Bastianini pénalisé sur la grille pour avoir gêné Petrucci

Enea Bastianini sera pénalisé de trois places sur la grille de départ au Sachsenring, pour avoir gêné Danilo Petrucci en qualifications. Le pilote Tech3 lui reproche d'avoir "dormi" sur la trajectoire.

Bastianini pénalisé sur la grille pour avoir gêné Petrucci

Les qualifications du Grand Prix d'Allemagne ont été marquées par de nombreux problèmes de trafic, plusieurs pilotes ayant abandonné des tours, notamment pour ne pas donner une aspiration à des rivaux, et d'autres s'étant presque arrêtés pour ne pas se retrouver dans la situation du lièvre. L'un des incidents les plus marquants est survenu en Q1, quand Enea Bastianini a contraint Danilo Petrucci à abandonner un tour rapide.

La direction de course a analysé les images et elle a décidé de pénaliser Bastianini de trois places sur la grille de départ. "C'est en contradiction avec les instructions données à toutes les équipes et compétiteurs, et considéré comme un pilotage irresponsable, suscitant un danger pour les autres", précisent les commissaires de course dans leur décision. Auteur du 15e temps, le pilote Avintia se retrouve donc 18e sur la grille de départ tandis que Valentino Rossi, Joan Mir et Franco Morbidelli gagnent tous une place.

L'incident a provoqué le courroux de Petrucci, qui n'a pas hésité à faire un doigt d'honneur à son compatriote : "Malheureusement, j'ai croisé Bastianini qui dormait sur la piste et il a coupé la trajectoire quand j'arrivais, puis il est immédiatement sorti de la piste", a pesté le pilote du team Tech 3 après la séance. "Franchement, je ne sais pas à quoi il pensait."

Lire aussi :

Enea Bastianini est désolé d'avoir gêné Danilo Petrucci : "Je ne dormais pas" s'est défendu le Champion en titre du Moto2, qui s'est justifié : "Malheureusement, j'ai pris la piste et j'allais faire mon tour lancé, mais le problème c'est que j'ai perdu [le contrôle de la moto]. Je me suis retourné et il y avait Binder, Lecuona et Petrucci. Je les ai fait passer, puis je me suis mis derrière, mais de toute évidence j'ai un peu gêné à la sortie du virage 11. J'en suis désolé parce que je lui ai peut-être gâché son tour."

Bastianini estime que Petrucci s'est montré trop "nerveux" dans une séance où le trafic était un problème attendu, le Sachsenring étant le circuit le plus court du championnat, et estime que la réaction de son aîné est disproportionnée puisqu'il leur restait encore beaucoup de temps à cet instant de la Q1 : "Ça n'était pas le dernier tour, il en restait plein et il a sûrement réussi malgré tout à en boucler un."

Avec Léna Buffa 

partages
commentaires

Related video

Battu de peu en qualifs, Quartararo ne se voit pas favori pour la victoire

Article précédent

Battu de peu en qualifs, Quartararo ne se voit pas favori pour la victoire

Article suivant

Espargaró place Aprilia en 1re ligne, entre fierté et ambition

Espargaró place Aprilia en 1re ligne, entre fierté et ambition
Charger les commentaires