Ducati : "Faire encore mieux que les années précédentes"

partages
commentaires
Ducati :
Par :
21 janv. 2019 à 08:23

Le constructeur italien fonde de très grands espoirs dans sa nouvelle machine, la GP19, pour renouer avec un titre qui lui échappe depuis 2007.

Après avoir fait figure de premier opposant à Marc Márquez et Honda ces deux dernières saisons, Ducati espère bien toucher le Graal cette année avec sa nouvelle machine.

Pour l'instant, on n'en connaît que la livrée, d'un rouge profond et agressif qui pourrait bien préfigurer des intentions du constructeur italien en 2019. Pour les différentes évolutions, il faudra cependant attendre encore un peu, et notamment les essais officiels de Sepang et du Qatar, en préambule de l'ouverture du championnat.

Lire aussi :

Des progrès dans tous les domaines

Néanmoins, Ducati devrait se reposer et optimiser ses points forts pour faire de sa GP19 une arme redoutable à même d'aller chercher le titre. C'est en tout cas ce qu'ont laissé deviner les propos de Gigi Dall'Igna, directeur général de Ducati Corse, lors de la présentation de l'équipe vendredi en Suisse.

"2018 a été une autre saison importante pour Ducati en MotoGP. Nous avons progressé pour la quatrième année de suite, à la fois sur le plan technique et sportif", a-t-il débuté. "Le seul problème de la saison dernière, c'est que nous n'avons pas été en mesure de garder le championnat jusqu'à la dernière manche à Valence comme cela avait été le cas en 2017. C'est le signe que nos concurrents directs ont eux-mêmes progressé."

Sera-ce suffisant face à une adversité toujours aussi aiguisée, et qui ne chôme sans doute pas non plus de son côté ? Il faudra attendre les prochains essais pour le savoir, voire même jusqu'à la première course, tant l'intersaison est devenue au fil des années une partie de poker menteur où chacun tend à cacher son jeu jusqu'à la première manche de l'année.

En attendant, on redouble d'efforts à Borgo Panigale. "Nous travaillons, les tests permettent de mieux approfondir les connaissances des ingénieurs sur les différentes pièces qu'on met en piste, mais de là à comprendre à quel point nous avons progressé et surtout à quel point progresseront nos adversaires, nous ne le découvrirons qu'à la première course, au Qatar", reprend ainsi Dall'Igna. "Disons que l'on comprendra les progrès que nous aurons accomplis et ceux qu'auront accomplis les autres, parce qu'on peut penser à ce que nous avons fait, mais pas à ce qu'ont fait les autres."

Photos :

Les premiers éléments déjà testés en novembre dernier ont en attendant apporté pleine satisfaction aux pilotes, parmi lesquels Andrea Dovizioso : "On a testé certaines pièces de la nouvelle moto pendant les derniers tests, en novembre", se souvient le vice-Champion du monde 2017 et 2018. "Ça s'est tout de suite bien passé parce qu'on a réussi à être immédiatement aussi compétitifs qu'avec la 2018. Il y a certains aspects sur lesquels on est déjà un peu mieux, et surtout on a la possibilité de travailler. Je suis content de la moto, on sait qu'on doit encore progresser un peu sur certains petits aspects, mais notre base est très bonne."

"Je suis enthousiaste, parce que je sens qu'on a une très bonne base et si on continue à bien travailler comme on l'a fait sur la moitié de l'année dernière, on peut sortir quelque chose de spécial. Tout est encore à créer. […] Pour le moment, il n'y a rien à gagner, on ne peut que parler. Ce n'est que la préparation de l'Histoire qu'on doit écrire."

Tous les ingrédients réunis pour réussir

Ducati Desmosedici GP19

La GP19 devrait donc avoir les capacités techniques de poursuivre l'objectif du titre, dans la droite lignée des progrès observés fin 2018, où sa devancière s'était montrée à l'aise sur tous les circuits, et dans toutes les conditions.

Avec un nouveau duo de pilotes jugé complémentaire et alignant Dovizioso et Danilo Petrucci, tous les ingrédients sont donc réunis selon Paolo Ciabatti, le directeur sportif de Ducati Corse, pour faire bonne figure lors de la prochaine saison.

"Je pense que nous avons une équipe bien équilibrée et très compétitive, avec deux pilotes très rapides mais qui peuvent également travailler ensemble", analyse l'Italien. "Je pense que ce sont les meilleurs réglages pour atteindre notre objectif, qui est de nous battre pour le championnat. Et si cette moto est aussi rapide qu'elle est belle, ce devrait être une bonne saison."

Fiche technique de la Ducati

Moteur Refroidissement liquide, V4 à 90°, quatre temps, distribution desmodromique double arbre à came en tête, quatre soupapes par cylindre
Cylindrée 1000 cc
Puissance maximale Plus de 250 cv
Vitesse maximale Plus de 350 km/h
Transmission Boîte de vitesses Ducati Seamless (DST_EVO). Transmission secondaire par chaîne
Carburation Injection électronique indirecte à quatre corps avec injecteurs placés avant et après les papillons pilotés par le nouveau système EVO 2 TCF
Carburant Shell Racing V – Power
Lubrifiant Shell Advance Ultra 4
Échappement Akrapovič
Transmission secondaire Chaîne D.I.D
Châssis Alliage d’aluminium périmétrique
Suspension Fourche avant inversée Öhlins 48mm et amortisseur arrière Öhlins, réglable en pré-charge, nouveau système d’amortissement usine
Électronique ECU Magneti Marelli programmé avec le logiciel Dorna Unified
Pneus Michelin 17" avant et arrière
Jantes Marchesini
Freins Brembo, double disque en carbone de 340mm de diamètre avec étriers de frein à quatre pistons, un disque arrière simple en acier inoxydable avec étrier à deux pistons
Poids à vide 157 kg

Avec Léna Buffa

Article suivant
Fracture du scaphoïde pour Jorge Lorenzo

Article précédent

Fracture du scaphoïde pour Jorge Lorenzo

Article suivant

La Maison Marco Simoncelli inaugurée

La Maison Marco Simoncelli inaugurée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Présentation Ducati
Auteur Willy Zinck
Be first to get
breaking news