MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL3 dans
09 Heures
:
15 Minutes
:
24 Secondes

EL2 - Márquez reprend le leadership

partages
commentaires
EL2 - Márquez reprend le leadership
Par :
5 juil. 2019 à 13:12

Le Roi du Sachsenring a repris sa position favorite après avoir vu Fabio Quartararo lui griller la politesse ce matin. Le Français reste toutefois dans le coup, tout comme Álex Rins.

Après de premiers essais libres longtemps dominés par Marc Márquez, puis qui s'étaient conclus par la prise de pouvoir de Fabio Quartararo, la deuxième séance a une nouvelle fois connu les mêmes protagonistes. Álex Rins n'a pas été en reste alors que trois marques différentes dominent le classement en ce premier jour.

Dans une atmosphère estivale, avec à présent 25°C dans l'air et plus de 41°C au sol, les temps sont rapidement tombés, les pilotes les plus rapides s'installant d'emblée dans la fenêtre des 1'21. Le meneur des troupes, comme ce matin, n'était autre que Marc Márquez, qui a établi une référence en 1'21"113, soit plus rapide de 0"277 que le meilleur temps de Fabio Quartararo sur lequel on avait terminé la matinée. C'est justement le Français, encore lui, qui a délogé Márquez de la première place à l'entrée dans les 20 dernières minutes. Le pilote Petronas prenait alors l'avantage pour 13 petits millièmes, pas assez pour se mettre à l'abri face à l'Espagnol, qui en véritable maître des lieux avait encore bien de la réserve. 

Lire aussi:

Les dix dernières minutes ont, comme le veulent les habitudes, sonné le coup d'envoi du time attack, alors que chacun veut chercher à figurer dans le top 10 du classement combiné qui sera établi demain à l'issue des EL3 afin d'accéder directement à la Q2. Parti à l'assaut du chrono, Álex Rins a alors pris les commandes à son tour avec un temps de 1'21"046. Si le pilote Suzuki avait fait le choix d'une monte medium-hard, dans le même temps Márquez montait un pneu neuf soft à l'arrière et s'apprêtait à se lancer ainsi à la reconquête de la première place.

L'Espagnol voulait laver l'affront des quelque 0"067 d'avance pris par Rins… et il est parvenu bien entendu à bien plus que cela, puisqu'il a réalisé le premier tour du week-end bouclé en moins de 1'21 (1'20"705). Quartararo améliorait lui aussi sa marque, mais se maintenait à la troisième place (1'21"065) avant de devoir avorter une autre attaque en trouvant sur sa trajectoire son coéquipier, Franco Morbidelli, au ralenti. Rins ne parvenant pas non plus à faire mieux, le trio de tête se figeait dans cet ordre, avec un meilleur temps qui figure déjà à moins d'une demi-seconde du record absolu de la piste.

Dovizioso et Rossi dans le top 10 de justesse

Andrea Dovizioso, qui a un temps dangereusement flirté avec la zone de danger, est remonté à la quatrième place durant cette phase finale de la séance. Mais le pilote Ducati n'était pas pour autant à l'abri, car d'autres attaques réussies allaient avoir raison de sa position : en progressant à leur tour, Pol Espargaró, Cal Crutchlow ou encore Jack Miller faisaient en effet redescendre le #4 vers le bas du top 10. L'Italien était par ailleurs devancé de cinq millièmes par son coéquipier, Danilo Petrucci, pourtant très discret à la fois ce matin puis durant ces EL2 où il a continué à évoluer dans la seconde moitié du classement.

Sa progression de dernière minute a en tout cas valu à Dovizioso la neuvième place finale, alors que Valentino Rossi occupe pour sa part le dixième rang à la sortie du drapeau à damier. À ce stade, il sauve sa place de justesse puisqu'il ne devance Aleix Espargaró que de cinq millièmes. Le pilote Aprilia s'était illustré en début de séance avec un chrono de 1'21"5 qui lui a longtemps valu la quatrième place et qu'il n'a pas été en mesure d'améliorer par la suite. 

Lire aussi:

Franco Morbidelli obtient le 12e temps, devant la Suzuki de Joan Mir et la Honda de Stefan Bradl, qui remplace un Jorge Lorenzo convalescent. Johann Zarco occupe pour sa part la 19e position à l'issue de ces EL2.

On signalera par ailleurs l'absence de Pecco Bagnaia. Parti à la faute ce matin, le pilote italien avait bel et bien terminé sa séance, mais des maux de tête ont par la suite convaincu de lui faire passer un scanner à l'hôpital, l'obligeant à renoncer à la deuxième séance. Le bilan des examens étant rassurant, il pourra bientôt faire son retour en piste ce week-end.

Germany GP d'Allemagne - EL2

Cla # Pilotes Moto Tours Gap
1 93 Spain Marc Márquez Honda 26  
2 42 Spain Álex Rins Suzuki 26 0.341
3 20 France Fabio Quartararo Yamaha 23 0.360
4 12 Spain Maverick Viñales Yamaha 23 0.488
5 44 Spain Pol Espargaró KTM 21 0.560
6 35 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 23 0.687
7 43 Australia Jack Miller Ducati 23 0.737
8 9 Italy Danilo Petrucci Ducati 20 0.779
9 4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 24 0.784
10 46 Italy Valentino Rossi Yamaha 24 0.833
11 41 Spain Aleix Espargaró Aprilia 19 0.838
12 21 Italy Franco Morbidelli Yamaha 23 0.936
13 36 Spain Joan Mir Suzuki 24 0.973
14 6 Germany Stefan Bradl Honda 23 0.988
15 30 Japan Takaaki Nakagami Honda 21 1.024
16 29 Italy Andrea Iannone Aprilia 21 1.053
17 17 Czech Republic Karel Abraham Ducati 23 1.192
18 88 Portugal Miguel Oliveira KTM 23 1.194
19 5 France Johann Zarco KTM 20 1.296
20 55 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 20 1.503
21 53 Spain Tito Rabat Ducati 24 1.757
  63 Italy Francesco Bagnaia Ducati    

 

Article suivant
LIVE MotoGP, GP d'Allemagne: Essais Libres 2

Article précédent

LIVE MotoGP, GP d'Allemagne: Essais Libres 2

Article suivant

Pramac aura bien deux Ducati 2020 avec Miller et Bagnaia

Pramac aura bien deux Ducati 2020 avec Miller et Bagnaia
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Sachsenring
Auteur Léna Buffa