EL3 - Honda prend le pouvoir sous le soleil

Marc Márquez a signé le meilleur temps de la matinée à Brno, au terme d'une séance marquée par plusieurs chutes et une interruption sous drapeau rouge.

EL3 - Honda prend le pouvoir sous le soleil
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Le bâtiment général du paddock de Brno
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Vue de la piste de Brno
Loris Baz, Avintia Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Loris Baz, Avintia Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Le soleil était de la partie, ce matin, pour la troisième séance d'essais libres du Grand Prix de République Tchèque, 45 minutes qui ont donc logiquement permis de faire tomber les chronos après une première journée marquée par la pluie et des conditions imparfaites.

La séance a toutefois été stoppée au bout de cinq minutes, après trois chutes survenues coup sur coup au virage 10 de la piste tchèque. Álvaro Bautista a été le premier à partir à la faute, sortant de la piste après une grosse glissade de l'arrière due à une perte de liquide sur sa Ducati. Dans la foulée, Cal Crutchlow et Marc Márquez sont tombés à leur tour, et en même temps, dans ce même virage. Le drapeau rouge a été déployé pour raisons de sécurité, l'airfence nécessitant d'être réparé.

À ce stade prématuré de la séance, rares avaient été les améliorations en comparaison des temps établis vendredi. Loris Baz avait toutefois eu le temps de se hisser dans le top 10 avec un gain de 0"878 par rapport à hier, tandis que Jorge Lorenzo avait gagné 0"437.

À la reprise, après un peu moins de 20 minutes d'interruption, les chronos sont vite tombés, aidés en cela par de très bonnes conditions qui ont contribué à intensifier cette séance jusqu'à sa conclusion, aux alentours de 11h. Première attaque payante, celle de Márquez, qui a dépossédé Dovizioso de la tête en 1'56"277. Dans la foulée, Aleix Espargaró se propulsait momentanément à la deuxième place en 1'56"506. Momentanément, car Dani Pedrosa allait bientôt prendre le pouvoir en bouclant le premier tour du week-end en 1'55 (1'55"541). Lancé dans une nouvelle amélioration dans son tour suivant, l'Espagnol est venu grossir la liste des chutes, en partant à la faute au virage 8, sans conséquences toutefois.

Du côté de la feuille de temps, ça continuait à bouger. Lorenzo et Viñales sont tous deux entrés dans le top 10, celui qui assure d'accéder directement à la Q2 cet après-midi. Puis c'est Johann Zarco, après une petite chute au virage 3, qui améliorait à son tour son chrono (1'56"370) pour faire son entrée dans le top 5 d'un classement toujours très provisoire et appelé à évoluer jusqu'à la dernière seconde.

Quid de Valentino Rossi ? S'il est parvenu à progresser à plusieurs reprises, le top 10 est longuement resté inaccessible pour le pilote italien, 11e à un quart d'heure de la fin à seulement 45 millièmes de la dixième place salvatrice. Comme bien souvent, c'est in-extremis qu'il parviendra à obtenir son ticket d'entrée pour la Q2...

Il faut dire que le ton est encore monté d'un cran dans les dernières minutes, à grand renfort de pneus arrière tendres et neufs, alliés parfaits pour partir en chasse du chrono. C'est ainsi que Lorenzo s'est propulsé en deuxième position à moins d'une demi-seconde de Pedrosa, toujours leader à cet instant. Et alors que Viñales venait de s'emparer de la troisième place, Rossi s'est rappelé au bon souvenir de ses adversaires en passant soudainement de la 14e à la deuxième position. Sa participation à la Q2 était cette fois assurée.

Puis ce fut au tour de Crutchlow de se placer au troisième rang, avant l'attaque de Márquez, récompensée par le deuxième temps, toujours provisoire. Leader hier et bien conscient que la hiérarchie du premier jour n'était pas représentative, Dovizioso est parvenu à répliquer dans ce sprint final et à passer de la 13e à la cinquième place, excluant par la même occasion Jonas Folger du top 10. Zarco, quant à lui, a pu améliorer encore un peu son chrono pour se mettre définitivement à l'abri, tandis que Loris Baz, lui aussi classé dans le top 10, finissait sa séance avec une petite chute.

Scott Redding est lui aussi tombé dans les dernières minutes de la séance, sans se blesser. On notera également que Sam Lowes, qui a eu besoin de quelques points de suture au pied droit après sa chute d'hier, était bien en piste ce matin. Tous deux doivent cependant se contenter de la seconde moitié du classement.

À l'avant, la messe n'était pas encore dite, malgré plus d'une demi-heure de domination de Pedrosa. Une ultime attaque a en effet permis à Márquez de prendre le pouvoir dans la dernière minute avec un chrono final de 1'55"370.

Le carénage de la Ducati évolue

En dehors de l'intérêt purement sportif de cette séance, Ducati continue de focaliser l'attention avec ses spectaculaires solutions aérodynamiques. Après le test d'une version partielle par Jorge Lorenzo hier après-midi, Danilo Petrucci a pris la piste ce matin avec une autre version de cette partie avant, confirmant que l'élément homologué jeudi possède plusieurs variantes.

 

Dans le même temps, Lorenzo a suivi son plan en entrant un peu plus dans le détail des réglages, notamment en travaillant sur la répartition des masses pour adapter l'arrière de la machine à l'impact de cette nouveauté à l'avant, et c'est en étant toujours équipé de ce nouveau carénage qu'il a obtenu son neuvième temps ce matin.

Concernant Dovizioso, il sera décidé au terme de cette séance s'il teste lui aussi ce nouveau carénage pendant ce week-end, ou bien s'il attend les essais post-course de lundi afin de ne pas être perturbé et de ne pas compromettre son Grand Prix sachant qu'il est en lutte pour le titre.

Les pilotes MotoGP seront de retour en piste à 13h30 pour les Essais Libres 4, avant les qualifications. Petrucci devra en passer par la Q1, au même titre notamment que Folger ou Iannone.

 Brno - MotoGP - Essais Libres 3

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 spain Marc Márquez   Honda RC213V 18 1'55.370 
2 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 17 0.171
3 italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 19 0.388
4 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 18 0.403
5 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP17 16 0.407
6 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 15 0.449
7 spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 17 0.501
8 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 18 0.525
9 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP17 18 0.599
10 france Loris Baz   Ducati GP15 16 0.807
11 germany Jonas Folger   Yamaha YZR-M1 16 0.898
12 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 18 0.910
13 spain Héctor Barberá   Ducati GP16 17 0.950
14 spain Pol Espargaró   KTM RC16 18 0.980
15 spain Álvaro Bautista   Ducati GP16 16 1.297
16 italy Danilo Petrucci   Ducati GP17 17 1.316
17 spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 20 1.396
18 australia Jack Miller   Honda RC213V 20 1.465
19 united_kingdom Scott Redding   Ducati GP16 13 1.631
20 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP15 18 1.786
21 spain Tito Rabat   Honda RC213V 17 1.937
22 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 20 2.028
23 united_kingdom Sam Lowes   Aprilia RS-GP 18 2.036

partages
commentaires
Aprilia compte sur ses améliorations moteur pour progresser
Article précédent

Aprilia compte sur ses améliorations moteur pour progresser

Article suivant

EL4 - Márquez conserve les commandes avant les qualifs

EL4 - Márquez conserve les commandes avant les qualifs
Charger les commentaires