MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
17 Heures
:
57 Minutes
:
17 Secondes

EL1 - À Márquez la constance, à Quartararo le meilleur temps

partages
commentaires
EL1 - À Márquez la constance, à Quartararo le meilleur temps
Par :
5 juil. 2019 à 08:58

Le pilote Honda retrouve une piste sur laquelle il excelle, et il a imposé son rythme en dominant longuement les premiers essais libres du Grand Prix d'Allemagne. C'était sans compter sur Fabio Quartararo, qui lui a grillé la politesse dans les dernières minutes.

Lorsque le paddock s'installe au Sachsenring, chaque pilote sait qu'il s'apprête à partir en chasse de Marc Márquez. Particulièrement à l'aise dans les virages à gauche, le quintuple Champion du monde MotoGP fait étalage de tout son talent sur cette piste tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et personne n'a jamais été en mesure de le battre, que ce soit en qualifications ou en course, depuis qu'il évolue en catégorie reine, et même avant cela. 

Lire aussi:

Autant dire qu'il n'y a pas eu de surprise à voir la Honda numéro 93 mener la danse dès les premières minutes d'essais libres. Si Álex Rins a eu l'avantage dans le premier tour lancé, Marc Márquez a rapidement remis les pendules à l'heure avec un premier chrono en 1'22 qui lui valait la place de leader. S'il n'a alors plus quitté la première position durant la majeure partie de la séance, le pilote Honda a pu observer que Rins ne déméritait pas et s'affirmait en fidèle dauphin en ce début de matinée, et ce alors que Suzuki a confirmé avoir fait son retour à la version standard de son châssis.

Lorsque le numéro 93 est entré dans la fenêtre des 1'22, le pilote Suzuki l'a imité, bien que se tenant à une distance respectable. Márquez a poursuivi son effort, de sorte qu'en l'espace de quelques tours il était déjà chronométré en 1'21"464, soit à quelques millièmes seulement de ce qui est le meilleur temps en course sur ce circuit. Il lui reste cependant encore 1"2 à aller chercher s'il veut battre le record absolu, qu'il détient lui-même depuis l'an dernier, de quoi constituer potentiellement un objectif à atteindre pour le favori du week-end.

Quartararo et Rossi s'affirment dans le money time

En attendant, certains n'avaient pas l'intention de partir vaincus. Aussi, il fallait avoir un œil sur Fabio Quartararo, qui s'est rapidement installé à la troisième place du classement, avec un chrono de 1'22"2 très proche de celui d'Andrea Dovizioso à ce stade de la séance. Maverick Viñales a quant à lui peu à peu progressé dans la hiérarchie jusqu'à s'immiscer entre la Yamaha satellite et la Ducati, tous trois étant contenus en 34 millièmes.

Visiblement bien plus à l'aise qu'il ne l'était à Assen en ce début de week-end, Valentino Rossi s'est positionné dans le sillage immédiat de ce trio, distancé de seulement 29 millièmes par Dovizioso. Puis, dans les dernières minutes de la séance, l'Italien s'est propulsé à la troisième place avec un chrono de 1'21"964. Bientôt, cependant, il a été délogé par un Fabio Quartararo lancé dans une belle série de tours. Équipé de deux pneus neufs, en gomme medium à l'arrière et soft à l'avant, le Français a d'abord signé un chrono de 1'21"851, réduisant l'avance du leader à 0"347. Mais le pilote Petronas n'avait pas dit son dernier mot et, dans le tour suivant, c'est en affichant un chrono de 1'21"390 qu'il a grillé la politesse à Márquez pour s'emparer du meilleur temps final de cette séance.

Passé quant à lui à une gomme avant dure après avoir disputé une bonne partie de la séance en pneus medium, Marc Márquez semblait déjà avoir orienté son travail sur l'endurance et n'a pas répliqué à l'attaque du Français. Il termine donc la séance à la deuxième place, battu de 0"074. Rossi se classe troisième à une demi-seconde tout rond de Quartararo et ne devance Rins que de trois millièmes. 

Viñales se classe à la cinquième place, devant Dovizioso, Miller puis l'Aprilia d'Andrea Iannone. Tous deux blessés ces derniers jours, les pilotes LCR complètent le top 10. Le neuvième temps revient en effet à Takaaki Nakagami, touché dimanche à l'épaule droite et surtout à la cheville gauche lorsqu'il a été emmené au sol par Valentino Rossi. Quant à Cal Crutchlow, qui s'est lourdement blessé au genou droit dans un incident de vélo, il parvient visiblement à dompter sa RC213V sans difficultés majeures malgré son inconfort. "Jusqu'ici, il semble en mesure de piloter une MotoGP pour ce week-end, c'est donc plutôt un soulagement pour nous", confirme Lucio Cecchinello auprès du site officiel du MotoGP. 

Lire aussi:

La première KTM au classement est celle de Pol Espargaró, 11e. Danilo Petrucci, par contre, doit se contenter du 15e temps, pris en sandwich entre Aleix Espargaró et Johann Zarco. Joan Mir réalise lui aussi un début timide, seulement crédité du 20e temps. Une seule chute est à signaler au cours de cette séance, celle de Pecco Bagnaia, qui est parti à la faute après le premier quart d'heure d'essais, piégé par le virage 8, et a pu se relever sans difficulté.

Les pilotes MotoGP seront de retour en piste à 14h10 pour la deuxième séance d'essais libres de ce Grand Prix.

Germany GP d'Allemagne - EL1

Cla # Pilotes Moto Tours Gap
1 20 France Fabio Quartararo Yamaha 22  
2 93 Spain Marc Márquez Honda 24 0.074
3 46 Italy Valentino Rossi Yamaha 24 0.574
4 42 Spain Álex Rins Suzuki 25 0.577
5 12 Spain Maverick Viñales Yamaha 24 0.861
6 4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 18 0.892
7 43 Australia Jack Miller Ducati 23 0.975
8 29 Italy Andrea Iannone Aprilia 22 1.007
9 30 Japan Takaaki Nakagami Honda 20 1.025
10 35 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 20 1.049
11 44 Spain Pol Espargaró KTM 20 1.068
12 17 Czech Republic Karel Abraham Ducati 22 1.097
13 21 Italy Franco Morbidelli Yamaha 27 1.122
14 41 Spain Aleix Espargaró Aprilia 20 1.153
15 9 Italy Danilo Petrucci Ducati 22 1.176
16 5 France Johann Zarco KTM 23 1.315
17 6 Germany Stefan Bradl Honda 24 1.339
18 63 Italy Francesco Bagnaia Ducati 16 1.339
19 88 Portugal Miguel Oliveira KTM 24 1.372
20 36 Spain Joan Mir Suzuki 25 1.466
21 53 Spain Tito Rabat Ducati 29 1.508
22 55 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 22 2.567

 

Article suivant
LIVE MotoGP, GP d'Allemagne: Essais Libres 1

Article précédent

LIVE MotoGP, GP d'Allemagne: Essais Libres 1

Article suivant

LIVE MotoGP, GP d'Allemagne: Essais Libres 2

LIVE MotoGP, GP d'Allemagne: Essais Libres 2
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Lieu Sachsenring
Auteur Léna Buffa