Bon chrono mais mauvaises sensations pour Quartararo

Fabio Quartararo déplore de mauvaises sensations en piste, ce vendredi à Losail, lui ayant fait perdre le style habituel de la Yamaha face à de redoutables Ducati.

Bon chrono mais mauvaises sensations pour Quartararo

Septième des premiers essais libres du week-end, Fabio Quartararo a réussi à arracher le quatrième temps des Essais Libres 2 du Grand Prix de Doha. Il boucle donc cette journée en tant que plus proche poursuivant des Ducati, qui ont verrouillé le haut du classement grâce à leur aisance dans le time attack avec lequel s'est conclue la séance nocturne.

Pour le Français, ce résultat est le fruit d'un tour dans lequel il a le sentiment d'avoir touché à ses limites sur une piste qui lui a transmis de mauvaises sensations. "Si les conditions restent les mêmes, on sera à la limite pour le chrono, comme aujourd'hui", prévient-il. "Je me suis senti assez mal en piste. J'ai senti qu'il n'y avait pas de grip."

Lire aussi :

"Ma moto est exactement la même que dimanche, il n'y a que les conditions qui changent", souligne Quartararo, classé cinquième lors du premier Grand Prix sur place. Pas simple, d'ailleurs, de laisser de côté la pointe de déception qu'il en a retirée, lorsqu'il a fallu se lancer pour de nouveaux essais en début d'après-midi. "[En EL1], je pensais un petit peu à la course de dimanche, où je n'avais plus de pneu à la fin, et j'ai été trop conservateur. On a vu que les autres pilotes chez Yamaha utilisaient vraiment bien le pneu et moi j'étais beaucoup trop en mode course", admet-il.

Par la suite, ce sont vraiment les conditions qui ont pris le dessus pour Fabio Quartararo, au point de lui faire perdre sa sensation d'aisance dans les virages, pourtant propre à la Yamaha. "Les Ducati ont été bonnes, mais le point fort de notre moto est généralement de tourner et d'avoir du grip, or aujourd'hui c'était vraiment mauvais et les sensations n'étaient pas géniales", admet-il. "Je ne me sentais pas très bien. On est très en difficulté pour stopper la moto, j'ai eu beaucoup de chattering, des conditions totalement différentes. J'espère que demain on aura un meilleur grip pour atteindre un meilleur chrono."

"Pour le time attack, les conditions ont changé énormément et on a vu plein de nouvelles personnes et surtout des Ducati. On sait qu'ils sont là quand il n'y a pas de grip, surtout sur ce circuit. Ils conduisent en triangle et c’est là qu'ils peuvent montrer leur potentiel, alors que nous c'est le contraire", déplore-t-il, finalement plutôt soulagé par son chrono, quasiment identique à celui qu'il signait vendredi au même moment. "Sincèrement, je ne pensais pas faire un tour aussi bon aujourd'hui. C'est toujours ça, j'ai réussi à le prendre et être en Q2 est le plus important, mais je n'ai pas eu un feeling assez bon aujourd'hui."

Malgré ses mauvaises sensations, le pilote Yamaha le sait, il n'a pas vraiment de possibilité d'optimiser encore plus les réglages de sa moto, restée pratiquement inchangée par rapport à la course de dimanche après avoir déjà disputé sur place cinq jours d'essais de pré-saison et un week-end complet de Grand Prix. "Toutes les choses qu'on essaye, c'est vraiment juste pour dire qu'on essaye un petit truc, mais on sait très bien que l'amélioration est vraiment minime. C'est très difficile parce que les conditions changent, donc là le grip n'était pas bien et on ne pouvait pas vraiment appliquer le style Yamaha. On voit qu'on avait des difficultés."

"J'espère que demain les conditions seront meilleures et qu'on pourra être un peu plus rapides", souligne le pilote Yamaha, qui n'a qu'un seul objectif pour samedi : se sentir plus à l'aise afin d'optimiser sa place actuelle (garante a priori d'un passage en Q2) pour bien se positionner sur la grille de départ. "J'espère que demain on pourra trouver quelque chose, pas vraiment sur la moto mais juste dans mes sensations en essayant de ne pas faire trop de changements."

`

partages
commentaires

Related video

EL2 - Miller emmène un triplé Ducati, Quartararo résiste

Article précédent

EL2 - Miller emmène un triplé Ducati, Quartararo résiste

Article suivant

Malgré son bon chrono, Zarco rumine sa chute

Malgré son bon chrono, Zarco rumine sa chute
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Doha
Catégorie EL2
Lieu Losail International Circuit
Auteur Léna Buffa