Enthousiasme et satisfaction chez Ducati après les qualifications

Pour la troisième fois en autant de rendez-vous en 2015, une Ducati sera en première ligne au départ en catégorie MotoGP. Après la pole d'Andrea Dovizioso au Qatar, et la deuxième place du même Dovizioso à Austin, cette fois, c'est Andrea Iannone qui a réussi à s'inviter dans le Top 3, derrière Marc Márquez et Aleix Espargaró.

Tout au long des séances libres, les motos rouges avaient bien figuré, notamment Iannone, deuxième lors des deux premières sessions. "Dovi", lui, ne pointait pas bien loin, jamais au-delà de la quatrième place. Cela laissait présager une belle séance qualificative pour les deux pilotes transalpins.

Au moment de faire le bilan des qualifications, ce sont finalement depuis les troisième et sixième place sur la grille que s'élanceront les deux Ducati officielles, dont on attendait presque un - encore - meilleur résultat d'ensemble.

Objectif atteint pour Iannone

Andrea Iannone a livré son ressenti suite à ces qualifications plutôt réussies de son côté: "Je suis content, car la première ligne était l'un de nos objectifs et nous sommes parvenus à l'atteindre, mais avec mon équipe nous devons encore essayer de trouver une solution pour pouvoir exploiter au mieux la gomme tendre. Nous avons cependant fait du bon travail, et mon équipe m'a beaucoup aidé ce week-end."

Il poursuit: "J'ai réussi à améliorer et à mettre au point ma GP15 run après run, et cela est fondamental. Demain, c'est sûr, cela sera important de bien partir et il faudra chercher à ne pas détruire le pneu arrière, également car nous n'avons pas la gomme extra-hard à disposition, et j'espère pouvoir être là à me bagarrer avec les premiers pendant toute la course."

L'an passé, alors chez Pramac, Iannone avait terminé sixième après s'être qualifié en huitième position. Cette année, tous les ingrédients sont réunis pour pouvoir faire mieux encore.

La gestion de l'usure du pneu arrière, élément-clé pour Dovizioso

Andrea Dovizioso, qui est arrivé en Argentine en dauphin de Valentino Rossi au classement général, à seulement un point de son compatriote, aura lui aussi un rôle important à jouer pendant la course, qu'il démarrera donc depuis la sixième place sur le grille.

L'ex-Champion du Monde 125 a affiché sa satisfaction après les qualifications: "Je suis satisfait du travail que nous avons effectué, car nous avons été compétitifs et rapides en EL4 et nous sommes parvenus à améliorer encore un peu. Nous avons également fait une comparaison entre les deux gommes arrière mises à disposition et avec cette chaleur, la dure est un peu meilleure. En qualifications, je ne suis pas arrivé à faire un bon tour complet, et c'est dommage de louper la première ligne de peu, mais ce n'est pas un gros problème."

Il conclut en évoquant ce qui pour lui aura un rôle non négligeable pendant la course, à savoir l'usure du pneu arrière, et sa gestion: "Selon moi, cela va être une course très difficile car tout le monde devra faire attention à la gomme arrière, mais nous sommes rapides et cela sera donc important d'effectuer un bon départ. Ce n'est qu'en course que nous comprendrons vraiment quel est notre rythme, mais surtout qui parviendra à être constant pendant l'intégralité des 25 tours."

Sans possibilité d'avoir recours à la gomme extra-hard à l'arrière, l'Italien devra jongler entre attaque et réflexion afin de pouvoir concurrencer ou tenir tête à ses rivaux principaux, à commencer par son équipier qui est en forme depuis le début du week-end, ou encore les Yamaha officielles.

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Circuit Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Valentino Rossi , Andrea Dovizioso , Aleix Espargaró , Marc Márquez , Andrea Iannone
Équipes Ducati Team
Type d'article Résumé de qualifications
Tags andrea dovizioso, andrea iannone, argentine, ducati, motogp