MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Ducati sur le point de prolonger Danilo Petrucci

partages
commentaires
Ducati sur le point de prolonger Danilo Petrucci
Par :
14 juin 2019 à 08:04

Le directeur sportif de Ducati, Paolo Ciabatti, a confirmé à Motorsport.com que le constructeur italien allait bel et bien prolonger le contrat de Petrucci, et que l'équipe Pramac allait quant à elle bénéficier de deux GP20 la saison prochaine.

La progression de Danilo Petrucci en ce début de saison ne pouvait pas mieux répondre aux exigences fixées par Ducati, avec l'obtention d'un premier podium au Mans, suivi d'une première victoire deux semaines plus tard au Mugello. En conséquence, le pilote italien va se voir offrir dans les prochains jours une prolongation de contrat avec l'équipe officielle pour 2020.

Parmi les objectifs fixés par Borgo Panigale début 2019 figuraient des arrivées régulières dans le top 5, et parmi elles des podiums et surtout un premier succès en MotoGP. Tous ces prérequis ont été remplis par le numéro 9 après seulement six courses, ce qui amène donc Ducati à tenir sa promesse sans tarder.

En ce sens, Ciabatti a reconnu au cours d'une interview accordée à Motorsport.com que les Rouges avait en effet d'ores et déjà pris la décision de renouveler Petrucci, avec qui les termes du contrat vont commencer à être négociés lors des prochains jours. 

Lire aussi:

Cette décision a deux conséquences directes qui vont affecter d'autres pilotes et équipes : d'abord, Jack Miller va devoir rester chez Pramac une année supplémentaire, tandis qu'Álvaro Bautista va lui aussi prolonger son contrat avec le constructeur transalpin en Superbike. "Notre désir est de maintenir les choses comme elles le sont cette année. Si nous avons la possibilité de conserver une équipe officielle qui fonctionne bien, avec Dovi et Petrucci, ainsi que Pramac, alors c'est ce que nous allons faire. Lors des prochains jours nous allons parler avec les agents des différents pilotes concernés, ainsi qu'avec Pramac pour essayer de boucler cela", a ainsi déclaré Ciabatti.

"Certaines personnes nourrissaient l'espoir de revoir Bautista de nouveau en MotoGP, mais pour nous il est important qu'il reste en Superbike. Nous avons Danilo, qui est monté sur le podium lors des deux dernières courses, et qui vient de remporter son premier Grand Prix. C'est exactement ce que nous lui avions demandé. Maintenant il faut voir comment cela va se passer avec les agents [des pilotes]. La seule chose qui nous manque c'est de nous entretenir avec eux", a poursuivi le responsable italien, qui s'est montré très fier des résultats affichés par ses différents pilotes, notamment Andrea Dovizioso (actuellement deuxième au championnat), Petrucci (quatrième) et Miller (sixième).

"Jack ne mérite pas une moto avec un an de retard, car c'est un pilote que nous tenons en haute estime. Nous allons voir ce que nous pouvons faire pour la saison prochaine afin qu'il dispose d'une moto identique à l'officielle", a expliqué Ciabatti.

Miller a fait sa part du travail

La prolongation de Petrucci signifie que Miller va devoir courir une autre année avec l'équipe Pramac. Le contrat de son voisin de garage, Pecco Bagnaia, qui est directement lié à Ducati, dispose qu'il bénéficie lui aussi d'une GP20 l'an prochain. Selon l'accord en vigueur entre la structure de Paolo Campinoti et le constructeur italien, le coéquipier du Champion du monde de Moto2 2018 devait se voir attribuer une moto d'un an d'âge, une hypothèse rejetée par Miller.

"Je ne pourrais pas accepter une moto avec un an de retard. Je pense que j'ai fait ma part du travail pour être sur une moto d'usine pour pouvoir me battre avec les autres pilotes qui courent en ce moment en MotoGP", a affirmé Miller jeudi, pressentant la situation qui s'annonce pour l'an prochain. "Si je reste chez Pramac, mon objectif est d'être le numéro 1, celui qui reçoit en premier les améliorations. Je crois que les patrons de Ducati pensent la même chose, ils ne sont pas idiots et j'ai parlé avec eux. Mais les choses sont ce qu'elles sont, et je ne signerai qu'un contrat d'un an car je veux rester bien synchronisé avec le reste du plateau", a conclu le numéro 43.

 

Article suivant
LIVE MotoGP, GP de Catalogne: Essais Libres 1

Article précédent

LIVE MotoGP, GP de Catalogne: Essais Libres 1

Article suivant

EL1 - Márquez montre les crocs, Quartararo deuxième !

EL1 - Márquez montre les crocs, Quartararo deuxième !
Charger les commentaires