Stupeur pour Bastianini après la casse de son carénage

La Ducati d'Enea Bastianini a perdu son carénage en pleine course, dimanche du Grand Prix d'Autriche, heureusement sans blesser personne.

Stupeur pour Bastianini après la casse de son carénage

Enea Bastianini a été protagoniste d'une scène peu banale pendant le Grand Prix d'Autriche, lorsque le carénage de sa Ducati s'est détaché, s'envolant vers le bord du circuit dans une dynamique dangereuse. Si personne n'a fort heureusement été blessé, il n'en reste pas moins que ce problème rarissime a créé la stupeur dans le stand Avintia et auprès du pilote lui-même.

"Je ne sais pas ce qui est arrivé à la moto, mais le carénage a explosé et ensuite il était impossible de piloter la moto et je me suis arrêté", a expliqué l'Italien. "Le carénage a explosé après cinq ou six tours. Ça n'est pas de chance, parce que j'étais rapide. J'avais récupéré des places sur le groupe de tête et j'étais très rapide. Les derniers tours, en particulier, ont été incroyables. Mais ma course s'est ensuite terminée."

Enea Bastianini était 11e au moment de l'incident, entre Aleix Espargaró et Miguel Oliveira, à proximité immédiate d'Iker Lecuona ou encore Brad Binder, qui allaient faire partie des grands acteurs de la fin de course, sous la pluie. Son coéquipier Luca Marini était quant à lui 16e à cet instant, loin encore du top 3 dans lequel il allait bientôt figurer.

Incapable d'expliquer ce qui s'est passé, Bastianini a cependant tout de suite dédouané ses mécaniciens. "Je pense que ça n'était pas une erreur humaine, car toutes les vis étaient là, donc je crois que ça a cassé", a-t-il indiqué dimanche, tentant de chercher un début d'explication. "Il y avait des mouvements sur la moto sur cette piste et pour moi ça vient de là", a-t-il notamment souligne, et ajouter : "Les vis étaient ok. Je pense que ça a été un problème de carénage, parce qu'il a deux ans."

Lire aussi :

Si le pilote italien espérait avoir une explication dimanche soir après l'analyse de sa moto, le team Avintia et Ducati n'ont depuis fait aucun commentaire sur le sujet, laissant le mystère entier sur cet incident étonnant et qui aurait pu avoir de très lourdes conséquences.

Au final, plus de peur que de mal, à la fois pour les pilotes et pour les personnes se trouvant en bord de piste, là où la pièce d'aluminium a fini sa course folle. Le rookie italien est quant à lui rentré au stand, dévoilant durant quelques instants les entrailles de sa Ducati au regard curieux des photographes.

"Quand le carénage a explosé, ça m'a heurté [sur le bras]. J'ai un peu mal, mais ça va", indiquait Bastianini. "Il ne s'est rien passé, heureusement. Mais je suis en colère parce que j'étais compétitif et j'aurais pu me battre pour de bonnes places, y compris dans cette course incroyable, car elle a été très étrange."

"J'avais un super rythme et je me sentais bien sur la moto. Je voyais juste que je perdais un peu sur les autres en vitesse de passage, mais au freinage et à l'accélération on était au point, ce qui aurait été bien pour la fin de la course. Malheureusement, quand mon carénage s'est ouvert, ça a stoppé ma course."

partages
commentaires
Aux stands un tour trop tôt, Miller et Rins ont fait "une grosse erreur"

Article précédent

Aux stands un tour trop tôt, Miller et Rins ont fait "une grosse erreur"

Article suivant

Márquez rassuré : "Je me suis senti compétitif et je me suis battu"

Márquez rassuré : "Je me suis senti compétitif et je me suis battu"
Charger les commentaires