EL3 - La pluie, obstacle à l'amélioration des temps

partages
commentaires
EL3 - La pluie, obstacle à l'amélioration des temps
Par : Medhi Casaurang-Vergez
8 avr. 2017 à 14:29

Alors que la majeure partie de la séance s'est déroulée sans aucun caprice de la météo, la pluie a finalement empêché la plupart des pilotes, dont certains grands noms, d'améliorer leur chronos de la veille.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Loris Baz, Avintia Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team effectue un essai de départ
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Sam Lowes, Aprilia Racing Team Gresini
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

La pluie était redoutée en Argentine. Ce sont finalement des nuages menaçants qui ont pris place dans le ciel de Termas de Río Hondo. La piste est donc totalement sèche, mais plus fraîche que la veille. Cela devrait permettre aux pilotes de deuxième partie de tableau (dont les cadors Valentino Rossi, Jorge Lorenzo ou Dani Pedrosa) d’améliorer leurs chronos du vendredi, et ainsi de se qualifier en Q2.

Chaussé de pneus medium, Valentino Rossi est un des premiers à s’élancer. L’Italien, incapable de ressentir de la confiance dans son train avant hier, cherche difficilement la limite d’adhérence. Il la trouvera lors d’une ruade sauvage de sa moto en sortie de virage.

Un petit peloton se forme, emmené par le Champion du monde en titre Marc Márquez. Sur ses talons, on retrouve Loris Baz, le Français qui ne ménage pas sa peine en cette entame de meeting (6e meilleur temps vendredi). Les chronos restent sensiblement plus lents que la veille lors du premier quart d’heure. Préférant la tranquillité de la solitude, Dani Pedrosa tente immédiatement d’abaisser sa meilleure marque. C’est mieux, mais insuffisant pour se hisser dans le top 10 !

Rossi devancé par Miller

Alors qu’il ne reste plus que vingt-deux minutes dans cette séance, la pluie fait son apparition ! Néanmoins, les motos repartent pour un second run en gommes slick, les gouttes de pluie n’étant qu’éparses. Voilà une péripétie dont Rossi se serait bien passé. Le numéro 46 tente d’améliorer son chrono, mais les chiffres sont impitoyables : il accuse plus d’une seconde de débours sur son équipier et leader du classement, Maverick Viñales. Le pilote officiel Yamaha perd même une place, au profit du fougueux Jack Miller.

Seuls deux pilotes liment la piste à moins de vingt minutes du terme : Johann Zarco, collé au 13e rang, et Scott Redding, lequel tente désespérément d’intégrer la qualification en Q2. Des efforts qui ne seront pas récompensés, puisque la pluie redouble d’intensité. Les commissaires placés en bord de piste agitent même le drapeau blanc à croix rouge, symbolisant l’arrivée d’une averse.

Secouées par les bourrasques de vent, les caméras de télévision diffusent des images pluvieuses qui n’incitent plus les pilotes à tenter le tout pour le tout. Les 23 pilotes MotoGP empruntent la dérivation vers la voie des stands, pour ne plus en sortir jusqu’aux deux dernières minutes. Dommage pour le spectacle…

Les pneus intermédiaires n’étant plus disponibles cette saison, il fallait attendre que la piste soit totalement humide pour relâcher les concurrents. C’est le débutant Álex Rins qui prend son courage à deux mains le premier. Volontairement lent, l’Espagnol peut ainsi juger du niveau (précaire) d’adhérence. Ses compatriotes Marc Márquez et Pol Espargaró seront les seuls à prendre la roue de la Suzuki.

À l’issue de cette séance, c’est le monde à l’envers ! Sur les dix hommes qualifiés de facto en Q2, on compte six pilotes privés : Cal Crutchlow (l’un des rares à avoir amélioré ce matin), Karel Abraham, Álvaro Bautista, Danilo Petrucci, Loris Baz et Jonas Folger. Fort logiquement, ces pilotes relèguent des grands noms en seconde moitié de tableau : Andrea Iannone, Dani Pedrosa, Andrea Dovizioso, Valentino Rossi et Jorge Lorenzo devront se battre pour obtenir l’une des deux tickets pour la Q2 ! 

Les Essais Libres 4 se dérouleront à partir de 18h30, heure française.

MotoGP - Termas de Río Hondo - Essais Libres 3

PosPiloteMotoÉcart
1 united_kingdom Cal Crutchlow  Honda RC213V 1'39.772
2 spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1 0.095
3 spain Dani Pedrosa  Honda RC213V 0.520
4 united_kingdom Scott Redding  Ducati GP16 0.549
5 spain Marc Márquez  Honda RC213V 0.622
6 france Loris Baz  Ducati GP15 0.625
7 australia Jack Miller  Honda RC213V 0.742
8 italy Andrea Dovizioso  Ducati GP17 0.779
9 italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR 0.818
10 spain Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP 0.852
11 spain Álvaro Bautista  Ducati GP16 0.866
12 italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 0.918
13 italy Danilo Petrucci  Ducati GP17 0.928
14 spain Jorge Lorenzo  Ducati GP17 0.946
15 germany Jonas Folger  Yamaha YZR-M1 0.962
16 czech_republic Karel Abraham  Ducati GP15 0.970
17 france Johann Zarco  Yamaha YZR-M1 1.171
18 spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR 1.247
19 spain Tito Rabat  Honda RC213V 1.310
20 spain Pol Espargaró  KTM RC16 1.578
21 united_kingdom Sam Lowes  Aprilia RS-GP 1.844
22 spain Héctor Barberá  Ducati GP16 1.897
23 united_kingdom Bradley Smith  KTM RC16 2.236
Prochain article MotoGP
Valentino Rossi, une carrière longue de 350 Grands Prix

Previous article

Valentino Rossi, une carrière longue de 350 Grands Prix

Next article

Les pilotes ne testeront pas le nouveau pneu arrivé vendredi soir

Les pilotes ne testeront pas le nouveau pneu arrivé vendredi soir

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Auteur Medhi Casaurang-Vergez
Type d'article Résumé d'essais libres