MotoGP GP d'Autriche

Pol Espargaró sanctionné pour avoir gêné Marc Márquez

Pol Espargaró a écopé de trois places de pénalité sur la grille de départ du Grand Prix d'Autriche, après avoir ralenti sur la trajectoire rapide pendant les essais de vendredi.

Pol Espargaro, Tech3 GASGAS Factory Racing

La première journée du GP d'Autriche se termine par une mauvaise nouvelle pour Pol Espargaró. Le pilote espagnol, revenu à la compétition il y a deux semaines après plusieurs mois de convalescence, a été sanctionné par le panel de commissaires après un incident survenu pendant la seconde séance d'essais du week-end.

À la fin de cette séance d'une heure, la seule comptant pour la qualification directe en Q2, Espargaró a été vu au ralenti sur la trajectoire rapide. Après s'être pourtant retourné pour voir si quelqu'un arrivait derrière lui, il a gêné Marc Márquez au niveau du virage 4 du Red Bull Ring.

Obligé d'abandonner le tour rapide dans lequel il était lancé, le pilote Honda n'a plus été en mesure d'améliorer sa marque par la suite et il lui a finalement manqué deux dixièmes pour figurer dans le top 10 qui l'aurait qualifié d'emblée pour la phase finale des qualifications.

 

Cette attitude d'Espargaró entre dans la catégorie d'un "pilotage irresponsable" et tombe sous le coup du règlement en tant qu'incident de type 2b, c'est-à-dire ceux qui concernent un ralentissement dans les dix dernières minutes de la séance dite Essais, affectant les chances d'un autre pilote d'accéder directement à la Q2.

La sanction des commissaires est celle prévue par le règlement, à savoir trois places de pénalité sur la grille de départ. Pol Espargaró et son équipe avaient une heure pour faire appel, mais le pilote a estimé qu'il méritait totalement cette sanction. Il a expliqué l'incident par le fait que sa longue absence lui a fait perdre les repères avec les bolides que sont les MotoGP.

"Je viens de lui parler et il m'a compris parce qu'il s'est lui aussi trouvé à cette place : on ne peut pas imaginer à quel point ces motos arrivent vite. Quand on a été éloigné si longtemps, on n'a pas la coordination entre l'espace et la vitesse", a expliqué le pilote Tech3.

"J'ai regardé derrière moi et je l'ai vu arriver, c'est pour ça que je n'étais pas sur la trajectoire [avant le virage], mais je m'attendais à ce qu'il me dépasse plus vite et, étant donné qu'il ne me passait pas, j'ai pris le virage. J'ai pensé qu'il avait coupé [son élan] mais en fait il arrivait vite, donc c'est ma faute, j'ai mal calculé. C'est juste que je manque vraiment de roulage sur la MotoGP et qu'il fallait calculer la distance par rapport à la vitesse. C'est bizarre, mais je m'en excuse. J'ai fait une erreur, c'est certain."

"C'est normal après autant de temps sans être en piste. Je ne lui en veux pas, ce sont des choses qui peuvent arriver", a ajouté Marc Márquez, pas rancunier.

Pol Espargaró reculera de trois positions sur la grille de la course principale, dimanche, tandis que sa place ne sera pas affectée samedi pour le sprint. La grille sera établie samedi matin pendant les deux phases des qualifications : Márquez et Espargaró se retrouveront en Q1, ayant respectivement bouclé la séance de cet après-midi aux 13e et 15e rangs.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Essais - Bezzecchi en tête malgré un souci, Márquez envoyé en Q1
Article suivant Quartararo cherche "l'équilibre entre aéro et puissance" sur la Yamaha

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse