Espargaró "ne pouvait sentir ni ses bras ni ses jambes" après sa chute

partages
commentaires
Espargaró
Jamie Klein
Par : Jamie Klein
9 août 2018 à 16:40

Pol Espargaró ne pouvait pas sentir ses bras et ses jambes immédiatement après la chute qui l'a écarté du week-end de Brno en MotoGP, révèle son frère Aleix.

Le pilote KTM Pol Espargaró s'est brisé la clavicule lors d'une chute au warm-up sur le circuit tchèque et a été transporté à l'hôpital de Barcelone, bien qu'il n'ait pas eu besoin d'une opération.

Lire aussi :

Il est encore sous observation et manquera la course de ce week-end en Autriche sur le Red Bull Ring. Son frère Aleix a donné plus de détails sur son état de santé après être passé le voir en Espagne, avant de se rendre à Spielberg.

"En réalité, c'était pire que ce que l'on pensait, car il a eu une sévère inflammation de la moelle épinière", explique le pilote Aprilia. "Le mardi après l'accident, il ne pouvait rien toucher avec ses mains."

"Il a dit s'être beaucoup inquiété avant d'arriver à l'hôpital avec [le Professeur Angel] Charte. Il ne pouvait sentir ni ses bras ni ses jambes, rien."

"Et quand il est arrivé à l'hôpital, ils ont commencé à le toucher et il a senti la douleur dans les bras, donc quand il a ressenti cela, il s'est énormément détendu."

Il ajoute : "C'était assez effrayant. Hier, nous avons parlé aux neurochirurgiens, ils nous ont dit qu'il était très chanceux. Pol, lors des deux premiers jours [à l'hôpital], était très inquiet et souffrait beaucoup. Je ne l'avais jamais vu si convaincu de se reposer. Il ne pense pas à la course, après toute cette inquiétude."

"Hier soir, il a réussi pour la première fois à toucher des choses avec ses doigts. Ce qu'il a touché en premier était Max [le fils d'Aleix], j'y suis allé avec lui, il l'a touché pour la première fois et il a commencé à aller mieux."

Espargaró a ajouté qu'il n'était pas certain de la durée dont son frère aurait besoin pour récupérer de toutes ses blessures avant de pouvoir reprendre la piste.

"Il doit rester à l'hôpital encore pour quelques jours, il y sera toujours la semaine prochaine", poursuit-il. "Peut-être qu'il restera encore une semaine supplémentaire au lit."

"Les docteurs nous disent qu'ils n'ont pas beaucoup d'informations sur les progrès que fera sa moelle épinière. Ils disent que dans deux ou trois jours, cela pourrait être résolu, ou que ça pourrait tout autant être très long. Il faudra donc attendre, ce serait très dangereux qu'il bouge ou qu'il tente de courir avant qu'il n'y ait plus du tout d'inflammation."

Avec David Gruz

Prochain article MotoGP
Un Márquez prudent espère disputer la victoire aux Ducati

Previous article

Un Márquez prudent espère disputer la victoire aux Ducati

Next article

Rossi : "Il faut comprendre à quel point Yamaha a envie de gagner"

Rossi : "Il faut comprendre à quel point Yamaha a envie de gagner"
Load comments

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Aleix Espargaró , Pol Espargaró
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Jamie Klein
Type d'article Actualités