Entre autres nouveautés, Ducati expérimente un carénage différent

partages
commentaires
Entre autres nouveautés, Ducati expérimente un carénage différent
Par :
Co-auteur: Oriol Puigdemont
8 févr. 2019 à 15:45

C'est la fin d'une intense séance d'essais pour Ducati, qui a multiplié les tests et a notamment étrenné aujourd'hui un nouveau carénage à trois "ailerons" latéraux sur sa GP19. Le tout, en dominant la séance à coup de temps records !

Ducati a profité de la dernière journée d'essais à Sepang pour étrenner un nouveau carénage. Il s'agit de la première version de celui que le constructeur pourrait apporter au Qatar, pour le début du championnat. Ce modèle, testé aujourd'hui sur la GP19 dans un noir mat, comporte trois appendices aérodynamiques de chaque côté de la moto, dont le plus bas est aussi celui qui se trouve le plus proche de la roue, ainsi qu'une prise d'air différente sur la partie avant.

La marque de Borgo Panigale l'a dessiné dans les limites imposées par le nouveau règlement technique, qui empêche non seulement d'introduire des éléments en cours de saison, mais aussi d'en retirer. Le but de ce nouvel article est de compenser une faille du règlement que la majeure partie des équipes avait su exploiter l'an dernier en homologuant la version la plus chargée de leur carénage puis en le délestant d'appendices en cours de saison selon les besoins.

Par cette nouveauté, l'équipe italienne confirme son statut de pionnière en matière d'aérodynamique, ayant su ces dernières années introduire les solutions les plus innovantes au point même de pousser à des modifications du règlement. Difficile en revanche de savoir ce que les pilotes ont pu penser de cette nouveauté.

Lire aussi :

Dans le cas de Danilo Petrucci, il faut avouer que l'expérience aura été rapide. Bien que leader de la journée et nouveau recordman de Sepang, le pilote italien n'a pu se faire qu'une idée pour le moins brève de cette nouveauté.

"Malheureusement à la mi-journée j'ai utilisé le nouveau carénage et je n'ai fait que cinq virages avant de tomber. On n'arrive pas encore à comprendre pourquoi ni comment", s'étonne Petrucci, qui a stoppé sa séance après cet accident. "C'était dans le virage 5, dans mon tour de sortie. On essaye de comprendre pourquoi je suis tombé parce que tout se passait comme dans les autres tours de sortie, alors je ne sais vraiment pas. Je ne pense pas qu'un carénage puisse peser autant dans une chute. Si vous allez voir à quelle vitesse on passe le virage 5, c'est impressionnant – ça l'est déjà pour moi qui pilote, alors de l'extérieur c'est incroyable !"

Danilo Petrucci après sa chute, Ducati Team

Andrea Dovizioso, pour sa part, s'est tout juste contenté de trouver ce carénage "pas mal" devant les journalistes, qui retiendront l'intonation ascendante de sa voix pour estimer que la balance penche du bon côté. Plus globalement, et tout en évitant là aussi d'entrer dans le détail, le numéro 4 se félicite d'avoir pu tester cette semaine des pièces qui dormaient au fond du garage depuis plusieurs mois. Et avec de bonnes surprises à la clé !

"On a réussi à progresser avec certaines pièces avec lesquelles je ne m'y attendais pas", se félicite-t-il auprès du site officiel du MotoGP. "Je suis content, parce qu'il y avait des choses qu'on voulait tester depuis longtemps, mais qu'on n'avait pas pu parce qu'on n'avait pas eu le temps pendant les week-ends [de course]."

"On avait demandé cela il y a un an, pour moi. Certains les avaient testées et gardées, et moi je ne les avais pas essayées avant aujourd'hui… or elles sont mieux !" sourit Dovizioso. "Ce sont de petites choses mais quand la base est bonne, les petites choses font beaucoup d'effet."

