MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
45 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
59 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
87 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
101 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
115 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
129 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
136 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
150 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
157 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
171 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
199 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
206 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
220 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
234 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
255 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
269 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
277 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
283 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
297 jours

"La Ducati ne changera pas mon style" assure Jorge Lorenzo

partages
commentaires
"La Ducati ne changera pas mon style" assure Jorge Lorenzo
Par :
Traduit par: Léna Buffa
7 janv. 2017 à 16:00

Lorenzo, qui retrouvera sa nouvelle moto à la fin du mois, est convaincu que les particularités de la Ducati ne vont pas considérablement changer le pilotage qui a fait son succès jusqu'à présent.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le musée World Champions by 99 de Jorge Lorenzo
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le musée World Champions by 99 de Jorge Lorenzo
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Davide Tardozzi, Ducati Team Team Principal, Jorge Lorenzo, Ducati Team

Lors des deux journées d'essais auxquelles il a participé à Valence, au surlendemain de la conclusion du championnat 2016, Jorge Lorenzo s'était trouvé très à l'aise au guidon de la Desmosedici, et ce même si les responsables de Ducati reconnaissaient ouvertement qu'ils espéraient le voir enregistrer de meilleurs chronos.

Le premier jour, le Majorquin s'est classé troisième, à un dixième seulement du pilote le plus rapide (Maverick Viñales, sur Yamaha), tandis que le second jour il a décroché le huitième temps, à sept dixièmes de celui qui occupe désormais la place qui était la sienne dans le box de la marque aux diapasons.

Outre le fait de découvrir le numéro 99 apposé sur la Ducati, beaucoup attendaient de voir comment un pilote au style aussi fin se sentirait au guidon d'un prototype qui, aux mains de la plupart des pilotes, bouge dans tous les sens. Et le résultat, c'est qu'avec Lorenzo la Ducati a eu l'air d'être une autre moto, ce qui n'a fait que confirmer ce que pense le Majorquin, à savoir qu'il est capable d'être rapide avec la Ducati tout en restant fidèle à son ADN.

"J'étais convaincu que mon style n'allait pas changer même si je passais à la Ducati, et il ne changera pas. Je vais peut-être modifier quelques petits détails et le faire évoluer, mais la moto ne changera pas mon style", affirme Jorge Lorenzo à Motorsport.com.

"Je savais que j'allais m'adapter à la Ducati, peu importe ce que j'allais trouver. Je savais que je le ferais rapidement, même si je ne savais pas à quel point. Je savais que je serais relativement rapide et à l'aise, et ce fut le cas", analyse le triple Champion du monde MotoGP, qui arborera ses nouvelles couleurs officielles le 20 janvier pour la présentation de son équipe, à Borgo Panigale.

Pas besoin de beaucoup gagner en muscles

2017 sera une année de changements pour Jorge Lorenzo, qui devra non seulement découvrir une nouvelle moto mais aussi un nouvel entraîneur, sachant que Marc Rovira et lui ont décidé de prendre des chemins différents. Si l'on regarde les physiques d'Andrea Dovizioso et Andrea Iannone, on imagine que l'Espagnol va devoir prendre du muscle pour dompter la Ducati. Il croit pourtant que ce ne sera pas aussi nécessaire qu'on pourrait le penser.

"Stoner était plus petit et plus fin que moi, avec moins de masse musculaire, et la moto bougeait dans tous les sens. Il ne se fatiguait pas et il arrivait à maintenir un rythme au tour très élevé jusqu'au bout. Au fond, cela dépend du caractère et du pilotage de chacun", conclut Jorge Lorenzo.

Veste à capuche Jorge Lorenzo
Veste à capuche Jorge Lorenzo, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
La Clinica Mobile, une institution en plein développement

Article précédent

La Clinica Mobile, une institution en plein développement

Article suivant

De pilote à team manager, une reconversion qui suit son cours

De pilote à team manager, une reconversion qui suit son cours
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Guerrero Boutique
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Oriol Puigdemont