Ducati - Redding 2e, Iannone ne s’inquiète pas

Au guidon de la Ducati GP15, Scott Redding a signé le deuxième temps de la dernière journée d'essais au Qatar. Andrea Iannone n'a pas l'air inquiet sur sa Ducati officielle, alors qu'il se classe 6e.

Ducati - Redding 2e, Iannone ne s’inquiète pas
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding, Pramac Racing
Scott Redding et Giacomo Guidotti, Pramac Racing
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team

Les Ducati ont à nouveau fait preuve d'une grande compétitivité en cette dernière séance de test au Qatar. C'est Scott Redding (Octo Pramac Racing) qui signe le deuxième temps sur sa Ducati GP15 avec 1'55"326 sur la piste de Losail. Le pilote anglais, qui a travaillé pendant trois jours pour abaisser son chrono, démontre qu'il est bel et bien présent.

Quant au point de savoir si l'on peut s'attendre de sa part à ce genre de résultats en course, le Britannique répond avec beaucoup d'humilité au micro de MotoGP.com : "C'est mon but. J'ai toujours visé le top six, Je sais que certains en rigolent mais honnêtement je crois en ce que je peux faire."

"Maintenant que j'ai une moto qui me va bien, je peux commencer à améliorer mon pilotage avec des pneus neufs et usés. J'ai fait mon meilleur temps avec un pneu arrière qui avait déjà 15 tours. C'est quelque chose de positif. En partant d'un pneu neuf, je sais que je vais aller de plus en plus vite", précise Redding.

Le pilote anglais garde néanmoins la tête froide et reste dans une dynamique très positive concernant son travail et ses progrès en course.

"Mon rythme n'était pas si mal. Même avec le pneu dur je tournais en 1'55"5. Je me suis juste amusé. Je retrouve une aisance de pilotage sur la moto et j'aime ça. Je prends ça relax. Étape par étape. Et même si je ne faisais pas tomber de chronos souvent, je pouvais comprendre pourquoi, m'adapter aux conditions, faire des ajustements pour retrouver à nouveau mon rythme."

Il fallait descendre ensuite en 6e position, juste derrière le "Docteur" italien Valentino Rossi, pour trouver la première des deux Ducati officielles. Andrea Iannone, qui reste serein, signe ici un temps de 1'55"535, en pneus durs et sans s'être réellement attaqué au chrono.

"[Vendredi] nous n'avons pas fait de time attack et nous n'avons pas utilisé de pneu soft pour établir notre chrono. Je ne m'inquiète pas de ma position au classement car on travaille différemment. Même si mon long run ne s'est pas passé comme je le souhaitais, nous nous sommes bien préparés pour la saison et je reste calme et confiant", déclare Andrea Iannone.

"Je suis très content de ces essais. Ce fût trois bonnes journées. Nous avons encore quelques petites choses à comprendre en préparation du premier Grand Prix mais nous avons les bons outils en main pour aller de l'avant. Evidemment, nous allons analyser les données des ces trois jours d'essais et je suis confiant quant au fait que nous allons améliorer notre niveau de compétitivité durant le premier week-end de course."

partages
commentaires
Yamaha - Rossi et Lorenzo se méfient de la concurrence

Article précédent

Yamaha - Rossi et Lorenzo se méfient de la concurrence

Article suivant

Aleix Espargaró garde confiance malgré une nouvelle chute

Aleix Espargaró garde confiance malgré une nouvelle chute
Charger les commentaires