EL1 - Crutchlow premier leader, la pluie en vedette

partages
commentaires
EL1 - Crutchlow premier leader, la pluie en vedette
Par : Léna Buffa
21 oct. 2016 à 01:13

À l'heure de la première séance MotoGP du week-end, la météo a parfaitement respecté les prévisions : c'est sous la pluie que les pilotes ont arpenté le bitume pour les 45 minutes donnant le coup d'envoi du Grand Prix d'Australie.

Danilo Petrucci, Pramac Racing
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Stefan Bradl, Aprilia Gresini Racing Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Tito Rabat, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Tito Rabat, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Alors que la séance Moto3 qui avait donné le ton, en début de matinée, avait été marquée par une dizaine de chutes, celle de la catégorie reine a été épargnée par les accidents. La pluie continuant de s'abattre sur le circuit tout au long de la séance, les températures relativement fraîches (12°C dans l'air, 14°C au sol) et les 16 km/h de vent n'ont pas piégé les pilotes MotoGP, dont seuls quelques rares représentants se sont illustrés par une excursion hors-piste sans conséquences.

Rappelons que Dani Pedrosa et Andrea Iannone manquent à l'appel, le premier étant remplacé par Nicky Hayden chez Repsol Honda après s'être fracturé la clavicule, et le second souffrant toujours du dos et étant remplacé par Héctor Barberá au sein de l'équipe officielle Ducati. En conséquence, Mike Jones enchaîne avec un deuxième Grand Prix chez Avintia afin de pallier l'absence de Barberá.

 
 

Smith reste très prudent

Malgré une pluie franche, les pilotes ne se sont pour la plupart pas fait prier pour prendre la piste. Quelques-uns se sont toutefois montrés très prudents, sachant que la course de dimanche devrait se disputer sur le sec, et c'est ainsi que Maverick Viñales, Loris Baz ou encore Jorge Lorenzo ont tardé à enfourcher leur machine. Bradley Smith a même attendu les dernières minutes de la séance pour mettre le museau de sa M1 hors du stand Tech3, lui qui n'a fait son retour de blessure que la semaine dernière.

Au moment où l'Anglais commençait à boucler quelques tours, la pluie a justement redoublé d'intensité et poussé les pilotes à sagement faire leur retour vers la pitlane, afin de débriefer cette première séance quelque peu perturbée et de se concentrer sur la suite du programme, qui les verra reprendre la piste cet après-midi.

Avec une séance s'interrompant ainsi prématurément, le meilleur temps revient à Cal Crutchlow, invaincu après avoir été le premier à atteindre les 1'40 au terme du premier quart d'heure de roulage. À l'instar de l'Anglais, pratiquement tous les pilotes ont enregistré leur meilleur chrono à la fin de leur premier run et c'est ainsi que Valentino Rossi, resté en piste deux tours de plus que le pilote LCR, s'est positionné dans son sillage immédiat, ne lui concédant que 41 millièmes. Un Rossi à première vue aucunement limité par son doigt fracturé.

Le Docteur devance de peu Danilo Petrucci, dont la Ducati s'est illustrée en perdant soudainement un aileron en ligne droite. Plus loin, distancé d'une demi-seconde par le leader de la matinée, Jack Miller est allé chercher le quatrième temps dans sa deuxième série de tours, se payant ainsi le luxe de devancer le pilote officiel Honda et nouveau Champion du monde, Marc Márquez. Seuls deux autres pilotes - Andrea Dovizioso sur Ducati et Maverick Viñales sur Suzuki - ont tourné dans la même seconde que Crutchlow au cours de cette séance encore timide.

 

Il reste encore deux séances pour déterminer qui seront les 10 pilotes qui accéderont automatiquement à la phase finale de la qualification, demain. Pour l'heure, Nicky Hayden en fait partie, lui qui a retrouvé ce matin le box Repsol Honda dans lequel il évoluait jusqu'en 2008 et où il a fêté il y a 10 ans son titre mondial.

Jorge Lorenzo ne peut pas en dire autant. Ayant patienté quelques minutes aux stands avant de prendre la piste à l'entame de la séance, il n'a pu par la suite se détacher du fond du classement, chronométré à plus de quatre secondes et demi du leader.

Le Majorquin et ses rivaux se verront offrir une nouvelle chance d'améliorer leur performance cet après-midi, avec une deuxième séance débutant à 15h05 heure locale, 6h05 heure française.

MotoGP - Phillip Island - Essais Libres 1

Pos.#PiloteMotoTrsChrono/Écart
1 35  Cal Crutchlow  Honda  8 1'40.957
2 46  Valentino Rossi  Yamaha  14 0.041
3 9  Danilo Petrucci  Ducati  16 0.053
4 43  Jack Miller  Honda  12 0.500
5 93  Marc Márquez  Honda  13 0.554
6 4  Andrea Dovizioso  Ducati  13 0.612
7 25  Maverick Viñales  Suzuki  10 0.856
8 44  Pol Espargaró  Yamaha  15 1.508
9 19  Álvaro Bautista  Aprilia  15 1.999
10 69  Nicky Hayden  Honda  15 2.055
11 6  Stefan Bradl  Aprilia  12 2.113
12 68  Yonny Hernández  Ducati  16 2.175
13 45  Scott Redding  Ducati  13 2.357
14 7  Mike Jones  Ducati  16 2.526
15 76  Loris Baz  Ducati  10 3.219
16 53  Tito Rabat  Honda  17 3.221
17 50  Eugene Laverty  Ducati  13 3.224
18 41  Aleix Espargaró  Suzuki  14 3.594
19 8  Héctor Barberá  Ducati  19 3.835
20 99  Jorge Lorenzo  Yamaha  9 4.694
Hors 107% 38  Bradley Smith  Yamaha  7 8.051

 

Casquette rouge #35 Cal Crutchlow
Casquette rouge #35 Cal Crutchlow, en vente sur Motorstore.com
Prochain article MotoGP
Les meilleurs temps de Rossi annulés par les commissaires

Previous article

Les meilleurs temps de Rossi annulés par les commissaires

Next article

Viñales a Phillip Island dans le viseur depuis février

Viñales a Phillip Island dans le viseur depuis février