MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

EL3 - Petrucci tient tête à Márquez, Quartararo dans le top 3

partages
commentaires
EL3 - Petrucci tient tête à Márquez, Quartararo dans le top 3
Par :
4 mai 2019 à 09:08

Le pilote Ducati a conservé son avantage sur le tenant du titre au cours de la troisième séance d'essais libres, et s'affirme comme un prétendant crédible à la pole position cet après-midi. Fabio Quartararo a quant à lui créé la surprise avec le troisième temps.

La deuxième journée du Grand Prix d'Espagne s'est ouverte avec d'emblée une séance capitale pour la suite des événements à Jerez, avec la tenue des EL3 qui permettent traditionnellement de consolider les résultats des premières séances d'essais libres, et de connaître les dix premiers pilotes qualifiés directement pour la Q2.

Après un vendredi disputé sous un grand soleil, les concurrents situés en dehors du top 10 ont sans doute eu quelques sueurs froides en voyant la météo se dégrader, déjà hier après-midi, avec une levée du vent et une baisse des températures. 

La bruine sévissait même quelques minutes avant le début de cette troisième séance, avant de laisser place in extremis à des conditions sèches. Mais la question restait cependant toute entière : avec un fort taux d'humidité et un mercure plus bas qu'attendu, quel niveau de grip allait offrir le nouveau tarmac du circuit de Jerez, et allait-il permettre aux engagés d'améliorer leurs chronos de la veille ? 

Lire aussi:

La réponse n'a pas tardé à survenir, et c'est le dernier vainqueur en date, Álex Rins, qui a été le premier à déloger Danilo Petrucci de la première place avec un chrono de 1'37"840, bien aidé par une monte 100% soft sur sa machine.

En danger à l'issue de la première journée, qu'il avait bouclée en 16e position, Valentino Rossi s'est lui aussi bien vite rassuré en intégrant le top 10 dès les premières minutes de roulage, mais le chemin était encore long pour être certain de sa position parmi les dix pré-qualifiés.

Un nouveau drapeau rouge

Entre-temps, cette troisième séance d'essais libres a été le théâtre d'un nouveau drapeau rouge, le deuxième du week-end après celui déployé hier lors des EL2 suite aux chutes de Karel Abraham et Bradley Smith.

Cette fois-ci, ce fut du fait d'une sortie de piste de Cal Crutchlow dans le virage 9, l'Anglais ayant perdu l'arrière à l'accélération sur un vibreur. Plus de peur que de mal, mais le mur de protection avait souffert dans l'affaire et a par conséquent nécessité des réparations qui une fois réalisées ont permis de relancer la séance.

 

Une fois celle-ci relancée, la tête de la hiérarchie a fait l'objet d'un ballet entre plusieurs pilotes. Avant même le drapeau rouge, Marc Márquez avait repris la tête à Rins, mais Jorge Lorenzo pris vite le relais à l'entame du dernier quart d'heure, avant que Fabio Quartararo ne prenne les commandes à la surprise générale, bien challengé dans un improbable duel par Takaaki Nakagami.

Quartararo à la relance

Le Français s'est longtemps maintenu à la première place, avant d'être repris à trois minutes de la fin par Valentino Rossi puis Márquez et enfin Petrucci. De nombreuses améliorations ont eu lieu dans les toutes dernières secondes, renvoyant dans les derniers instants Quartararo en dehors du top 10 !

Le Niçois a néanmoins réussi un dernier tour de haute volée qui lui a permis de finir en troisième position derrière Petrucci et Márquez. Il devance Andrea Dovizioso, ainsi que les deux pilotes Suzuki, Joan Mir une fois n'est pas coutume devant Rins.

Rossi en dehors du top 10

Suivent les deux pilotes LCR, avec un brillant Nakagami qui a pris le dessus sur Crutchlow, alors que Franco Morbidelli et Lorenzo bouclent le top 10. Derrière, c'est une nouvelle déception pour Rossi qui devra cet après-midi, comme ce fut déjà le cas au Qatar, en passer par la Q1.

Jack Miller n'a lui pas pu faire mieux que la 12e place, devant les frères Espargaró, Pol ayant pris le dessus sur Aleix. En difficulté ce week-end, il faut descendre ensuite à la 15e place pour trouver Maverick Viñales. Plus bas dans la hiérarchie, Johann Zarco doit pour sa part se contenter de la 20e place.

Au total, pas moins de 14 pilotes ont battu le précédent record de la piste andalouse, propriété de Crutchlow depuis l'an dernier et qui tenait en 1'37"653. 

Spain GP d'Espagne – EL3

Cla Pilotes Moto Tours Gap
1 Italy Danilo Petrucci Ducati 20  
2 Spain Marc Márquez Honda 22 0.061
3 France Fabio Quartararo Yamaha 20 0.275
4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 20 0.335
5 Spain Joan Mir Suzuki 22 0.335
6 Spain Álex Rins Suzuki 20 0.363
7 Japan Takaaki Nakagami Honda 21 0.367
8 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 16 0.401
9 Italy Franco Morbidelli Yamaha 20 0.413
10 Spain Jorge Lorenzo Honda 21 0.419
11 Italy Valentino Rossi Yamaha 21 0.460
12 Australia Jack Miller Ducati 18 0.467
13 Spain Pol Espargaró KTM 19 0.535
14 Spain Aleix Espargaró Aprilia 18 0.590
15 Spain Maverick Viñales Yamaha 17 0.704
16 Germany Stefan Bradl Honda 21 0.932
17 Italy Francesco Bagnaia Ducati 18 1.049
18 Spain Tito Rabat Ducati 23 1.288
19 France Johann Zarco KTM 19 1.341
20 Italy Andrea Iannone Aprilia 17 1.370
21 United Kingdom Bradley Smith Aprilia 19 1.623
22 Portugal Miguel Oliveira KTM 20 1.712
23 Czech Republic Karel Abraham Ducati 18 1.881
24 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 20 3.261

 

Article suivant
Viñales : "La moto passe de très bien à désastreuse"

Article précédent

Viñales : "La moto passe de très bien à désastreuse"

Article suivant

Jerez inaugure un monument dans le virage hommage à Pedrosa

Jerez inaugure un monument dans le virage hommage à Pedrosa
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Essais Libres 3
Auteur Willy Zinck