MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
11 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours

Espargaró devant son équipier mais inquiet des freinages

partages
commentaires
Espargaró devant son équipier mais inquiet des freinages
Par :
15 oct. 2016 à 14:29

Aleix Espargaró effectue pour l'heure un de ses week-ends les plus probants de la saison, en ayant signé un meilleur chrono que son partenaire Maverick Viñales.

Aleix Espargaro, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki Ecstar MotoGP

Une fois n'est pas coutume, c'est Aleix Espargaró (6e) qui a signé la meilleure performance de l'écurie officielle Suzuki aux essais du Grand Prix du Japon, devant son équipier Maverick Viñales (7e).

Peut-être est-ce l'air du pays qui convient bien à la machine bleue, mais le grand frère de Pol semble bien plus à l'aise que les manches précédentes sur la GSX-RR. C'est durant les derniers essais libres de la matinée que l'Espagnol a pu bâtir un rythme de course solide, d'ailleurs salué par Valentino Rossi en conférence de presse post-qualifications : "Espargaró a réalisé de bons temps même avec des pneumatiques usés." 

Un compliment qui montre que le travail de l'ombre abattu par le natif de Granollers, en Catalogne, est peut-être sur le point de payer après une saison en demi-teinte. "Je suis content du week-end entier en général", explique l'intéressé. "Franchement, je m'attendais à un peu mieux pour le chrono, j'espérais me battre pour la première ligne, mais j'ai fait une petite erreur dans le premier secteur, et cela a affecté ma tentative de tour rapide."

Trouver de l'air frais

Espargaró trouve cependant des raisons de se réjouir en ce samedi soir. "Tandis que la pole est plus lente que l'an dernier, de mon côté, j'ai amélioré mon chrono de près d'une demi-seconde par rapport à l'an dernier, et j'en suis très content. Le rythme était très bon en EL4, même quelques dixièmes meilleur que prévu, donc je suis content. Nous avons déjà décidé du pneu arrière pour la course, mais nous avons encore des doutes sur le pneu avant. Il faudra étudier d'autres solutions demain, puis prendre notre décision."

Le futur pilote officiel Aprilia en MotoGP dresse également une analyse des freinages sur ce tracé de type "stop and go". "La gestion des freins sera cruciale pour la course ; ce circuit a de très gros freinages. Par conséquent, les freins chauffent très vite et, pour moi, c'est un problème. Je suis un pilote lourd, donc ce problème se voit plus pour moi que pour d'autres pilotes."

"Par conséquent, je vais devoir gérer la température des freins en essayant d'avoir une trajectoire claire devant moi pour permettre une forte entrée d'air et refroidir le système de freins." Dans les faits, cela signifie que la Suzuki numéro 41 devra se déplacer hors trajectoire, en-dehors de l'aspiration de ses rivaux pour trouver de l'air frais, notamment en début d'épreuve.

Article suivant
Satisfait de son tour, Márquez vise le podium

Article précédent

Satisfait de son tour, Márquez vise le podium

Article suivant

Márquez - "J'espère pouvoir devenir comme Rossi à l'avenir"

Márquez - "J'espère pouvoir devenir comme Rossi à l'avenir"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Aleix Espargaró Villà
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Medhi Casaurang-Vergez