Essais post-course - Meilleur temps in extremis pour Rossi

Valentino Rossi a signé le meilleur temps des essais organisés au lendemain de la course de Brno, un test qui a vu apparaître quelques nouveautés importantes.

Essais post-course - Meilleur temps in extremis pour Rossi
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le nouveau carénage Ducati
Takuya Tsuda, , Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Shinichi Sahara, responsable du projet Team Suzuki MotoGP, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Une partie du plateau MotoGP a fait des heures supplémentaires, ce lundi, en restant à Brno pour une journée d'essais post-course. L'occasion idéale de débriefer le week-end passé tout en préparant le Grand Prix à venir dès cette semaine en Autriche. Les pilotes ont également eu l'opportunité de tester des nouveautés proposées par certaines des équipes, ainsi que des pneus Michelin destinés à la saison prochaine et sur lesquels la gestion de température devrait être améliorée.

Maverick Viñales a longtemps occupé la tête du classement avec un chrono de 1'55"679, puis c'est Marc Márquez qui a pris l'avantage en milieu d'après-midi en abaissant la référence d'une demi-seconde. Même si le pilote Yamaha a par la suite réduit son retard, il ne lui a pas été possible de reprendre les devants et il avait déjà remisé son casque au placard lorsque Valentino Rossi est venu arbitrer ce duel en toute fin de séance. L'Italien est allé chercher in extremis un chrono de 1'55"162, de quoi le positionner 18 millièmes devant Márquez.

Les pilotes Yamaha se sont également attiré une grande partie de l'attention, ce lundi, grâce au carénage qu'ils ont testé sur leur Yamaha, une évolution qui semble avoir plu aux deux pilotes même si Rossi notait une possible perte de vitesse de pointe, potentiellement dommageable sur le Red Bull Ring. Selon le principe appliqué cette année par Yamaha, ce carénage masque des ailettes internes latérales, au nombre de quatre, et présente par ailleurs une partie supérieure aux profils aplatis. Il est à noter que Rossi ne l'utilisait pas au moment de signer son meilleur temps, en revanche il avait de nouvelles fourches en carbone, également testées par son coéquipier. L'Espagnol a aussi indiqué avoir obtenu de bons résultats sur l'électronique.

 

Dans le garage Tech3, Jonas Folger a testé un châssis différent de celui qu'il utilise habituellement. Se félicitant d'un gain en passage de virage, l'Allemand a d'ores et déjà décidé de l'utiliser pour la suite de la saison. Johann Zarco n'a, lui, pas testé de nouvelles pièces, mais son travail sur les réglages lui a apporté des résultats positifs. Le Français a accordé une attention toute particulière à la sortie des virages.

Chez Ducati, Andrea Dovizioso a pris possession du nouveau carénage spectaculaire utilisé par Jorge Lorenzo durant une grande partie du week-end de Brno, et plus brièvement par Danilo Petrucci. S'il note que cette nouveauté présente des avantages et des inconvénients, l'Italien suggère qu'elle pourrait être bénéfique en Autriche, le week-end prochain. Le Majorquin, quant à lui, était dithyrambique après cette journée qu'il a jugée comme ayant été "peut-être la plus importante de l'année" pour lui.

 

Pas de nouveautés particulières chez Honda, où Marc Márquez et Dani Pedrosa ont essentiellement travaillé sur leurs réglages, en préparation du Grand Prix d'Autriche. Même chose pour Cal Crutchlow, chez LCR, qui s'est particulièrement intéressé au freinage de sa RC213V. L'Anglais a toutefois stoppé sa journée en début d'après-midi afin de se reposer, suite à la lourde chute dont il a été victime samedi matin.

Pour le compte d'Aprilia, Aleix Espargaró a poursuivi le travail sur les nombreuses nouveautés conçues pendant l'été, tandis que Sam Lowes a dû limiter son temps de piste à cause de la blessure au pied subie pendant le week-end tchèque. Chez KTM, l'attention s'est portée en particulier sur le châssis de la RC16 et son accélération.

Andrea Iannone a quant à lui focalisé en grande partie ses efforts sur le casse-tête de sa saison, à savoir comment mieux freiner et arrêter la Suzuki. Il a également pu tester une première version du moteur conçu par le constructeur d'Hamamatsu en vue de 2018. Álex Rins a, lui, pu tester le châssis utilisé par son coéquipier. Ils étaient épaulés par le pilote essayeur Takuya Tsuda, qui s'est concentré sur l'électronique.

Tous seront de retour en piste dès vendredi − avec les équipes qui manquaient à l'appel aujourd'hui − pour les premiers essais libres du Grand Prix d'Autriche, épreuve remportée l'an dernier par Iannone, alors chez Ducati.

 Brno - MotoGP - Essais post-course

Pos. Pilote Moto Chrono/Écarts Trs
1  Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 1:55.162  52
2  Marc Márquez  Honda RC213V 0.018 67
3  Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1 0.173 69
4  Jorge Lorenzo  Ducati GP17 0.380 55
5  Johann Zarco  Yamaha YZR-M1 0.529 70
6  Cal Crutchlow  Honda RC213V 0.606 48
7  Dani Pedrosa  Honda RC213V 0.633 53
8  Jonas Folger  Yamaha YZR-M1 0.668 48
9  Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR 0.961 47
10  Aleix Espargaró  Aprilia RS-GP 1.101 51
11  Andrea Dovizioso  Ducati GP17 1.241 45
12  Tito Rabat  Honda RC213V 1.373 76
13  Jack Miller  Honda RC213V 1.472 47
14  Álex Rins  Suzuki GSX-RR 1.475 69
15  Pol Espargaró  KTM RC16 1.506 60
16  Bradley Smith  KTM RC16 1.814 51
17  Sam Lowes  Aprilia RS-GP 2.689 26
18  Takuya Tsuda  Suzuki GSX-RR 4.587 51

partages
commentaires
Dovizioso admet deux erreurs : celle de son équipe et la sienne
Article précédent

Dovizioso admet deux erreurs : celle de son équipe et la sienne

Article suivant

Rossi : un nouveau carénage appréciable, mais pas pour l'Autriche

Rossi : un nouveau carénage appréciable, mais pas pour l'Autriche
Charger les commentaires