Voir aussi :

Une des nouveautés n'a en revanche pas réussi l'examen auprès de Dovizioso, en l'occurrence le nouveau châssis avec lequel il a réalisé des comparaisons tout au long de la semaine. Pas vraiment convaincu par les résultats, il concède qu'il est "à revoir" et indique que le prochain test sera sans doute déterminant. "La décision, il faut la prendre au Qatar, parce qu'il vaut mieux éviter de commencer la saison avec deux châssis différents, même si la différence est petite", prévient-il, admettant que cette nouveauté avait pour but de faciliter la prise des virages, ce qui reste le dernier point faible de la Ducati. "L'objectif était de voir s'il y avait des différences, pour comprendre s'il y avait une façon de progresser, parce qu'il s'agit d'un vaste domaine où l'on peut tout trouver. Mais quand on change une chose, tout est impacté", note-t-il.

Une compétitivité avérée, à confirmer au Qatar

Andrea Dovizioso, Ducati Team

Classé quatrième de ces essais, grâce au temps qu'il a établi ce matin, Andrea Dovizioso dresse un bilan très positif, mais essentiellement grâce au travail de fond qu'il a pu réaliser. "Je suis content, on rentre à la maison avec une compétitivité un peu plus grande par rapport à la fin de saison. C'était l'objectif : rentrer avec le premier ou le huitième temps, ça ne compte pas beaucoup en Malaisie ; ce qui est important c'est de tout essayer, de comprendre, et d'évaluer le rythme qu'on a", explique-t-il. "On commence cette saison un peu mieux qu'on a fini la précédente, je suis content de ça. Ça n'est pas encore suffisant parce qu'en milieu de virage il faut qu'on progresse encore plus et je pense que nos adversaires font de gros efforts pour essayer de progresser."

Lire aussi :

Au terme de cette séance, l'homme le plus rapide de Sepang ne s'emballe pas non plus, néanmoins il savoure sa performance, lui qui n'a utilisé qu'un seul pneu soft, et ce dans une version standard, pensant étrenner le nouveau pneu fourni par Michelin plus tard.

"Ce matin, je n'ai fait qu'une seule tentative de time attack et ça tout de suite fonctionné. J'ai d'ailleurs encore des pneus neufs dans le stand, mais on a décidé de ne pas les utiliser, d'autant qu'on a ensuite poursuivi nos essais", explique Petrucci. "En tout cas je dois dire que je suis satisfait. On a décidé d'arrêter tant à cause de la chute qu'à cause des ampoules que j'ai sur les mains. On va donc se concentrer sur les données dont on dispose et on fera en sorte d'être prêts pour le Qatar."

Le nouveau carénage de la Ducati :

Diapo
Liste

Le nouveau carénage de la Ducati

Le nouveau carénage de la Ducati
1/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le nouveau carénage de la Ducati

Le nouveau carénage de la Ducati
2/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le nouveau carénage de la Ducati

Le nouveau carénage de la Ducati
3/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le nouveau carénage de la Ducati

Le nouveau carénage de la Ducati
4/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le nouveau carénage de la Ducati

Le nouveau carénage de la Ducati
5/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage
6/13

Photo de: Oriol Puigdemont

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage
7/13

Photo de: Oriol Puigdemont

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage
8/13

Photo de: Oriol Puigdemont

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage
9/13

Photo de: Oriol Puigdemont

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage
10/13

Photo de: Oriol Puigdemont

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage
11/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage
12/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage

La moto d'Andrea Dovizioso, dotée d'un nouveau carénage
13/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Cliquez sur les flèches de chaque côté des images pour voir les photos précédentes/suivantes.

Article suivant
Première place perdue mais simulation de course réussie pour Viñales

Article précédent

Première place perdue mais simulation de course réussie pour Viñales

Article suivant

Malgré un bilan positif, Rossi reste prudent pour la suite

Malgré un bilan positif, Rossi reste prudent pour la suite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de Sepang en février
Catégorie Vendredi
Lieu Sepang International Circuit
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Be first to get
breaking news