Ducati a testé un carénage pour 2022 et des réglages pour 2021

Pecco Bagnaia et Jack Miller ont évalué un nouvel ensemble aérodynamique sur la Ducati au test de Misano, sans pour autant négliger le travail pour la fin de saison.

Ducati a testé un carénage pour 2022 et des réglages pour 2021

Ducati n'est pas le constructeur qui a apporté le plus de pièces en vue de la saison 2022 au test de Misano. La principale nouveauté était un carénage composé de pièces aérodynamiques profondément modifiées à l'avant de la moto, avec une prise d'air à la forme revue et une nouvelle disposition des ailerons. Davide Tardozzi est encouragé par les premières remarques de Pecco Bagnaia et Jack Miller.

"Les deux pilotes ont fait les mêmes commentaires", a déclaré le team manager de l'équipe Ducati d'usine au site officiel du MotoGP. "Ils sont du même avis même s'ils ont des styles de pilotage différents. Nous sommes assez confiants pour que les nouveautés fonctionnent pour eux deux."

Bagnaia n'est cependant pas certain que ces pièces apparaîtront sur la version 2022 de la Ducati, des analyses approfondies étant encore nécessaires. "ll n'est pas certain que ce soit notre carénage pour l'année prochaine car il faut que l'on voie beaucoup de choses", a précisé le vainqueur des deux dernières courses. "C'était bien, mais il y a des choses qui n'étaient pas bonnes. Alors il faut qu'on voie ce qu'il adviendra de ce carénage, mais en tout cas c'était bien et intéressant à essayer." 

Lire aussi :

Et Bagnaia reste confiant quant au développement de sa Ducati malgré les spectaculaires nouveautés apportées par certaines marques rivales, Honda en tête : "Je ne suis pas inquiet des autres constructeurs car je sais à quel point Ducati travaille et je suis certain que, quand elle sera prête, notre moto sera très compétitive et très forte. Et puis on a tout le temps de nouvelles choses, alors pour une fois que notre moto n'est pas déjà celle de 2022, ça va !" 

De l'autre côté du garage, Miller a eu "de bonnes sensations d'entrée" avec le nouveau carénage mais confirme qu'une validation par les ingénieurs est encore nécessaire. "Ce n'est que le début, donc je pense qu'il y aura du développement sur ces évolutions", a confié l'Australien au site officiel du MotoGP. "Il faudra les tester à nouveau à Jerez en fin d'année."

"Globalement, deux jours vraiment positifs. Même [mardi], qui avait commencé sous la pluie, j'ai pu faire beaucoup de tours dans l'après-midi et [la deuxième journée] a été fantastique. C'était vraiment constant, il faisait très beau, un temps parfait pour les tests. On ne peut pas se plaindre. Je pense que les gars ont plein de données à analyser pour s'assurer que je ne leur mens pas !"

Jack Miller en piste avec le nouveau carénage

"On a été très occupés et on a fait beaucoup de tours", a-t-il ajouté. "On est satisfaits de la façon dont les choses se sont déroulées, même sur ma moto de course, qu'il s'agisse de la constance ou des choses que l'on voulait tester dans les derniers Grands Prix sans avoir le temps de le faire. On avait quelques nouveautés, des choses pour cette année, d'autres pour l'an prochain. Le carénage, comme vous l'avez vu, et différentes choses. C'était bien assez pour m'occuper. C'était très bien et je pense qu'on a travaillé dans une direction positive pour l'an prochain."

Ducati a aussi travaillé pour la saison 2021

Comme Fabio Quartararo chez Yamaha, les pilotes Ducati ont également profité des essais de cette semaine pour préparer la fin de la saison 2021, le titre étant encore en jeu. Ils ont notamment préparé le GP d'Émilie-Romagne, qui marquera un retour du plateau sur le circuit de Misano, malgré le succès conquis par Pecco Bagnaia dimanche.

"On a testé des nouveautés pour 2022, mais on on a aussi analysé des choses qui n'étaient parfaites en course, pour Misano 2 le 24 octobre", a confirmé Tardozzi. "On est assez satisfaits des résultats et des réponses des pilotes." Bagnaia a précisé que les essais pour le reste de la saison étaient "principalement pour la prochaine course [à Misano]", avec des progrès à la clé : "[Mercredi] matin mes sensations ont été très bonnes avec la moto et on a un peu amélioré notre rythme, alors je suis très content de cette journée." 

Jack Miller a précisé que certaines pièces testées cette semaine apparaîtront même dès le GP des Amériques, prochain rendez-vous du calendrier : "On a reçu des choses qui seront sur la moto au Texas. Je pense que vous les verrez, on peut difficilement les manquer. On verra ce qu'il se passera. C'est comme ça dans les essais : certaines choses fonctionnent, d'autres non, puis on comprend, on trouve une direction et on peut avancer à partir de là."

Lire aussi :

Avec Léna Buffa

partages
commentaires

Related video

Fernández et Gardner sur un nuage après leur premier test
Article précédent

Fernández et Gardner sur un nuage après leur premier test

Article suivant

Pol Espargaró agréablement surpris par sa course à Misano

Pol Espargaró agréablement surpris par sa course à Misano
Charger les commentaires