Expérience et confiance, les deux clés du succès pour Zarco

Le pilote français a de nouveau fait forte impression en Autriche, se payant le luxe de terminer la course devant les deux Yamaha officielles. Un résultat qui vient confirmer son début de saison tonitruant.

Dans la foulée de sa cinquième place lors du Grand Prix d'Autriche, Johann Zarco figure plus que jamais en position de meilleur rookie de cette saison 2017, présentant désormais 22 points d'avance sur son coéquipier Jonas Folger, qui a perdu une place au championnat au profit de Jorge Lorenzo suite à son abandon sur le Red Bull Ring. 

Et de nouveau, le pilote français a devancé les deux Yamaha officielles, en profitant notamment d'une meilleure gestion des gommes, tout en se fendant de belles passes d'armes, notamment au moment de prendre l'ascendant sur Valentino Rossi.

Comme à Austin ou plus récemment à Assen, lorsque les deux hommes avaient rivalisé pour la place de leader, le duel fut viril, prouvant s'il est encore nécessaire que Zarco n'a pas froid aux yeux au moment de livrer bataille le dimanche. 

Une approche qui ne lui interdit pas d'avoir une haute considération envers ses adversaires, même s'il entend bien ne faire aucun complexe en course. "En tant que pilotes, nous nous respectons beaucoup", rappelle-t-il, lors d'un entretien auprès de Motorsport.com. "J'ai eu un peu de temps pour réfléchir, et j'ai réalisé que si je suis dans cette catégorie, c'est parce que je le mérite. Je peux donc me battre avec eux [les têtes d'affiche]."

Au contraire, Zarco estime que le fait de détenir une Yamaha de 2016 lui permettant de venir perturber le jeu aux avant-postes constitue pour lui une réelle opportunité de s'illustrer dans le sens positif du terme. "Je veux rester ici [en MotoGP], et pour cette raison, j'ai besoin de me battre avec eux. C'est pourquoi je ne m'en prive pas lorsque j'en ai l'opportunité."

Un premier podium en France, suivi un mois plus tard d'une première pole position en MotoGP à Assen, sans oublier son premier fait d'armes dans la catégorie reine lorsqu'il a mené les sept premiers tours de la saison à Losail, il va sans dire que Zarco a impressionné lors de la première partie de saison.

Zarco en veut plus

Mais loin d'être rassasié, le Cannois entend bien poursuivre son ascension vers les sommets, même si cela nécessite encore d'observer une courbe d'apprentissage et de ne pas se précipiter. "J'ai fait une bonne première partie de saison", reconnaît-il. "Ce fut mieux que ce à quoi je m'attendais. Je suis content d'être si bien car cela m'aide au niveau de la confiance. Nous pouvons viser des objectifs encore plus élevés. Mais à présent, dans la seconde partie de la saison, je dois accepter que j'ai besoin de comprendre et d'apprendre. Je dois tout comprendre pour être plus souvent sur le podium. J'espère contrôler encore mieux la moto à l'avenir."

Alors qu'il a fallu attendre sa quatrième saison en Moto2 pour le voir jouer la victoire, et le titre, les progrès du Français se révèlent bien plus rapides en MotoGP, là où pourtant la compétition est censée être la plus élevée. 

Mais pour le numéro 5, le fait d'obtenir les bonnes sensations et d'avoir confiance en soi sont des facteurs au moins aussi importants que celui de l'expérience, comme il l'a bien compris dans la catégorie intermédiaire. "Bien sûr, l'expérience a été la chose la plus importante. L'expérience me permet de mieux contrôler les situations. J'avais besoin de comprendre comment être rapide", reprend-il. "J'avais besoin de croire en moi. Lors des dernières années en Moto2, j'ai eu beaucoup de victoires, mais c'étaient mes quatrième et cinquième années. Pour moi, c'était le moment parfait. Ces titres en Moto2 m'ont donné la possibilité de croire que cela serait également possible en MotoGP."

"J'ai besoin d'expérience et de confiance. La confiance, je l'ai déjà, mais le feeling n'est pas encore parfait. En Moto2, lorsque j'avais un feeling parfait, les résultats ont commencé à apparaître. Je dois travailler pour faire la même chose en MotoGP." C'est pour le moment bien parti.

Interview Gabriel Lima

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Type d'article Actualités