Quartararo frustré mais "beaucoup plus fort" que le week-end dernier

Le fait de manquer la pole pour 0"034 et les jeux d'aspiration ont frustré Fabio Quartararo lors des qualifications du Grand Prix d'Autriche. Le Français reste néanmoins serein pour la course, grâce aux progrès effectués durant la semaine.

Quartararo frustré mais "beaucoup plus fort" que le week-end dernier

Comme la semaine dernière, Fabio Quartararo a décroché une belle première ligne sur le Red Bull Ring, un circuit pourtant taillé pour les Ducati, qui vont d'ailleurs le cerner sur la grille du départ puisqu'il sera le seul parmi les quatre premiers à ne pas disposer d'une Desmosedici. Le pilote Yamaha a cependant exprimé une certaine frustration après avoir signé le deuxième temps de la séance.

Quartararo a longtemps mené la Q2 avec un net avantage sur ses concurrents mais plusieurs pilotes ayant tenté de prendre sa roue, il n'a même pas tenté un véritable tour rapide dans son deuxième relais. Il s'agace d'avoir été à ce point pisté par plusieurs rivaux. "Franchement, je suis vraiment déçu, parce que toujours des pilotes qui suivent pour rien, ils n’ont même pas fait le tour en plus derrière moi", a déploré le Niçois au micro de Canal +. "Quelque chose qui m’a un peu énervé."

"Après, je n’ai rien contre Jorge [Martín, auteur de la pole aidé par l'aspiration de Johann Zarco], il a fait son tour, je savais qu’il allait être très rapide, même si ce matin, il est tombé dans le dernier virage. Je suis assez déçu de ne pas avoir fait la pole ici en Autriche, on sait très bien que c’est un circuit Ducati, mais j’aurais bien aimé faire la pole ici. Un petit peu déçu, mais le plus important c’est d’être en première ligne. Déçu pour le moment, mais content tout à l’heure."

Lire aussi :

Le chrono de Quartararo, à seulement 0"034 de Martín, reste très bon, à tel point qu'il a eu du mal à croire à sa performance. "C'était bien d'être en dessous de 1'23 en Q2, mais c'était amusant, parce que quand j'ai fait le 1'22"6, je trouvais ça rapide et à un moment, je me suis demandé si ce n'était pas plutôt 1'23"7 !", a expliqué le leader du championnat en conférence de presse. "C'était vraiment un tour rapide en étant seul. On souffre beaucoup dans le premier secteur mais je me sens très bien sur la moto dans le deuxième et le quatrième. Une pole position sur un circuit difficile pour nous aurait été excellente, mais la première ligne est fantastique ici, surtout pour la deuxième semaine en Autriche."

Quartararo a fait d'importants progrès en une semaine

Le GP de Styrie, disputé il y a quelques jours, n'a pas répondu aux attentes de Fabio Quartararo, incapable d'imprimer un rythme aussi bon qu'en EL4 même s'il a pu prendre une troisième place importante dans l'optique du titre. Les journées qui ont séparé les deux week-ends de course lui ont permis d'identifier ses faiblesses.

"Je me sens beaucoup plus fort que le week-end dernier", a expliqué Quartararo à DAZN. "De lundi à mercredi, je m'ennuyais vraiment et j'ai pu beaucoup penser à la course. Au final, 90% des choses que nous avons faites ont fonctionné, j'ai beaucoup roulé en pneus usés et on a fait des progrès."

Avant l'entame de ce second week-end autrichien, Quartararo espérait un gain d'un dixième au tour grâce au travail effectué cette semaine et les séances d'essais lui ont donné satisfaction : "On a trouvé [quelque chose] En EL4, on a montré que notre rythme était assez bon. Je me sentais bien avec tous les pneus arrières. Je n'ai pas senti la baisse [de performance] comme dans la dernière course. Je sais que que la course une toute autre histoire [mais] Je sens qu'en pneus usés, j'ai déjà un bon rythme. J'étais toujours dans la fenêtre basse des 1'24 et je pense que c'est bon pour la course de demain."

"Je n'ai pas un objectif clair, parce que sur cette piste, ce n'est pas comme Assen, où les lignes droite sont très courtes", a-t-il ajouté, affichant surtout sa volonté d'assurer de gros points et de ne pas prendre de risques inconsidérés : "Ça dépendra beaucoup des premiers tours, mais évidemment je vais donner le maximum. Je pense qu'on a le rythme pour jouer le podium et le top 5, mais je ne vais pas faire des folies si je vois qu'il y a quelqu'un plus rapide demain. Je vais faire de mon mieux, je vais rouler à la limite mais je ne vais pas la dépasser."

Quartararo abordera cette course en étant le seul représentant du team Yamaha officiel en raison de la suspension de Maverick Viñales, mais il assure que la controverse qui entoure l'Espagnol n'entame en rien le moral de l'équipe : "L'ambiance est bonne. Il y a mon équipe dans le garage et un mécanicien de Maverick est resté pour aider. Je tiens à le remercier parce qu'il travaille sur ma moto alors qu'il pourrait être chez lui. Merci à lui mais l'ambiance est fantastique".

Lire aussi :

Avec Margaux Levanto et Germán Garcia Casanova

partages
commentaires

Related video

Jorge Martín encore en pole : "4 ou 5 pilotes peuvent gagner demain"

Article précédent

Jorge Martín encore en pole : "4 ou 5 pilotes peuvent gagner demain"

Article suivant

Pecco Bagnaia : "J'ai vraiment le potentiel pour gagner"

Pecco Bagnaia : "J'ai vraiment le potentiel pour gagner"
Charger les commentaires