MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Prochain événement dans
10 jours
16 oct.
Prochain événement dans
17 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
38 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
20 nov.
Prochain événement dans
52 jours

EL3 - Quartararo au sommet, Rins hors du top 10

partages
commentaires
EL3 - Quartararo au sommet, Rins hors du top 10
Par :

Tout le plateau MotoGP était conscient du fait que c'est dans les conditions plus fraîches de ce matin qu'allait se décider l'accession directe à la Q2. Quartararo tire son épingle du jeu, avec un chrono record !

Alors que seul Fabio Quartararo était parvenu à améliorer sa marque personnelle dans la chaleur des EL2, tous savent que les EL3 sont déterminants afin de définir qui aura à s'éviter la difficulté d'une séance de qualifications excessivement compliquée, en évitant l'écueil des dernières places au terme de la combinaison des temps des trois séances d'essais et donc de la Q1. Entrer directement dans le top 10 est une priorité absolue pour tous ce matin.

Fabio Quartararo, Álex Márquez, Pecco Bagnaia ou encore Danilo Petrucci, entre autres, ont encore tout à faire pour s'offrir un ticket direct en Q2 sur la base de leur position après les EL2, et nombreux sont les pilotes n'attendant pas pour chausser le pneu arrière tendre et se lancer à la recherche de sensations permettant un time-attack efficace.

Il faut quelques tours de mise en condition des Michelin à pleine vitesse pour voir les temps s'approcher de ce qui est nécessaire pour aller chercher la référence des EL1 établie par Marc Márquez, en 1'37"350. Ainsi, les dix premières minutes de séance n'apportent pas de changement aux temps combinés. Le pilote Repsol Honda, qui dispose du medium arrière pour son premier relais de sept tours, demeure à trois dixièmes de sa propre marque.

Jack Miller est le premier à passer deux pneus tendres dans son second run pour installer sa Pramac Ducati en troisième position. Sur une base dur-medium au même moment, Viñales évolue toujours à une demi-seconde au tour, tandis que Rossi n'essaie absolument pas de pousser et évolue avec des gommes usées, toujours à la recherche de réglages offrant les bonnes sensations pour réellement attaquer.

Lire aussi :

Time-attack !

La poudre commence à se faire sentir avec les améliorations successives de Quartararo, passé P1, et Joan Mir (P2), peu après la mi-séance. 1'37"182 pour le Français : cela devient la nouvelle référence du week-end, un tour seulement avant une impressionnante amélioration du #20 en 1'36"806 ! Un chrono digne d'une qualification, plus rapide que le record qui lui a valu l'année dernière de signer sa première pole position en MotoGP !

Pour Márquez, il n'est pas encore temps de sonner la charge en pneus tendres neufs : l'Espagnol affiche une grande sérénité avec son choix de pneus dur-medium alors qu'il demeure un quart d'heure de séance. Il faut attendre les dix dernières minutes pour revoir une grosse amélioration du côté de Crutchlow, sur la LCR Honda. Le Britannique s'intercale entre Quartararo et Mir en seconde position et fait ainsi passer Márquez et Viñales P4 et P5 respectivement.

Lire aussi :

Rins devra disputer la Q1

Tous les gros poissons quittent la pitlane à sept minutes de la fin de séance pour une dernière série de tours à fond. Avec son premier pneu arrière tendre, Márquez améliore sur son premier tour lancé mais demeure à 0"223 de Quartararo, qui voit son propre tour annulé. Suffisant pour permettre à Mir de s'intercaler de nouveau entre les deux pilotes et se positionner P2 avec une belle amélioration.

À une minute de la fin, les améliorations successives de Miller, Morbidelli, Rossi, Bagnaia et Pol Espargarò poussent Dovizioso et Rins hors du top 10 ! L'Italien de Ducati parvient tout juste à y repasser avant le gong final, tandis que Pol Espargarò, Rins, Petrucci, Nakagami, Zarco, Binder, Aleix Espargarò, Lecuona, Rabat, Álex Márquez, Oliveira et Smith échouent à passer dans la zone de sûreté.

Spain Grand Prix d'Espagne - Essais Libres 3

P. Pilotes Tours Temps Ecart
1 France Fabio Quartararo
20 1'36.806
2 Australia Jack Peter Miller
18 1'36.858 0.052
3 Spain Joan Mir Mayrata
14 1'36.908 0.102
4 Spain Marc Márquez Alentà
21 1'37.029 0.223
5 Spain Maverick Viñales Ruiz
19 1'37.046 0.240
6 United Kingdom Cal Crutchlow
19 1'37.099 0.293
7 Italy Franco Morbidelli
20 1'37.112 0.306
8 Italy Valentino Rossi
21 1'37.130 0.324
9 Italy Francesco Bagnaia
16 1'37.171 0.365
10 Italy Andrea Dovizioso
19 1'37.185 0.379
11 Spain Pol Espargaró Villà
17 1'37.223 0.417
12 Spain Alejandro Álex Rins Navarro
19 1'37.307 0.501
13 Italy Danilo Carlo Petrucci
18 1'37.363 0.557
14 Japan Takaaki Nakagami
19 1'37.462 0.656
15 France Johann Zarco
19 1'37.629 0.823
16 South Africa Brad Binder
19 1'37.655 0.849
17 Spain Aleix Espargaró Villà
16 1'37.701 0.895
18 Spain Esteve "Tito" Rabat Bergada
19 1'37.749 0.943
19 Spain Álex Márquez
20 1'37.761 0.955
20 Spain Iker Lecuona
17 1'37.783 0.977
21 Portugal Miguel Ângelo Falcão de Oliveira
18 1'38.071 1.265
22 United Kingdom Bradley Smith
17 1'38.229 1.423

KTM accepte de laisser Espargaró partir pour réaliser son rêve

Article précédent

KTM accepte de laisser Espargaró partir pour réaliser son rêve

Article suivant

Pour Quartararo, la Yamaha n'est plus une "moto facile"

Pour Quartararo, la Yamaha n'est plus une "moto facile"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie EL3
Lieu Circuito de Jerez
Auteur Guillaume Navarro