MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
13 Heures
:
22 Minutes
:
07 Secondes

Dall'Igna : Un constructeur comme Ducati mérite de gagner le titre

partages
commentaires
Dall'Igna : Un constructeur comme Ducati mérite de gagner le titre
Par :
10 janv. 2019 à 14:30

Le constructeur italien a encore progressé en 2018 mais a manqué de régularité pour pouvoir prétendre raisonnablement au sacre.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Gigi Dall'Igna, directeur général Ducati Corse
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Gigi Dall'Igna, directeur général du Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Gigi Dall'Igna, directeur général Ducati Team

En 2018, Ducati sera parvenu à déloger Yamaha de la deuxième place des championnats des équipes et des constructeurs, preuve des progrès remarquables réalisés par la marque italienne depuis maintenant près de trois ans.

Le dernier exercice en date a également permis de démontrer que la Desmosedici était une machine qui pouvait au final s'imposer aux mains de différents pilotes, Jorge Lorenzo ayant décroché pas moins de trois succès à son guidon après une première année très délicate avec les Rouges.

Mais les multiples chutes déplorées en début de campagne, notamment coup sur coup à Jerez puis en France pour Dovizioso, ont empêché les troupes de Borgo Panigale de véritablement rivaliser avec Honda pour le titre, malgré un package qui n'avait sans doute plus rien à envier à celui de la RC213V.

"En termes de résultats, cela a été la meilleure saison de Ducati depuis 2007. Nous avons obtenu 13 podiums, six victoires, cinq deuxièmes places, trois troisièmes places, cinq pole positions – en comptant aussi celle de Jack Miller", rappelait ainsi Paolo Ciabatti en novembre dernier, lors des essais de Valence. "En tout cas, je suis content de la compétitivité de la moto. Nous savons qu'il nous manque encore quelque chose dans certains domaines et c'est la raison pour laquelle nous avons travaillé sur la GP19."

Lire aussi :

Des avancées notables donc, mais un objectif qui n'est toujours pas atteint pour un grand nom de la compétition moto, qui court désormais après un titre depuis 12 ans et le sacre de Casey Stoner en 2007.

"Il est certain que nous ne devons pas encore être satisfaits de ce que nous avons fait, nous devons si possible nous investir encore plus parce que l'objectif n'est pas de faire deuxième", tranchait à la même époque Gigi Dall'Igna, le directeur général de Ducati Corse. "L'objectif est toujours de gagner, un constructeur comme Ducati avec le nom qu'il a et les noms liés à Ducati en termes de sponsors méritent assurément non seulement de se battre pour la victoire mais de gagner le titre."

Confirmer les progrès entrevus 

En 2019, il faudra donc remettre l'ouvrage sur le métier, et poursuivre sur la bonne dynamique observée en fin de saison, où la Ducati a donné le change à la Honda, y compris sur des circuits qui ne lui avaient pas tant souri par le passé, comme en Aragón ou à Valence.

"Le premier objectif avec la nouvelle moto c'est de faire en sorte qu'elle soit au départ très similaire à celle avec laquelle nous avons disputé le championnat 2018 pour ensuite introduire [des nouveautés] pendant les tests", reprenait Dall'Igna en novembre dernier.

Lire aussi :

"Il nous manque encore quelque chose, au sens où nous ne sommes pas au niveau des autres dans la phase de milieu de virage et c'est là que nous nous concentrerons cet hiver."

L'impatience et l'envie d'en découdre sont en effet palpables chez Ducati, dont la future GP19, qui sera confiée à Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci, sera la première machine dévoilée le 18 janvier prochain.

Si les progrès constatés en 2018 venaient à se confirmer, la marque transalpine pourrait aussi paradoxalement avoir une belle carte à jouer avec le départ de Lorenzo chez Honda, ce dernier qui devrait donner du fil à retordre à Marc Márquez, une nouvelle fois souverain l'an dernier.

Avec Léna Buffa

Article suivant
Silverstone va resurfacer sa piste suite au fiasco de 2018

Article précédent

Silverstone va resurfacer sa piste suite au fiasco de 2018

Article suivant

Márquez : Le Dakar ? "Un rêve pour le futur que je pourrais envisager"

Márquez : Le Dakar ? "Un rêve pour le futur que je pourrais envisager"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique , Danilo Carlo Petrucci
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Willy Zinck