Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Quartararo n'a pas pris de décision pour 2023 : "Tout est ouvert"

Sous contrat avec Yamaha jusqu'à la fin de l'année 2022, Fabio Quartararo n'exclut rien pour la suite de sa carrière, laissant son entourage mener les discussions.

Le Champion du monde Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing sert du Champagne aux membres de son équipe

Photo de: Yamaha

Le plateau 2022 sera bientôt complet, les dernières places à attribuer étant celles de VR46, destinées à Luca Marini, qui porte déjà les couleurs de l'équipe chez Avintia cette année, et Marco Bezzecchi, venu du Moto2. La situation est beaucoup plus floue pour 2023 et les prochains mois devraient être animés par de nombreuses négociations puisque l'immense majorité des contrats ne couvre que la saison à venir.

Fabio Quartararo pourrait être l'un des plus convoités après le titre mondial conquis il y a quelques jours. Déjà en 2019, lors d'une première saison impressionnante dans la catégorie reine, le Français avait suscité l'intérêt de Suzuki et de Ducati, ce qui avait poussé Yamaha à garantir dès janvier 2020 son arrivée dans l'équipe d'usine pour la saison actuelle.

Après une première campagne plus que réussie puisqu'elle a permis à Quartararo de devenir Champion du monde, un titre qui échappait à Yamaha depuis le dernier sacre de Jorge Lorenzo en 2015, le Niçois ne donne pas l'impression de vouloir changer d'air mais ne ferme aucune porte. Il veut se donner le temps de la réflexion, préférant laisser son entourage sonder l'intérêt de la concurrence.

"Pour l'instant, tout est ouvert", a confié El Diablo à Canal+. "Je me sens bien en ce moment. Bien sûr, on vient de gagner un championnat donc il faut vraiment en profiter mais pour l'instant, tout est ouvert. Il faut écouter tout le monde et je pense que pour l'instant, j'ai de très bonnes personnes qui gèrent ça : mon manager, en qui j'ai une confiance énorme. J'ai 100% confiance en lui. Pour l'instant, je pense qu'il faut juste profiter de ce moment. C'est encore tôt pour parler du futur."

À ce jour, seulement trois pilotes ont officiellement un contrat pour 2023, dont Franco Morbidelli, devenu le coéquipier de Fabio Quartararo en rejoignant l'équipe Yamaha factory au GP de Saint-Marin. Les deux autres sont Marc Márquez chez Honda et Brad Binder avec KTM, ces deux pilotes étant même engagés jusqu'en 2024. KTM n'a pas communiqué la durée du contrat de Raúl Fernández, placé chez Tech3 pour 2022, mais la marque autrichienne a de plus en plus la volonté de verrouiller ses recrues dans la durée.

Lire aussi :

Le plateau MotoGP 2022

Équipe Pilotes confirmés
(fin de contrat)
Pilotes pressentis
 Repsol Honda Team Marc Márquez (2024)
Pol Espargaró (2022)
 
 Ducati Team Jack Miller (2022)
Pecco Bagnaia (2022)
 
 Monster Energy Yamaha

Fabio Quartararo (2022)

Franco Morbidelli (2023)

 
 Team Suzuki Ecstar Álex Rins (2022)
Joan Mir (2022)
 
 Red Bull KTM Factory Racing

Brad Binder (2024)

Miguel Oliveira (2022)

 
 Aprilia Racing Team

Aleix Espargaró (2022)

Maverick Viñales (2022)

 

 WithU Yamaha RNF Andrea Dovizioso (2022)
Darryn Binder (2022)

 

 Pramac Racing

Johann Zarco (2022)

Jorge Martín (2022)

 
 LCR Honda Álex Márquez (2022)
Takaaki Nakagami (2022)
 
 KTM Tech3

Remy Gardner (2022)

Raúl Fernández

 

 

 Aramco Racing Team VR46  

Luca Marini

Marco Bezzecchi

 Gresini Racing Fabio Di Giannantonio (2022)
Enea Bastianini (2022)
 

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Max Biaggi : Valentino Rossi, "dernier pilier de notre ère"
Article suivant Le souci de Yamaha sur piste séchante reste sans réponse

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse