EL3 - Viñales se rapproche du record

partages
commentaires
EL3 - Viñales se rapproche du record
Par : Léna Buffa
3 nov. 2018 à 04:11

Les chronos ont eu du mal à tomber, ce samedi matin à Sepang, mais le sprint final des Essais Libres 3 a tout de même repoussé la limite, avec un meilleur temps de Maverick Viñales désormais très proche du record absolu de la piste.

De très fortes averses orageuses se sont abattues sur le circuit de Sepang hier en fin de journée et une légère pluie tombait encore ce matin lorsque le paddock s'est animé. À l'heure où les MotoGP sont entrées en scène, la piste s'asséchait cependant et la catégorie reine, la dernière à rouler durant tout le week-end, a une nouvelle fois été épargnée.

Lire aussi :

Marc Márquez a rapidement pris les commandes de la séance et c'est lui qui a atteint en premier la fenêtre des 2'00 ce matin. À l'instar de ce que l'on a pu observer durant la première journée, le plus prompt à rivaliser avec le Champion du monde durant cette phase de la séance a été Maverick Viñales. Le pilote Yamaha a pris l'avantage après les 20 premières minutes avec un chrono de 2'00"640, puis Márquez est parvenu à repasser en tête en 2'00"476, avant une nouvelle amélioration de Viñales en 2'00"284.

Pendant ce temps, Dani Pedrosa s'est hissé à la troisième place. Le pilote espagnol s'est placé devant Álex Rins, leader hier, mais c'était sans compter sur Valentino Rossi, qui une fois chaussé de deux pneus mediums, s'est porté de la septième à la troisième position. Parmi les autres top pilotes, Andrea Dovizioso se trouvait alors au dixième rang de la séance.

À l'instar du pilote Ducati, personne n'avait encore amélioré son temps de vendredi à dix minutes de la fin de la séance. Et c'est avec un chrono toujours plus lent que celui qu'il avait posté hier que Johann Zarco a pris les rênes, en se propulsant de la 12e à la première place lorsqu'il a chaussé un pneu arrière tendre et neuf. La phase du time attack était bel et bien lancée et les chronos n'allaient plus tarder à tomber.

Lire aussi :

La première amélioration est venue de Stefan Bradl, dans la seconde moitié du tableau. Puis c'est Dani Pedrosa qui a réussi à abaisser son chrono de vendredi. Une amélioration importante pour le Catalan, car cela lui a valu de se réapproprier la troisième place de cette séance, mais surtout de faire son entrée dans le top 10 du classement combiné. Il a confirmé dans le tour suivant en passant sous la barre des 2'00, alors que les progressions tombaient désormais de toutes parts.

 

Pedrosa venait de battre le meilleur temps du week-end, mais Viñales puis Miller ont eu tôt fait de le déposséder des commandes. À trois minutes de la conclusion, la référence était désormais de 1'59"375 et les progrès enregistrés par Pedrosa et Bautista avaient fait glisser Andrea Iannone et Aleix Espargaró en dehors du top 10 du classement combiné, zone de sécurité pour quiconque souhaite accéder directement à la Q2.

Certains pilotes s'y trouvaient encore sans avoir pu améliorer leur chrono d'hier, en l'occurrence Rins, Dovizioso, Zarco et Márquez. Ce dernier a fini par se lancer dans un time attack pour la première fois du week-end et à abaisser sa propre référence, avec un gain de près d'une demi-seconde par rapport à hier qui lui a même permis de se réapproprier les commandes en 1'59"257. Quelques secondes plus tard, le dernier mot revenait à Maverick Viñales en 1'59"231, le pilote Yamaha s'octroyant ce qui est le meilleur temps enregistré à ce stade du week-end. Avant le rendez-vous ultime des qualifications, la référence se trouve désormais à 0"178 du record absolu établi en 2015.

Rins, Dovizioso et Rossi n'améliorent pas

Jack Miller conserve la troisième place derrière les deux Espagnols, suivi par Dani Pedrosa. Leader hier, Álex Rins n'est donc pas parvenu à améliorer son temps mais se trouve néanmoins à la cinquième place du classement combiné, devant Johann Zarco (qui a atteint les 1'59 dans sa dernière attaque) et Danilo Petrucci. Viennent ensuite Andrea Dovizioso et Valentino Rossi, eux aussi grâce à leur temps d'hier. Et le top 10 est complété par Andrea Iannone, parvenu à le réintégrer in extremis ce matin.

Lire aussi :

Bautista doit se contenter de la 11e place devant Morbidelli et Bradl. Vient ensuite la première KTM, celle de Pol Espargaró, puis Aleix Espargaró qui a rétrogradé au 15e rang dans parvenir à se montrer plus rapide qu'hier. Hafizh Syahrin est 16e au classement combiné, alors qu'on notera qu'il dispose pour la première fois du package aéro de Yamaha, que le constructeur lui confie en l'honneur de son Grand Prix maison.

Rappelons que Jorge Lorenzo manque à l'appel, sachant que le pilote Ducati a décidé ce matin de renoncer à ce Grand Prix après avoir tenté hier de prendre part aux premiers essais. Il est donc remplacé par Michele Pirro, pilote d'essais dont la présence sur place avait été prévue par Ducati. Lorenzo rejoint sur la liste des forfaits Cal Crutchlow, qui devrait quitter l’hôpital australien dans lequel il se trouve demain, et Tito Rabat, qui annonce son souhait de faire son retour à Valence dans trois semaines.

Dans l'immédiat, la prochaine échéance pour les pilotes MotoGP ce sont les Essais Libres 4, programmés à 14h30 heure locale, 7h30 en France. Et, dans l'attente, chacun observe avec toujours plus d'inquiétude l'évolution de la météo...

Lire aussi :

Malaysia GP de Malaisie - Essais Libres 3
Pos. Pilote Moto Trs Chrono/Écart
1 Spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1
17 1'59.231
2 Spain Marc Márquez  Honda RC213V
17 0.026
3 Australia Jack Miller  Ducati GP17
18 0.144
4 Spain Dani Pedrosa  Honda RC213V
18 0.368
5 France Johann Zarco  Yamaha YZR-M1
18 0.424
6 Italy Danilo Petrucci  Ducati GP18
16 0.440
7 Italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1
18 0.542
8 Italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR
18 0.568
9 Spain Álvaro Bautista  Ducati GP17
19 0.899
10 Italy Franco Morbidelli  Honda RC213V
16 1.174
11 Germany Stefan Bradl  Honda RC213V
18 1.197
12 Spain Pol Espargaró  KTM RC16
17 1.282
13 Malaysia Hafizh Syahrin  Yamaha YZR-M1
16 1.327
14 Japan Takaaki Nakagami  Honda RC213V
18 1.407
15 Spain Álex Rins  Suzuki GSX-RR
18 1.418
16 Spain Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP
17 1.506
17 Italy Andrea Dovizioso  Ducati GP18
17 1.579
18 Italy Michele Pirro  Ducati GP18
15 1.859
19 United Kingdom Bradley Smith  KTM RC16
17 1.992
20 Czech Republic Karel Abraham  Ducati GP16
15 2.154
21 Switzerland Thomas Lüthi  Honda RC213V
17 2.239
22 United Kingdom Scott Redding  Aprilia RS-GP
14 3.211
23 Spain Jordi Torres  Ducati GP16
13 3.911
24 Belgium Xavier Siméon  Ducati GP17
11 4.224
Article suivant
Lorenzo renonce au GP de Malaisie

Article précédent

Lorenzo renonce au GP de Malaisie

Article suivant

GP de Malaisie : les qualifications en direct

GP de Malaisie : les qualifications en direct
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Essais Libres 3
Lieu Sepang International Circuit
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé d'essais libres