Fabio Quartararo a encore "beaucoup de mal" sous la pluie

Fabio Quartararo a senti des progrès dans le comportement de sa Yamaha sur piste humide ce vendredi au Grand Prix de Saint-Marin, mais il est resté en grande difficulté dans les virages rapides.

Fabio Quartararo a encore "beaucoup de mal" sous la pluie

La pluie tombée ce vendredi sur le circuit de Misano a une nouvelle fois illustré le manque de performance de Fabio Quartararo sur piste humide. Le leader du championnat a conclu les EL2 à une lointaine 18e place, à plus de deux secondes de Johann Zarco, auteur du meilleur chrono. Il estime qu'il aurait pu être plus proche mais reconnaît qu'il manque encore de confiance sur sa Yamaha dans ces conditions, malgré une légère amélioration.

"On a testé des réglages totalement différents cet après-midi", explique Quartararo. "C'était un peu mieux. C'est dommage d'avoir manqué mon dernier tour parce que j'ai amélioré mon chrono mais je n'ai amélioré aucun secteur. On a une petite marge [pour faire mieux], Je pense qu'on a légèrement progressé. C'était un peu mieux, mais je ne suis pas encore à l'aise sur la moto. Je sens qu'on a fait des progrès sur l'avant parce que mes sensations sont meilleures, mais je n'ai aucune sensation dans les virages rapides. C'est dur. On verra ce qu'on pourra faire mais pour le moment on a beaucoup de mal."

Fabio Quartararo a du mal à comprendre pourquoi il est si souvent en difficulté quand la pluie s'invite depuis l'an passé, après avoir été plus à l'aise dans des conditions de ce type lors de sa première saison en MotoGP. Ce vendredi, le Niçois avait l'impression que ses pneus manquaient de température alors que ce n'était pas le cas.

"En analysant les données, les températures étaient bonnes. On doit faire des analyses. C'était légèrement mieux avec nos changements dans les réglages. On reste à deux secondes du leader mais ce n'est pas notre véritable position. Je pense que notre vraie place est dans le top 12 [mais] en 2019, j'étais tout le temps dans le top 10 dans les séances sous la pluie. Je ne comprends pas pourquoi je n'arrive pas à retrouver ces sensations. On va voir ce qu'on va pouvoir faire pour progresser avant les prochaines séances sur piste humide."

Lire aussi :

Quartararo est en difficulté dans tous les virages mais c'est surtout dans les courbes les plus rapides qu'il doit composer avec une Yamaha difficile à maîtriser : "C'est le principal problème. Sous la pluie, tout est sensible. Je peux vous dire que je n'ai aucune stabilité dans les virages rapides, et je n'ai pas beaucoup de confiance".

Fabio Quartararo a également peu d'enseignements à tirer de son septième chrono dans la séance de la matinée, où les pilotes ont pu rouler durant une demi-heure sur piste sèche. Ils débutent souvent le week-end avec une gomme tendre à l'avant afin de ne pas entamer leur quota de medium et de durs pour les deux journées suivantes mais le pilote Yamaha peine à s'exprimer avec cette gomme.

"En EL1, le pneu tendre à l'avant était assez difficile. Mais pour gérer [les pneus dans] le week-end, on doit débuter avec le pneu tendre, que je n'aime pas vraiment parce qu'il est trop tendre. On avait prévu de passer sur le medium dans l'après-midi mais ça n'a pas été possible avec la pluie. Au virage 11, j'avais un peu de mal à être vraiment rapide avec le tendre à l'avant ce matin."

Les conditions de piste n'ont logiquement pas permis aux pilotes d'améliorer leurs chronos en EL2 et Quartararo est donc pour le moment qualifié pour la Q2, grâce à sa performance de la matinée. Les pilotes auront la possibilité d'améliorer leurs temps samedi matin, si les conditions le permettent.

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

EL2 - Zarco emmène un triplé Ducati sous la pluie

Article précédent

EL2 - Zarco emmène un triplé Ducati sous la pluie

Article suivant

Dovizioso épaté par Quartararo et Bagnaia cette saison

Dovizioso épaté par Quartararo et Bagnaia cette saison
Charger les commentaires