MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Ducati : un carénage conditionneur de flux comme sur la Ferrari SF70H ?

partages
commentaires
Ducati : un carénage conditionneur de flux comme sur la Ferrari SF70H ?
Par :
5 août 2017 à 07:14

Gigi Dall'Igna révolutionne le concept de carénage en MotoGP, en introduisant un conditionneur de flux qui ne sert pas uniquement à tenir au sol la partie avant de la moto. Il semble même avoir repris un concept qui a fait gagner Ferrari en F1.

La Ducati Desmosedici ferait-elle comme la Ferrari SF70H ? Vendredi, à la fin des EL2 de Brno, Jorge Lorenzo est sorti de son stand avec un nouveau carénage des plus attendus, que Michele Pirro et Danilo Petrucci avaient eu l'opportunité d'expérimenter en piste lors des tests menés à Misano il y a quelques semaines.

Avec cette solution, le constructeur de Borgo Panigale n'essaye pas de placer des ailettes à l'intérieur du carénage, comme le font ses adversaires. Gigi Dall'Igna, gourou de la technique et de l'aérodynamique appliquée au MotoGP, a introduit un nouveau concept en reprenant en partie ce que Ferrari a fait avec la SF70H : la GP17 révolutionne en effet l'idée même de carénage, en proposant un intéressant conditionneur de flux, externe au carénage à proprement parler.

Dettaglio della nuova carena del Team Ducati

Une solution géniale, qui permet à Ducati d'adapter le conditionneur de flux aux caractéristiques de la piste, choisissant de privilégier la charge aérodynamique face à l'efficacité aérodynamique, ou l'inverse. Nous n'en sommes plus à "la tête de marteau" que Ducati avait dévoilée en début de saison (photo ci-dessous), mais plutôt à une interprétation nouvelle et inédite des normes que les aérodynamiciens de Borgo Panigale ont réussi à développer en soufflerie après un long travail de CFD.

Andrea Dovizioso, Ducati Team, nuova carena

En plus de limiter le wheeling en phase d'accélération, le conditionneur de flux de la Ducati ouvre un scénario complètement nouveau dans la conception d'une moto de course, car les dérives latérales travaillent différemment selon que la moto se trouve en ligne droite ou sur l'angle.

L'homologation du carénage prévoit plusieurs étapes, si bien que les divers éléments du conditionneur de flux peuvent être ôtés ou ajoutés selon les caractéristiques du tracé. Celui qui a été utilisé par Jorge Lorenzo à Brno a été défini par Davide Tardozzi comme une version "light", aussi peut-on aisément imaginer l'apparition de plusieurs profils lorsque cela sera nécessaire.

Jorge Lorenzo, Ducati, prova la nuova carena della Desmosedici

Il est également très intéressant de noter que la bulle devient un élément aérodynamique, avec une dérive qui part au-dessus de l'admission d'air dynamique. Il n'est pas exclu que le remplissage d'air du caisson ait été amélioré, contribuant à faire respirer le quatre cylindres de Borgo Panigale.

Si Gigi Dall'Igna voulait surprendre, il a parfaitement atteint son objectif car il va contraindre la concurrence à revoir certains concepts. L'interdiction des simples ailettes voulue par Honda pour la sécurité se révèle être une grave erreur, car cette solution représente un grand pas en avant qu'il ne sera pas simple de copier dans l'immédiat.

Article suivant
Tech3 en bonne posture à l'issue de la première journée

Article précédent

Tech3 en bonne posture à l'issue de la première journée

Article suivant

Lorenzo n'a testé qu'une version partielle du nouveau carénage Ducati

Lorenzo n'a testé qu'une version partielle du nouveau carénage Ducati
Charger les commentaires