Ducati contredit la direction de course : "Aucune convocation officielle"

partages
commentaires
Ducati contredit la direction de course :
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
28 août 2018 à 06:59

Ducati a réfuté les affirmations de la direction de course, assurant qu’aucun membre de l’IRTA n’avait informé les équipes de la réunion qui, dimanche, a acté l’annulation des courses de Silverstone.

Jorge Lorenzo, Ducati Team, quitte la réunion de la Commission de sécurité
Marc Marquez, Repsol Honda Team, quitte la réunion de la Commission de sécurité
Thomas Luthi, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, quitte la réunion de la Commission de sécurité
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, leaving Safety commission meeting
Carmelo Ezpeleta, PDGDorna Sports, et Jack Miller, Pramac Racing, quittent la réunion de la Commission de sécurité
Thomas Luthi, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, quitte la réunion de la Commission de sécurité
Jorge Lorenzo, Ducati Team, quitte la réunion de la Commission de sécurité
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, quitte la réunion de la Commission de sécurité
Danilo Petrucci, Pramac Racing, quitte la réunion de la Commission de sécurité
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, quitte la réunion de la Commission de sécurité

Quelques minutes après qu’a été annulé officiellement le Grand Prix de Grande-Bretagne à cause du mauvais drainage de l’asphalte du circuit anglais, la Dorna a organisé une conférence de presse durant laquelle Mike Webb, directeur de course, Franco Uncini, officiel de sécurité de la FIM, et Loris Capirossi, qui fait le lien avec les pilotes, ont donné leur version des fait survenus durant cette journée rocambolesque de dimanche.

Lire aussi :

Selon eux, la décision de suspendre définitivement le Grand Prix avait été prise de façon "presque unanime" lors de la réunion qui s’est tenue après 15h heure locale dans les bureaux de l’association des équipes, l’IRTA.

"Nous avons averti tous [les pilotes] et les quelques pilotes qui n’étaient pas là ont décidé de ne pas venir", a assuré Loris Capirossi durant la conférence. Lorsqu’il a été fait remarquer à l’ancien pilote qu’Andrea Dovizioso n’était pas présent pour une prise de décision aussi importante, sa réponse a été très directe : "Je ne sais pas pourquoi Andrea n’était pas là. [...] Ça n’est pas mon travail, personnellement, d’avertir les pilotes et les équipes, mais je suis sûr que quelqu’un l’a fait."

La version de Ducati

Ducati a fourni sa version des faits et assuré que personne n’avait informé l’équipe de façon officielle de cette réunion. Selon Davide Tardozzi, team manager de la structure italienne, celle-ci a été spontanée, née d’abord de l’initiative de Dani Pedrosa et Aleix Espargaró, et les pilotes ont peu à peu été avertis en personne afin qu’ils rejoignent le groupe.

"Hier après-midi, je n’ai reçu aucune convocation officielle quant à une réunion entre les pilotes MotoGP et la direction de course, dont la finalité était de prendre une décision sur le fait de disputer ou d'annuler le Grand Prix. L'initiative est née de façon spontanée et les pilotes se sont avertis entre eux pour se présenter aux bureaux de l'IRTA. Jorge Lorenzo, par exemple, a été averti par Albert Valera, qui est son agent et aussi celui d’Aleix Espargaró. Tous les pilotes n'étaient pas là, parce qu'ils n'ont pas tous été informés. D'ailleurs, certains n’en savaient rien et se sont présentés car ils ont vu les images à la télévision, mais personne ne les avait convoqués. De même pour moi, qui suis venu volontairement pour savoir ce qui se passait", a déclaré Tardozzi lundi à plusieurs médias, dont Motorsport.com.

Lire aussi :

Bien que la majeure partie des pilotes qui devaient prendre le départ de la course ont assisté à la réunion, certains n'en étaient pas. Outre Dovizioso, Valentino Rossi était aussi absent, bien qu’il ait été averti par son coéquipier, Maverick Viñales. Jorge Lorenzo s’y est rendu après avoir été averti par son agent, qui est aussi celui d’Aleix Espargaró.

"En aucun cas, ni les pilotes n'ont été convoqués de manière officielle, ni les team managers n'ont été avertis, comme cela a été dit plus tard lors de la conférence de presse. [...] Ducati est d'accord avec la décision qui a été prise parce que c'était le plus sûr pour tout le monde, mais continue de penser qu'une décision de ce calibre devrait être prise avec tous les pilotes de la grille présents, par le biais d'une convocation officielle", ajoute Tardozzi, qui était par ailleurs présent lors de la réunion de la mi-journée, lors de laquelle il a été décidé de ne pas courir le lundi. Lors de son vote, le constructeur de Borgo Panigale a été le seul à voter pour reporter la course au lendemain.

Prochain article MotoGP
Silverstone veut des données avant de blâmer l'asphalte

Previous article

Silverstone veut des données avant de blâmer l'asphalte

Next article

Crutchlow et Honda, un accord acquis "depuis plusieurs mois"

Crutchlow et Honda, un accord acquis "depuis plusieurs mois"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Équipes Ducati Team Shop Now
Auteur Oriol Puigdemont
Type d'article Actualités