MotoGP
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
16 oct.
Événement terminé
23 oct.
EL1 en cours . . .
C
GP d'Europe
06 nov.
EL1 dans
13 jours
13 nov.
Prochain événement dans
20 jours
20 nov.
Prochain événement dans
27 jours

Les séances de samedi matin décalées en Aragón

partages
commentaires
Les séances de samedi matin décalées en Aragón
Par :

Toutes les séances de samedi matin ont été repoussées d'une demi-heure au Grand Prix d'Aragón, en raison des très faibles températures, potentiellement dangereuses.

Chaque année, les températures sont faibles le matin en Aragón, mais le MotoGP visite le circuit plus tard cette année, conséquence des changements apportés au calendrier en raison de la pandémie de COVID-19. La piste a l'habitude d'accueillir les pilotes à la fin du mois de septembre et deux courses sont au programme cette année, au cours des deux prochains week-ends.

Ce changement de calendrier signifie que les températures sont encore plus faibles en début de journée. Les Essais Libres 1 du MotoGP devaient débuter à 9h55 ce vendredi mais la température de la piste était de seulement 9°C, rendant la montée en température des pneus difficile et la situation potentiellement dangereuse. Le début de la séance a été repoussé de 30 minutes, le temps que les conditions s'améliorent, même s'il ne faisait que 12°C quand les pilotes ont pu commencer leurs essais. Les chutes ont été nombreuses.

Lire aussi :

La température devrait être très basse dans la nuit de vendredi à samedi et le thermomètre ne devrait pas afficher plus de 5°C à 9h00, l'heure à laquelle les Essais Libres 3 devaient débuter. Le programme du week-end a donc été modifié, pour repousser toutes les séances de samedi matin d'une demi-heure.

Le Moto3 ouvrira bien le bal, mais à 9h30. Les Essais Libres 3 du MotoGP débuteront à 10h25, tandis que la séance du Moto2 a été repoussée à 11h25. Aucun changement n'a été annoncé concernant la journée de dimanche, durant laquelle des températures plus élevées sont attendues.

le programme du Grand Prix d'Aragon

Jeudi, Bradley Smith s'est dit "inquiet" des conditions météo en Aragón, en raison du vent et surtout des faibles températures."[La fraîcheur] arrive des montagnes des Pyrénées et cela a une influence", a précisé le pilote d'essais Aprilia, titulaire en l'absence d'Andrea Iannone. "Cela m’inquiète un peu. La température du pneu avant est un élément important, même dans les meilleures conditions possibles ici à Aragón. Venir assez tard [dans l’année] est un peu inquiétant. Ce serait bien qu'il fasse un peu plus chaud. La température m'inquiète un peu plus que la vitesse [du vent]."

Ces faibles températures pourraient jouer un rôle crucial en fin de saison, avec des courses jusqu'à fin novembre et uniquement en Europe, alors que le MotoGP a l'habitude de quitter le continent à cette période de l'année, ce qui est impossible cette saison en raison du coronavirus. Les pilotes qui parviendront à faire chauffer leurs pneus, surtout à l'avant, auront un avantage. 

Valentino Rossi ressent les symptômes d'une "grosse grippe"

Article précédent

Valentino Rossi ressent les symptômes d'une "grosse grippe"

Article suivant

EL2 - Yamaha confirme son triplé devant Mir, Ducati en difficulté

EL2 - Yamaha confirme son triplé devant Mir, Ducati en difficulté
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie EL3
Lieu MotorLand Aragón
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud