Johann Zarco a été l'élément déclencheur, en décidant de quitter le groupe Ducati pour accepter l'offre faite par Honda et l'équipe LCR. Dans la foulée, Franco Morbidelli est apparu comme "la possibilité la plus réelle" de le remplacer chez Pramac Racing et Marco Bezzecchi a annoncé avoir choisi dans quelle équipe il courrait la saison prochaine.

La tendance qui se dessine est que Bezzecchi décide de faire une année de plus dans sa formation actuelle, celle qui l'a aidé à sauver sa carrière en 2020 et qui l'a ensuite accompagné vers la catégorie MotoGP, avec d'emblée le titre de Rookie de l'année en 2022 et de premières victoires cette saison. Valentino Rossi veut conserver sa pépite et il semble que ses espoirs ne seront pas déçus, cependant Ducati a l'intention d'établir un lien étroit avec le pilote de 24 ans.

"Le team Mooney VR46, qui a désormais créé un groupe solide, a permis à Marco d'obtenir d'excellents résultats dès sa deuxième année en MotoGP, et parfois pour un jeune pilote l'environnement compte plus que quelque chose de mieux d'un point de vue technique", a fait remarquer Paolo Ciabatti dans une interview accordée au Corriere dello Sport.

"Si le choix se confirme, nous serons contents. L'objectif, dès lors, est de placer Marco sous contrat directement avec Ducati, afin de lui confier une moto officielle en 2025", a ajouté le directeur sportif de Ducati Corse, dévoilant ce qui pourrait donc être l'issue des négociations menées ces dernières semaines, en contrepartie du fait que Marco Bezzecchi ne pourra pas piloter la Desmosedici d'usine chez VR46 la saison prochaine.

Paolo Ciabatti compte bien garder un lien très étroit avec Marco Bezzecchi.

Paolo Ciabatti compte bien garder un lien très étroit avec Marco Bezzecchi.

Lui faire malgré tout signer un contrat de pilote officiel serait-il une manière d'éviter de le perdre si VR46 devait quitter le groupe Ducati à l'issue de leur accord, pour devenir le team satellite de Yamaha en 2025 ? "Nous voudrions placer Marco sous contrat pour cette raison aussi", a acquiescé Paolo Ciabatti à la question du Corriere dello Sport, "mais surtout parce que nous estimons qu'il est un pilote qui mérite toute notre attention."

LIRE AUSSI - Bastianini n'arrive pas à percer le secret de la Ducati 2024

"Il est tôt pour parler de ce qu'il en sera des équipes en 2025 : nous avons un très bon rapport avec le team Mooney VR46, et l'ambition de Valentino est de bien figurer étant donné qu'il n'a pas besoin d'avoir une équipe en MotoGP. Quand il y a un rapport de satisfaction réciproque, il y a les bases pour continuer : nous ferons les considérations nécessaires durant la première moitié de 2024, mais nous ne sommes pas inquiets."

Zarco aurait pu remplacer Bautista en 2025

Johann Zarco, lui, a choisi de quitter Ducati après quatre ans d'union, et ce malgré le fait qu'il a reçu une offre de la part du constructeur italien. Une offre, certes, inférieure à celle de Honda en ce qui concerne le MotoGP, que le Français aurait dû quitter dans un an, mais avec une vision d'avenir que Paolo Ciabatti défend.

"Les choix des pilotes dépendent de leurs objectifs. Nous avons offert à Johann la possibilité de rester en MotoGP une année de plus, pour ensuite passer en Superbike en 2025 avec un contrat de deux ans, en prenant la place de Bautista qui décidera d'arrêter l'année prochaine", précise le directeur sportif. "Sa volonté était au contraire de rester plus longtemps en MotoGP, par conséquent l'offre de deux années, plus une [en option], de la part de Honda a du sens. Je ne me permets pas de juger son choix, mais je peux dire qu'il est assurément courageux."

"Je pense aussi que, pour un pilote, le fait de rester lié à Ducati avec un contrat de deux ans en Superbike et l'objectif de gagner le plus de titres possible constituait quelque chose de très intéressant, mais je ne me permets pas de dire autre chose."

LIRE AUSSI - Álex Márquez et le choix "risqué" de Zarco : "Bonne chance !"

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Bastianini n'arrive pas à percer le secret de la Ducati 2023
Article suivant Un problème "étrange" a provoqué l'abandon des pilotes RNF

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse