EL4 - Quartararo survole les débats avec des pneus medium neufs

Les pilotes se sont attachés à évaluer le comportement des pneus durs et à travailler sur le rythme de course lors des EL4.

EL4 - Quartararo survole les débats avec des pneus medium neufs

Les pilotes MotoGP cherchent encore à déterminer si les pneus durs sont une option pouvant être utilisée en course, dimanche, par des conditions qui pourraient potentiellement être très similaires à celles de ce samedi. Avec 28°C dans l'air et 42°C en piste, il est effectivement permis de penser que l'utilisation de cette gomme dont la performance semble proche du mélange medium mais subissant une dégradation moindre, pourrait représenter la bonne pioche.

Peu de temps est ainsi perdu par l'ensemble du plateau pour prendre la piste pendant les 30 minutes de roulage disponibles. Pour Franco Morbidelli, très véloce depuis le début du week-end, le choix est fait de se lancer avec une gomme arrière déjà âgée d'une quinzaine de tours, destinée à être poussée aussi loin que possible et à le maintenir sous les 1'41". La préoccupation de l'Italo-Brésilien est d'éviter à tout prix de voir son excellente vitesse contrée par une dégradation similaire à celle de la fin de course de l'an dernier, que son patron Wilco Zeelenberg qualifie de "désastreuse".

Lire aussi :

Initialement convaincu que les pilotes se tourneraient vers le mélange tendre ou medium à l'arrière, Piero Taramasso, directeur de la compétition Michelin, admet désormais que les pilotes semblent privilégier la solution la plus dure en vue de la course. "Hier matin, en début de week-end, nous pensions plus que ce seraient les tendres et mediums, car ils proposent plus de grip et que la piste a peu d'adhérence", concède l'Italien. "Nous pensions qu'ils prendraient ça pour compenser, mais Morbidelli et [Miguel] Oliveira ont essayé le dur à l'arrière pour trouver plus de stabilité et en ont été satisfaits. Ce matin, [Johann] Zarco a aussi essayé le dur et l'a aimé, et tout le monde l'a vu. Il est difficile de gérer l'usure du tendre arrière. La performance parait bien plus constante et appropriée pour la course avec le medium et le dur, et c'est la raison pour laquelle l'on voit presque tout le monde avec le dur actuellement. Mais certains pensent pouvoir gérer le medium pendant les 25 tours de course…"

C'est justement avec ces mediums neufs chaussés à l'avant comme à l'arrière que Fabio Quartararo débute la séance et signe la référence en 1'39"681 – une demi-seconde plus vite que n'importe qui –, avant de rapidement être rappelé au box. Dix fois vainqueur à Barcelone toutes catégories confondues, Valentino Rossi (medium-dur) confirme ses bonnes dispositions sur ce tracé après s'être qualifié pour la Q2 dans la matinée, en signant le septième chrono.

Trois chutes sans gravité auront été à recenser pendant la séance : tout d'abord celle d'Aleix Espargaró, au tout début, puis celle d'Iker Lecuona, à 15 minutes du terme. Le virage 13 aura également eu raison de Jorge Martín dans le dernier tiers de la séance.

 

Le plateau enchaîne désormais avec la séance de qualifications, avec la Q1 débutant à 14h10 et l'explication finale de la Q2 débutant à 14h35.

Spain GP de Catalogne - Essais Libres 3

P. Pilotes Tours Temps Ecart
1 France Fabio Quartararo
15 1'39.602
2 Spain Maverick Viñales Ruiz
16 1'40.028 0.426
3 Portugal Miguel Ângelo Falcão de Oliveira
15 1'40.073 0.471
4 France Johann Zarco
15 1'40.286 0.684
5 Spain Joan Mir Mayrata
15 1'40.380 0.778
6 Spain Marc Márquez Alentà
15 1'40.425 0.823
7 Italy Valentino Rossi
16 1'40.437 0.835
8 Spain Pol Espargaró Villà
13 1'40.454 0.852
9 Australia Jack Peter Miller
18 1'40.469 0.867
10 Japan Takaaki Nakagami
16 1'40.534 0.932
11 Italy Francesco Bagnaia
13 1'40.565 0.963
12 Italy Danilo Carlo Petrucci
15 1'40.643 1.041
13 Italy Franco Morbidelli
14 1'40.704 1.102
14 Spain Aleix Espargaró Villà
12 1'40.717 1.115
15 Spain Iker Lecuona
12 1'40.741 1.139
16 South Africa Brad Binder
15 1'40.741 1.139
17 Italy Enea Bastianini
14 1'40.782 1.180
18 Spain Jorge Martín
9 1'40.887 1.285
19 Italy Luca Marini
12 1'40.962 1.360
20 Spain Álex Márquez
15 1'40.995 1.393
21 Italy Lorenzo Savadori
11 1'41.465 1.863

partages
commentaires
Privé de Rins, Mir manque de repères à Barcelone
Article précédent

Privé de Rins, Mir manque de repères à Barcelone

Article suivant

Qualifs - Quartararo poursuit sa série de poles à Barcelone

Qualifs - Quartararo poursuit sa série de poles à Barcelone
Charger les commentaires