MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL3 dans
09 Heures
:
31 Minutes
:
23 Secondes

Pour Ducati, Miller doit montrer qu'il sait allier vitesse et constance

partages
commentaires
Pour Ducati, Miller doit montrer qu'il sait allier vitesse et constance
Par :
16 janv. 2019 à 14:08

Ducati attend de l'Australien qu'il prouve savoir allier vitesse et régularité, chose qu'il n'a pas réussi à faire jusqu'ici.

Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
La chute de Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing

En 2019, Jack Miller va aborder sa cinquième saison en MotoGP, lui qui a fait ses débuts en 2015 dans la catégorie reine sur une Honda de l'équipe LCR.

Tout au long de ces quatre premières années, la progression de l'Australien n'a jamais cessé sur le plan comptable, bien qu'il a terminé à la 11e place du championnat en 2017 et à la 13e l'an dernier.

Lire aussi : 

Miller, qui va fêter ses 24 ans vendredi prochain, va pouvoir compter en 2019 sur une Desmosedici identique à celles confiées à Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci. Selon Ducati, il fait d'ailleurs partie des candidats pour un guidon officiel en 2020 (les deux autres prétendants étant Danilo Petrucci et Francesco Bagnaia), mais il doit faire un pas en avant s'il souhaite faire partie des troupes de Borgo Panigale l'an prochain. Pour atteindre cet objectif, il devra donc assurer sa place en MotoGP.

Pour le moment, son palmarès se résume essentiellement à une victoire obtenue sous le déluge à Assen en 2016, où il était parvenu à résister à Marc Márquez (finalement deuxième de la course) pour signer ce qui reste encore son unique podium dans la discipline.

Ducati ne veut se fermer aucune porte pour 2020

Le contrat de Miller expire à la fin de l'année, le 31 décembre 2019, comme celui de Petrucci. Il s'agit là d'une stratégie de Ducati pour bénéficier du maximum d'options pour les saisons ultérieures.

"Jack dispose également d'un contrat d'un an. Dans son cas il est lié à Pramac et va évoluer sur la même machine que Dovi et Petrucci. Miller a déjà prouvé qu'il était rapide, mais maintenant il doit montrer qu'il est également régulier", a expliqué Paolo Ciabatti, le directeur sportif de Ducati Corse, lors d'un entretien accordé à Motorsport.com.

"De nos jours, le fait de gérer les pneus afin d'entrer dans la dernière phase de la course avec les meilleures options est quelque chose de cruciale, encore plus que de faire un tour rapide. Jack doit encore apprendre. C'est pourquoi je pense que le scénario idéal pour lui est de rester chez Pramac, où il va pouvoir progresser et franchir ces dernières étapes", conclut le responsable italien.

Article suivant
Suzuki : Le titre ? "La raison pour laquelle nous sommes ici"

Article précédent

Suzuki : Le titre ? "La raison pour laquelle nous sommes ici"

Article suivant

LCR : Crutchlow "capable de se battre pour le championnat en 2020"

LCR : Crutchlow "capable de se battre pour le championnat en 2020"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jack Peter Miller
Auteur Oriol Puigdemont