MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

En progression depuis le test, Ducati affiche une force tranquille

partages
commentaires
En progression depuis le test, Ducati affiche une force tranquille
Par :
9 mars 2019 à 12:14

Les pilotes officiels du constructeur italien ont terminé la première journée dans le groupe de tête, s'assurant probablement de l'essentiel, à savoir une qualification directe en Q2.

Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team

Il faut se méfier de l'eau qui dort. Certes la première journée de compétition de la saison 2019 a livré un récital de la part de Marc Márquez, auteur du meilleur temps et du nouveau record de la piste de Losail, mais derrière le tenant du titre les favoris sont bien là et en particulier les pilotes officiels Ducati.

Crédités respectivement des quatrième et sixième chronos vendredi soir, Danilo Petrucci et Andrea Dovizioso n'ont pas fait grand bruit mais se sont montrés particulièrement efficaces, notamment en rythme de course.

Lire aussi :

De meilleures sensations que lors du test

Déçu de ses sensations sur la GP19 à l'issue de la dernière journée de test au Qatar il y a moins de deux semaines, c'est donc un Dovizioso bien plus sûr de ses forces qui s'est présenté à son point presse hier.

"C'est bien mieux et j'ai été en mesure d'être rapide avec le medium et le tendre", a ainsi déclaré le numéro 9, satisfait de la tenue de sa machine sur les gommes qui seront probablement utilisées en course demain. "Sur mon meilleur tour, je n'ai pas vraiment fait un bon temps, mais le rythme était là. J'étais dans les mêmes temps que les pilotes les plus rapides et je suis clairement plus heureux que pendant les tests. Mais ça n'est pas suffisant car je pense qu'il y a beaucoup de pilotes rapides."

Lire aussi :

Un bon retour de la part du pilote italien, qui comme bon nombre de ses pairs assure cependant ne pas encore exploiter le plein potentiel de sa moto, encore affairé à en comprendre le bon fonctionnement. "Je ne suis pas encore assez fluide", poursuit-il. "Si l'on veut vraiment se battre pour la victoire, il faut être vraiment doux et jouer avec les pneus, pour vraiment les utiliser pendant la totalité de la course, et je pense que c'est l'une des clés en MotoGP actuellement. Je ne suis donc pas encore satisfait à 100% mais la vitesse est là et c'est un peu mieux dans certains détails."

Les pneus seront à coup sûr l'une des clés pour qui veut s'imposer sur la première manche de l'année, alors que l'heure du départ de l'épreuve, prévue à 20h (horaire local, 18h en France), a bel et bien été confirmée hier à l'issue de la Commission de sécurité.

Les pneus, clés de la course

C'est ce qu'affirme Petrucci, déjà très à l'aise avec le pneu tendre et médium, même s'il a rendu plus d'une demi-seconde à Márquez hier. "Aujourd'hui, je pense que nous sommes un groupe très important à nous battre sur un tour", observe l'Italien. "Tout le monde s'approche du réglage parfait. Comme je l'ai dit, la clé de la course sera de partir de la première ligne et d'essayer absolument de rester par là car beaucoup de pilotes vont vouloir être devant et pour les pneus, les 12 premiers tours seront très importants : on peut rester là devant, mais pour les 10 derniers tours… Il n'est pas facile de contrôler le pneu et de rester devant en MotoGP, mais c'est ce qu'il faut faire pour se battre pour le podium."

Un podium qui aura de nombreux prétendants dimanche, car si la hiérarchie à l'issue des essais officiels était encore à prendre avec précaution, celle constatée vendredi soir a confirmé certaines tendances, comme des écarts de nouveau très serrés (si on fait exception du gouffre, près d'une demi-seconde, creusé par Márquez vis-à-vis de son plus proche adversaire).

Derrière le pilote Honda, ce sont en effet pas moins de 13 pilotes qui se tiennent en moins d'une seconde, alors que la hiérarchie constatée à l'issue des tests semble se confirmer selon Dovizioso. "Un peu trop tôt, c'est certain, mais je pense que la journée [de vendredi] a plus montré la réalité qu'en tests", reprend-il. "Les mêmes pilotes sont devant et c'est assez important. Par ailleurs, Valentino est derrière mais pas pour la course. Ce n'est pas encore clair à 100% actuellement."

Avec Guillaume Navarro

Article suivant
Des erreurs privent pour le moment Crutchlow d'accès direct en Q2

Article précédent

Des erreurs privent pour le moment Crutchlow d'accès direct en Q2

Article suivant

EL3 - Chute pour les deux pilotes Honda, Lorenzo et Rossi en Q1

EL3 - Chute pour les deux pilotes Honda, Lorenzo et Rossi en Q1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Essais Libres 2
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique , Danilo Carlo Petrucci
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Willy Zinck