EL1 - Dovizioso au sommet, Lorenzo en souffrance

partages
commentaires
EL1 - Dovizioso au sommet, Lorenzo en souffrance
Par : Léna Buffa
2 nov. 2018 à 04:09

Andrea Dovizioso a signé le meilleur temps des Essais Libres 1 du Grand Prix de Malaisie, une première séance épargnée par la pluie tant redoutée pour la suite du programme.

Alors que des orages sont annoncés pour l'ensemble du week-end, cette première matinée à Sepang a pour l'instant laissé un peu de répit aux pilotes, qui ont pu profiter de 45 minutes de travail en pneus slicks afin de poser les bases de leur week-end.

Lire aussi :

Longuement, Marc Márquez et Maverick Viñales ont bataillé au sommet de la feuille des temps durant cette première séance. Le pilote Honda a été le premier à atteindre les 2'00, avant d'être délogé des commandes par le récent vainqueur du Grand Prix d'Australie quelques minutes plus tard. Dans le clan Ducati, Jack Miller donnait quant à lui du fil à retordre à Andrea Dovizioso, tous deux s'échangeant la troisième place à la mi-séance.

Mais cette menace d'orages pour l'après-midi et la suite du week-end rendait le top 10 de ce matin d'autant plus précieux en vue des qualifications, aussi n'a-t-il pas été surprenant de voir que les dernières minutes de la séance ont donné lieu à des attaques nourries venues de toutes parts.

Jack Miller a été le premier à s'emparer des commandes au détriment de Viñales, avec deux premiers chronos coup sur coup sous la barre des 2'00. Sitôt passé en tête, l'Australien a été rejoint au deuxième rang par Dovizioso, avant que celui-ci n'enchaîne par une amélioration en 1'59"697 qui allait lui permettre à son tour de s'emparer de la première place, et ce définitivement.

À cet instant, Dovizioso, Miller et Petrucci verrouillaient le trio de tête pour le compte de Ducati, devant la Suzuki d'Álex Rins, la Yamaha de Maverick Viñales et l'Aprilia d'Aleix Espargaró, dans un classement chamboulé en quelques minutes à peine. Márquez, lui, avait glissé au neuvième rang derrière Zarco, et Rossi au 14e.

Le Docteur n'avait toutefois pas dit son dernier mot. Chaussé de deux pneus tendres neufs, il a réussi à se hisser à la deuxième position in extremis, se portant à seulement sept centièmes de Dovizioso. Une progression qui faisait rétrograder à une dixième place dangereuse un Márquez qui n'a pas souhaité réaliser de time attack et a conservé les mêmes pneus de bout en bout. Néanmoins le pilote espagnol a bel et bien réussi à résister jusqu'au drapeau à damier et il figure dans le top 10 salvateur à l'issue de cette séance.

Lire aussi :

Faisant lui aussi le choix d'un time attack (en medium-soft), Viñales est remonté à la troisième place dans son dernier tour. Il a ainsi pris l'avantage sur les pilotes Pramac qui ont tous deux appliqué la même stratégie en réalisant leurs deux dernières séries de tour avec un seul pneu neuf, d'abord à l'avant puis à l'arrière. Dovizioso, Rossi, Viñales et Miller sont finalement les seuls à avoir tourné en moins de deux minutes ce matin.

Lorenzo sous antidouleurs

Tandis qu'Andrea Dovizioso établissait la première référence de ce week-end, la séance s'est avérée bien plus compliquée de l'autre côté du stand Ducati. Jorge Lorenzo a en effet fait son retour en piste pour la première fois en deux semaines, non sans difficulté. Opéré la semaine dernière, après avoir été touché à un ligament dans sa blessure du poignet gauche, le pilote majorquin a reçu le feu vert des médecins hier pour reprendre le guidon de sa GP18 et souhaitait par conséquent évaluer ce vendredi sa capacité à disputer ce Grand Prix.

Aidé par des antidouleurs ce matin, il a finalement réalisé trois apparitions en piste, avec une série de cinq tours lancés suivies par deux autres tours isolés, et concédé 3"5 au meilleur temps du jour. "Il ne semble pas être dans une forme spectaculaire. De toute évidence, il souffre encore", concède Paolo Ciabatti auprès du site officiel du MotoGP. "Nous devons lui parler dans quelque temps et voir quels sont les plans pour le reste du week-end."

 

Une fois n'est pas coutume, les pilotes de la catégorie MotoGP roulent après le Moto3 et le Moto2 durant tout le week-end. Ils seront donc de retour en piste à 15h05 heure locale (8h05 en France) pour leur seconde séance.

Malaysia GP de Malaisie - Essais Libres 1
Pos. Pilote Moto Trs Chrono/Écart
1 Italy Andrea Dovizioso   Ducati GP18 17 1'59.697
2 Italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 18 0.070
3 Spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 18 0.231
4 Australia Jack Miller   Ducati GP17 18 0.244
5 Italy Danilo Petrucci   Ducati GP18 18 0.485
6 Spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 19 0.544
7 Spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 16 0.855
8 Spain Álvaro Bautista   Ducati GP17 18 0.967
9 France Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 16 1.029
10 Spain Marc Márquez   Honda RC213V 17 1.104
11 Italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 17 1.276
12 Japan Takaaki Nakagami   Honda RC213V 17 1.502
13 Italy Franco Morbidelli   Honda RC213V 17 1.512
14 United Kingdom Bradley Smith   KTM RC16 16 1.533
15 Germany Stefan Bradl   Honda RC213V 17 1.616
16 Spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 17 1.623
17 Malaysia Hafizh Syahrin   Yamaha YZR-M1 15 1.722
18 United Kingdom Scott Redding   Aprilia RS-GP 14 1.993
19 Spain Pol Espargaró   KTM RC16 15 2.128
20 Switzerland Thomas Lüthi   Honda RC213V 14 2.225
21 Czech Republic Karel Abraham   Ducati GP16 14 2.400
22 Belgium Xavier Siméon   Ducati GP17 13 2.404
23 Spain Jordi Torres   Ducati GP16 16 2.754
24 Spain Jorge Lorenzo   Ducati GP18 13 3.507
Article suivant
Diaporama - Tous les vainqueurs MotoGP du GP de Malaisie

Article précédent

Diaporama - Tous les vainqueurs MotoGP du GP de Malaisie

Article suivant

EL2 - Rins place la Suzuki au sommet

EL2 - Rins place la Suzuki au sommet
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Essais Libres 1
Lieu Sepang International Circuit
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé d'essais libres