MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
14 août
EL3 dans
16 Heures
:
49 Minutes
:
36 Secondes
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
6 jours
10 sept.
Prochain événement dans
26 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
34 jours
25 sept.
Prochain événement dans
41 jours
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
16 oct.
Prochain événement dans
62 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
83 jours
13 nov.
Prochain événement dans
90 jours
20 nov.
Prochain événement dans
97 jours

Pour Espargaró, les teams devront être unis et irréprochables en 2020

partages
commentaires
Pour Espargaró, les teams devront être unis et irréprochables en 2020
Par :
22 juin 2020 à 07:05

Le pilote KTM compte sur une équipe à son meilleur niveau pour ne pas commettre durant cette saison très intense de faux-pas qui pourrait avoir de lourdes conséquences au championnat.

Bien que sur le départ de KTM, Pol Espargaró ne perd pas de vue la saison 2020 qui reste encore intégralement à jouer avant qu'il prenne la direction de sa future équipe. Or, face à un calendrier très intense et condensé sur quatre à cinq mois (le complément de championnat hors d'Europe devant être précisé d'ici fin juillet), le pilote espagnol est convaincu que l'unité fera la force et que chaque membre des équipes devra réaliser son travail sans laisser la moindre place à l'erreur.

"Cette situation est très spéciale et il peut donc se passer beaucoup de choses qui ne sont pas normales", estime Espargaró sur le site officiel du MotoGP. "On va faire plusieurs courses au même endroit, ce sera très stressant parce que le championnat va être pas mal raccourci. On ne peut pas commettre d'erreurs, mais il faut être très rapide parce que le championnat est court. Il faudra donc prendre des décisions."

"Et ça ne vaut pas uniquement pour les pilotes, les équipes aussi vont devoir être super bonnes, les motos vont devoir aller au bout de toutes les courses, les mécaniciens devront être super bons, parce qu'il est certain qu'on aura des courses sous la pluie ou en flag-du-flag. Toute la structure, incluant tous les mécaniciens, aura besoin d'être très concentrée cette année. Je pense que des stratégies vont apparaître pendant l'année, il va y avoir différentes stratégies d'un team à l'autre. Mais le plus important, c'est qu'on aura besoin de ne faire qu'un, de former une famille tous ensemble parce que ce sera très dur", pressent-il.

Lire aussi :

Il a beau être impressionnant sut le papier, ce programme n'effraie pas l'ancien lauréat de la catégorie Moto2. Lui qui fait partie des rares à avoir pu piloter une MotoGP depuis le mois de mars, puisque KTM a été le premier constructeur a reprendre le chemin des circuits, il ne peut s'en contenter et ne cache pas son impatience à l'idée d'entamer cette saison.

"Nous sommes tous très excités, car à un moment donné cette année, nous avons tous pensé − et ceux qui disent le contraire mentent − qu'il ne serait pas possible de courir cette année. On pensait déjà à 2021, mais au final la Dorna a fait un travail incroyable pour tout monter et définir au moins ce calendrier. Bien sûr, il n'est pas complet et c'est très triste pour nous parce qu'on veut tous pouvoir courir aux quatre coins du monde pour montrer notre sport dans le monde entier, mais c'est incroyable de faire ces 13 courses et possiblement quelques-unes en plus."

"Le calendrier sera clairement assez dur, assez condensé avec trois courses d'affilée suivies par une semaine de repos. Ce sera exigeant physiquement, et surtout en cas de blessure, alors il faudra vraiment qu'on fasse attention à ça, qu'on pense attentivement à notre corps parce qu'on va vraiment dépenser beaucoup d'énergie avec ces week-ends consécutifs. Mais en tout cas, on s'en fiche, on n'y pense pas vraiment, on ne pense qu'au fait qu'on a un calendrier, qu'on va reprendre, et c'est incroyable."

Lire aussi :

Ducati lève un veto pour Dovizioso

Article précédent

Ducati lève un veto pour Dovizioso

Article suivant

Viñales a retrouvé le motocross et Jerez

Viñales a retrouvé le motocross et Jerez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Pol Espargaró Villà
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa