Résumé d'essais
MotoGP GP de Grande-Bretagne

Essais - Aleix Espargaró net leader, Quartararo en Q1

Aleix Espargaró a signé le meilleur temps de la séance de vendredi après-midi, à Silverstone, celle comptant pour qualifier les dix premiers pilotes en Q2. Absent du top 10, Fabio Quartararo devra aller en Q1.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le nouveau fonctionnement des Grands Prix MotoGP fait de la séance du vendredi après-midi, baptisée Essais, une sorte de pré-qualification officielle, distincte des deux séances d'essais libres qui ne comptent plus pour l'accès à la Q2. Pendant une heure, ce vendredi après-midi, les pilotes se sont donc efforcés à la fois de préparer les courses à venir mais aussi de poster le meilleur chrono possible pour tenter d'obtenir d'ores et déjà leur ticket d'entrée pour la phase finale des qualifications.

Au guidon de sa KTM, Brad Binder a été le premier à passer sous les deux minutes au tour au bout de dix minutes de séance (1'59"889). Le pilote sud-africain devançait alors le leader de ce matin, Marco Bezzecchi, sur sa Ducati, puis l'Aprilia de Miguel Oliveira, qui est désormais remis des blessures cumulées depuis le début de la saison.

Peu à peu, d'autres Ducati se sont hissées dans la hiérarchie, notamment Pecco Bagnaia qui s'est grandement rapproché de Bezzecchi, mais aussi Johann Zarco qui s'est intercalé entre le champion en titre et Oliveira avant la mi-séance.

La première demi-heure venait de s'écouler quand Bezzecchi est passé pour la première fois en tête de la feuille des temps avec un tour bouclé en 1'59"716. Dans la foulée, Maverick Viñales s'est porté au deuxième rang. Plus tôt dans la séance, l'Espagnol était parti à la faute dans le virage 16 et avait pris un coup dans le haut de la jambe gauche, heurté par sa moto, mais il a pu reprendre son travail sans difficulté.

Avec des écarts qui restaient minimes à cet instant, le leadership a une nouvelle fois changé lorsqu'Aleix Espargaró a placé l'Aprilia officielle au sommet. Son chrono de 1'59"694 n'a toutefois pas résisté à l'attaque en duo des pilotes officiels KTM, à l'entrée dans le dernier quart d'heure. Jack Miller s'est alors placé en tête devant Binder, avant que Zarco ne reprenne à son tour l'avantage sur Espargaró pour repasser à la troisième place.

Aprilia n'avait pas dit son dernier mot puisque Viñales a délogé Miller de la première position en abaissant cette fois de manière nette le temps de référence (1'59"218). Une marge qui n'allait cependant permettre au chrono de ne tenir qu'une poignée de minutes, car le time attack ne faisait que commencer et les attaques allaient se multiplier.

Marco Bezzecchi s'est réinstallé alors au sommet, toujours aussi solide depuis ce matin. Mais le pilote VR46 n'a pas longtemps gardé le sourire. Il restait quatre minutes à la séance quand il est parti à la faute dans Luffield, alors qu'il reprenait la piste pour tenter d'abaisser encore son chrono et se trouvait dans son tour de sortie des stands, en pneus froids. Une grosse chute de l'arrière, mais dont il a réussi à se relever rapidement.

 

Bagnaia a profité de son absence pour prendre la tête de la séance avec une nouvelle référence en 1'58"973. Le chrono n'avait toutefois pas fini d'être secoué, et Jorge Martín s'est à son tour porté en tête, en 1'58"854. Aleix Espargaró a finalement mis tout le monde d'accord avec un dernier tour bouclé en 1'58"183, lui offrant une avance de près de sept dixièmes sur le pilote Pramac Racing.

Brad Binder a hérité de la troisième place devant Maverick Viñales, tandis que Johann Zarco s'est classé cinquième devant Pecco Bagnaia. Malgré sa chute, Marco Bezzecchi a sauvé sa place en Q2 avec le septième temps, suivi par Jack Miller, Luca Marini (lui aussi victime d'une chute, sans gravité) et Álex Márquez.

Quartararo en Q1 avec Márquez

Fabio Quartararo, que l'on a vu se faire malmener par sa Yamaha au début de cette séance, a tout tenté jusqu'au bout pour entrer dans la zone de confort qu'est le top 10, en vain.

 

Il lui a finalement manqué un peu plus d'un dixième pour être directement qualifié pour la phase décisive des qualifications et il devra donc disputer la Q1 samedi. Il y retrouvera Franco Morbidelli sur l'autre Yamaha, mais aussi Marc Márquez, Miguel Oliveira, pourtant très convaincant durant une bonne partie de cette séance, ou encore Enea Bastianini sur la Ducati officielle.

À noter le 18e temps de Joan Mir, en difficulté pour son retour de blessure sur la Honda officielle, et le 21e temps de Pol Espargaró, qui relance son championnat après s'être grièvement blessé pendant les essais du premier Grand Prix, fin mars.

Les pilotes MotoGP reprendront la piste samedi matin à 11h10 heure française pour une séance qui ne comptera donc pas pour les qualifications, mais permettra de finaliser la préparation de la course sprint (qui aura lieu à 16h heure française) et la course principale de dimanche.

VOIR AUSSI - Le programme du GP de Grande-Bretagne MotoGP 2023

United Kingdom GP de Grande-Bretagne - Essais

         
Driver Info
   
P. Pilotes # Moto Tours Temps Intervalle km/h Vitesse maximale
1 Spain A. Espargaró Villà Aleix Espargaró Villà Aprilia Racing Team Gresini 41 Aprilia 19 1'58.183 179.447
2 Spain J. Martín Jorge Martín Pramac Racing 89 Ducati 21 +0.671 0.671 178.434
3 South Africa B. Binder Brad Binder Red Bull KTM Factory Racing 33 KTM 20 +0.715 0.044 178.368
4 Spain M. Viñales Ruiz Maverick Viñales Ruiz Aprilia Racing Team Gresini 12 Aprilia 14 +0.721 0.006 178.359
5 France J. Zarco Johann Zarco Pramac Racing 5 Ducati 18 +0.760 0.039 178.300
6 Italy F. Bagnaia Francesco Bagnaia Ducati Corse 1 Ducati 19 +0.790 0.030 178.255
7 Italy M. Bezzecchi Marco Bezzecchi Team VR46 72 Ducati 19 +0.835 0.045 178.188
8 Australia J. Miller Jack Peter Miller Red Bull KTM Factory Racing 43 KTM 21 +1.018 0.183 177.914
9 Italy L. Marini Luca Marini Team VR46 10 Ducati 19 +1.063 0.045 177.847
10 Spain Márquez Álex Márquez Gresini Racing 73 Ducati 21 +1.115 0.052 177.769
11 France F. Quartararo Fabio Quartararo Yamaha Factory Racing 20 Yamaha 21 +1.242 0.127 177.580
12 Italy F. Morbidelli Franco Morbidelli Yamaha Factory Racing 21 Yamaha 20 +1.271 0.029 177.537
13 Spain M. Márquez Alentà Marc Márquez Alentà Repsol Honda Team 93 Honda 20 +1.272 0.001 177.536
14 Portugal M. Falcão de Oliveira Miguel Ângelo Falcão de Oliveira RNF Racing 88 Aprilia 21 +1.482 0.210 177.224
15 Italy E. Bastianini Enea Bastianini Ducati Corse 23 Ducati 21 +1.510 0.028 177.183
16 Italy F. Di Giannantonio Fabio Di Giannantonio Gresini Racing 49 Ducati 21 +1.531 0.021 177.152
17 Spain R. Fernández Raúl Fernández RNF Racing 25 Aprilia 19 +1.543 0.012 177.134
18 Spain J. Mir Mayrata Joan Mir Mayrata Repsol Honda Team 36 Honda 19 +2.174 0.631 176.205
19 Spain A. Fernández Augusto Fernández Red Bull KTM Tech3 37 KTM 22 +2.359 0.185 175.935
20 Japan T. Nakagami Takaaki Nakagami Team LCR 30 Honda 20 +2.440 0.081 175.817
21 Spain P. Espargaró Villà Pol Espargaró Villà Red Bull KTM Tech3 44 KTM 17 +2.626 0.186 175.546
22 Spain I. Lecuona Iker Lecuona Repsol Honda Team 27 Honda 22 +2.939 0.313 175.092
Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Bezzecchi pense mériter une moto officielle, quelle que soit l'équipe
Article suivant LCR confirme que Johann Zarco est une option pour 2024

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse