MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

EL2 - Viñales passe aux commandes

partages
commentaires
EL2 - Viñales passe aux commandes
Par :
29 juin 2018 à 13:18

Tandis que Márquez travaillait sur son rythme de course, Viñales a pris les commandes des derniers essais du jour dans une fin de séance riche en attaques.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jack Miller, Pramac Racing
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Avec des températures au sol dépassant les 40°C, les pneus durs, très peu utilisés ce matin, se sont multipliés à l'avant comme à l'arrière pour cette deuxième séance d'essais libres du Grand Prix des Pays-Bas.

Leader des EL1, Marc Márquez a repris les choses là où il les avait arrêtées, en se plaçant en tête de ces EL2 avec, d'emblée, un chrono de 1'34"0. La baisse des chronos était généralisée, car un grand nombre de pilotes a pu passer sous la barre des 1'35 dès le premier run de cet après-midi.

Bien que très rapide dès ses premiers tours de roue, Márquez se distinguait toutefois par une paire pneumatique hard-hard qu'il allait conserver durant l'intégralité des 45 minutes de la séance. Face à l'Espagnol, c'est avec une monte medium-hard que Dovizioso a trouvé la clé et pris l'avantage pour… deux millièmes ! Avec également Petrucci et Lorenzo présents dans le top 5, Ducati poussait fort dès le début de la séance.

Juste derrière les Rouges se trouvait Álex Rins, qui a cependant tout fait pour ne pas en rester là : le pilote Suzuki s'est invité à la troisième place en prenant l'avantage sur Viñales. L'écart était alors minime puisque la GSX-RR n'était qu'à six millièmes de la Honda de Márquez et huit de la Ducati de Dovizioso !

Zarco dans le top 10... et au sol

Dans le même temps, Valentino Rossi occupait la septième position, devant Pedrosa et Crutchlow, tous trois chronométrés à moins d'une demi-seconde du leader. À ce stade de la séance, les neuf premières places de ces EL2 correspondaient aux neuf meilleurs temps du jour : seulement 18e de ces EL2 à cet instant, Jack Miller conservait la dernière place disponible dans le top 10 du classement combiné, mais à voir le faible retard du groupe Zarco-Bautista-Iannone-Rabat, l'Australien n'était pas à l'abri.

Le Français n'a effectivement pas tardé à intégrer la zone de confort. Néanmoins, sitôt installé au sixième rang, il a perdu l'avant au virage 9, le même qui avait piégé Jorge Lorenzo ce matin. Il parviendra à reprendre la piste un peu plus tard pour aller chercher un 1'34"1 et rester dans le premier groupe.

 

En progressant à leur tour, Iannone et Pedrosa ont fait sortir Crutchlow et Miller du top 10, une première alerte sérieuse pour les deux compères. Il restait cependant à passer un moment déterminant, celui du time attack. Et ça n'a pas manqué : des montes pneumatiques plus tendres ont fait un retour massif dans les dernières minutes de la séance, avec en majorité un pneu avant medium et un arrière soft.

Márquez faisait toujours exception en continuant à rouler en hard-hard, mais autour de lui, les chronos tombaient. Avec un pneu neuf à l'avant (medium) combiné à un soft arrière qui venait remplacer le hard utilisé précédemment, Viñales a pris les commandes dans un tour stratosphérique bouclé en 1'33"547. Dans la foulée, il atteignait les 1'33"378 et sa performance sonnait le glas des ambitions de ses adversaires.

Ils ont pourtant été nombreux à passer sous la barre des 1'34 durant ces quelques minutes : Petrucci, Dovizioso, Rossi et Crutchlow faisaient partie du premier groupe à y parvenir, puis c'est Iannone qui est venu s'emparer de la deuxième place en 1'33"725 avant de confirmer en 1'33"499. Un temps repoussé à la dixième position, Lorenzo est remonté au sixième rang (1'33"870) avant de perdre à nouveau une place à l'avantage de Crutchlow.

Quid de Márquez ? Eh bien, il a conservé durant toute la séance ses deux pneus hard et, s'il n'a pas été en mesure d'améliorer son temps, il se maintient toutefois dans le top 10 et affiche surtout un rythme impressionnant dans la fenêtre basse des 1'34.

Très rapide ce matin, Franco Morbidelli est au final le seul à ne pas avoir pu améliorer son chrono durant ces EL2. Il fait partie, avec notamment Pedrosa (11e) ou Miller (16e), des hommes qui tenteront de rectifier le tir demain matin pour éviter d'en passer par la Q1.

 GP des Pays-Bas - Essais Libres 2

Pos.PiloteMotoTrsChrono/Écart
1 spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1 24 1'33.378
2 italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR 22 0.121
3 italy Danilo Petrucci  Ducati GP18 21 0.386
4 italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 21 0.401
5 united_kingdom Cal Crutchlow  Honda RC213V 20 0.434
6 italy Andrea Dovizioso  Ducati GP18 20 0.481
7 spain Jorge Lorenzo  Ducati GP18 17 0.492
8 spain Marc Márquez  Honda RC213V 22 0.663
9 spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR 21 0.669
10 france Johann Zarco  Yamaha YZR-M1 18 0.755
11 spain Dani Pedrosa  Honda RC213V 21 0.789
12 malaysia Hafizh Syahrin  Yamaha YZR-M1 21 0.868
13 spain Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP 21 0.940
14 spain Álvaro Bautista  Ducati GP17 22 1.106
15 czech_republic Karel Abraham  Ducati GP16 20 1.144
16 australia Jack Miller  Ducati GP17 18 1.157
17 spain Tito Rabat  Ducati GP17 22 1.198
18 united_kingdom Bradley Smith  KTM RC16 17 1.322
19 spain Pol Espargaró  KTM RC16 17 1.444
20 japan Takaaki Nakagami  Honda RC213V 23 1.477
21 united_kingdom Scott Redding  Aprilia RS-GP 19 1.592
22 italy Franco Morbidelli  Honda RC213V 18 1.909
23 switzerland Thomas Lüthi  Honda RC213V 21 2.751
24 belgium Xavier Siméon  Ducati GP16 17 2.779
Article suivant
Espargaró favorable à un poste de pilote essayeur pour Redding

Article précédent

Espargaró favorable à un poste de pilote essayeur pour Redding

Article suivant

Assen sous la chaleur, le défi de Michelin cette semaine

Assen sous la chaleur, le défi de Michelin cette semaine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Assen
Auteur Léna Buffa