MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Ducati ne visera pas le podium en course

partages
commentaires
Ducati ne visera pas le podium en course
Par :
7 juil. 2019 à 08:30

La dernière course avant la pause estivale ne devrait pas rapporter de trophée aux pilotes officiels Ducati. C'est en tout cas leur conviction, alors qu'ils doivent composer avec des difficultés récurrentes et partiront cet après-midi du milieu de grille.

C'est une fin de première moitié de saison éprouvante que vit Ducati. Après un week-end compliqué aux Pays-Bas, le constructeur italien ne relève pas la tête cette semaine en Allemagne et les difficultés que rencontrent ses pilotes sont toujours les mêmes : une vitesse trop faible en milieu de virage et un manque d'adhérence qui met à mal la stabilité de la moto.

Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci dressent tous deux le même constat après les deux jours d'essais et de qualifications : l'objectif pour cette course ne sera pas de monter sur le podium, mais de chercher à récupérer autant de places que possible pour grappiller des points dans le peloton. Ils n'auront toutefois pas la vie facile, ne serait-ce qu'à en juger par leur position de départ, puisqu'ils se sont qualifiés respectivement aux 13e et 12e places sur une piste courte et étroite, ne favorisant pas les dépassements. 

Lire aussi:

"Tout le monde va devoir beaucoup gérer les pneus, alors ça n'est vraiment pas bon de partir de notre position", regrette Dovizioso, qui a été privé de Q2 pour trois millièmes, lorsque Takaaki Nakagami a créé la surprise à la fin de la première partie des qualifications. "Je pense qu'on n'est pas aussi mal que le montre notre position, mais on est dans un gros groupe", analyse le pilote italien. "Je pense que les quatre premiers pilotes ont un rythme différent, mais mis à part ça on est dans un gros groupe et tout peut arriver. Le fait de partir loin ne va pas nous aider."

"À mon avis, les quatre premiers ont un rythme différent et je crois qu'ils vont rester ensemble pendant la majeure partie de la course – combien de temps, je ne sais pas. Mais, franchement, nous, à l'heure actuelle, on ne peut pas penser à se battre contre eux. Il faut essayer de récupérer autant de places que possible, pour marquer autant de points que possible", prévient-il. "On va voir quelle stratégie appliquer, mais on n'a pas beaucoup de cartes à abattre en ce moment. […] La situation est difficile, parce qu'il n'y a aucune partie de la course qui soit positive, dans laquelle on peut être très forts. À certains moments, on peut être très proches des plus rapides, mais on perd quand même, et à d'autres moments on peut perdre encore plus, alors à la fin de la course ce sera un problème. C'est difficile, parce que si je perds beaucoup de gomme arrière pour récupérer de nombreuses places, je vais le payer."

Andrea Dovizioso, Ducati Team

Dans ces circonstances, Andrea Dovizioso ne conserve que le mince espoir que le changement de conditions météo puisse rebattre un peu les cartes. "Quand on est en difficulté, tout peut devenir plus dur, faire les temps et utiliser le plein potentiel de la moto, or tout le monde est très en difficulté avec l'usure des pneus pour la course", explique-t-il. "En course certaines choses changent, que ce soit pour moi ou pour certains adversaires, alors pour le moment ce qu'on peut faire c'est garder notre calme et prendre la bonne décision pour les pneus. Je pense que personne ne sait quels sont les meilleurs pneus", souligne-t-il. "Je ne crois pas qu'il y ait un pilote qui ait les idées claires. Et ça vaut aussi à l'avant parce que si c'est tel que le disent les prévisions, à savoir plus froid, peut-être que ceux qui utilisent le pneu dur à l'avant ne pourront plus l'utiliser. Ça aussi, ça va avoir une influence."

Surpris d'être très distancé vendredi, Danilo Petrucci ne se fait désormais plus d'illusions et, à l'instar de son coéquipier, il sait qu'il ne faut pas nourrir d'ambitions trop élevées pour cette course. "Il est certain que ça n'est pas un Grand Prix comme les autres, où on pouvait se battre pour le podium. Cette fois, que ce soit Andrea ou moi on est assez loin. Je pense qu'on a un peu tous les deux les mêmes problèmes", décrit-il. 

Lire aussi:

"On est en difficulté, c'est certain, et on n'est pas très bons quand le grip commence à baisser. C'est toujours la même histoire, on a besoin de beaucoup d'appui à l'arrière pour stopper la moto, mais quand l'adhérence baisse, pour moi c'est très dur", regrette Petrucci. "Au final, je ne pense pas qu'on soit si mal pour la deuxième partie de la course. Il est clair cependant qu'on ne se bat pas pour le podium cette fois."

Pas de colère, mais une profonde déception

À ce stade, alors que la donne semble désormais définie pour cette course, ne laissant aux pilotes qu'une marge de manœuvre limitée pour tenter de grimper un peu plus dans la hiérarchie, on pourrait sentir de la colère notamment chez Andrea Dovizioso. Celui-ci rectifie toutefois : "Déçu, pas en colère". Et d'expliquer son abattement : "Franchement, on essaye d'arriver le jeudi en étant le plus optimiste possible, pour tenter de ramener le maximum, mais quand les choses sont compliquées ça n'est pas facile d'exploiter le maximum du potentiel, qui est clairement plus que ce que j'ai fait."

"Il y a de la déception, parce que malheureusement il est ressorti dernièrement que nos adversaires ont réussi à progresser plus que nous, et par conséquent au lieu de nous rapprocher de Marc [Márquez] on a vu des adversaires s'immiscer [entre nous]. Ça complique les choses face à notre objectif, puisque tout tourne autour de ça. La déception est celle-là", souligne le #4, deuxième du championnat avec actuellement huit points d'avance sur Petrucci et 15 sur Rins. "Il n'est pas facile de rester calme et de continuer à travailler sereinement quand les choses ne vont pas de mieux en mieux. On sait à quel point il est difficile de se battre contre Marc et Honda, et en ce moment ils sont en train d'augmenter leur avance. C'est le cas un peu avec tout le monde, mais ça l'est en tout cas avec nous, c'est clair."

Article suivant
Warm-up - Márquez sans trop de difficultés malgré la pluie

Article précédent

Warm-up - Márquez sans trop de difficultés malgré la pluie

Article suivant

Rins : "Je peux essayer de partir avec Márquez en course"

Rins : "Je peux essayer de partir avec Márquez en course"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Sachsenring
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique , Danilo Carlo Petrucci
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Léna Buffa