Preview
MotoGP GP de Catalogne

Fabio Quartararo croit peu en ses chances à Barcelone

Le GP de Catalogne a souvent souri à Fabio Quartararo mais la faible adhérence offerte par la piste et la longue ligne droite le poussent à ménager ses attentes cette année.

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Fabio Quartararo aurait de quoi avoir le sourire en arrivant à Barcelone, le circuit sur lequel il a connu le plus de victoires au cours de sa carrière. Il y a décroché son seul succès en Moto2 en 2018 et deux de plus en MotoGP, en 2020 puis en 2022, à chaque fois avec une confortable avance. Mais au cœur d'une saison très difficile pour Yamaha et lui, ces victoires paraissent bien loin et c'est avec une certaine appréhension que Quartararo aborde l'édition 2023.

"De gros freinages, des virages rapides, c'est une chose qui convient bien à notre moto", a néanmoins commenté le Champion du monde 2021 à son arrivée à Barcelone, avant de vite pointer d'autres éléments susceptibles de l'empêcher de briller ce week-end : "Le seul problème est qu'ici, il y a peu d'adhérence et que c'est un gros souci pour nous, surtout le vendredi : on est toujours super lents par rapports aux autres. Le samedi c'est mieux et encore mieux le dimanche."

"Le problème est qu'on n'a pas le temps cette année. Il faut être dans les premières places le vendredi après-midi donc ce sera le plus gros défi pour nous ce week-end."

Après avoir été envoyé en Q1 dans la moitié des courses disputées cette année, Quartararo craint d'être hors du top 10 vendredi après-midi et de se retrouver à une position lointaine sur la grille de départ, difficile à compenser en course : "Je pense que les qualifications seront super importantes. Globalement, le rythme n'est pas mauvais mais en partant super loin et avec une longue ligne droite, ce ne sera pas facile de doubler pour nous. On a un déficit mais le dernier virage est rapide donc peut-être que ça pourra nous aider. On verra quelle sera la situation."

Un package aéro efficace... mais pénalisant

Cette épreuve sera également la troisième avec le nouvel ensemble aérodynamique sur la Yamaha. Fabio Quartararo perçoit une machine plus stable dans les phases d'accélération mais l'appui gagné le freine également en ligne droite, renforçant ainsi une faiblesse de sa moto : "C'est le premier [ensemble aérodynamique] qui apporte vraiment de petits progrès, mais il y a des progrès dans un sens et c'est moins bien dans un autre."

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Fabio Quartararo

"C'est mieux pour le wheelie mais le carénage est plus gros et on a perdu en vitesse de pointe, où l'on perdait déjà beaucoup. Les Ducati sont environ 8 ou 10 km/h plus rapides que nous mais ils ont des ailerons énormes, trois de chaque côté. On a un un peu plus gros et on perd déjà un peu. Si on utilisait les mêmes [pièces], on serait 13 ou 14 km/h plus lents. C'est ce qui est super important."

Hormis ces éléments aérodynamiques, Quartararo n'aura "rien de nouveau à tester" au cours des deux prochaines courses et se projette surtout vers une journée essentielle pour savoir de quoi 2024 sera fait : "Ce qui sera utile, ce sera le test après le lundi à Misano."

Désormais désireux de ne plus se fixer d'objectif précis mais de surtout retrouver le plaisir sur la Yamaha, Quartararo estime que le GP de Catalogne sera au moins un bon baromètre du niveau actuel de sa moto : "Tous les ans ça a été bon sur cette piste, je me suis toujours battu pour la victoire. Ce sera bien de voir où je suis plus lent ou plus rapide. On verra où on sera par rapport aux autres. Comme je l'ai dit en Autriche, je pense qu'il faut que je sois positif et que j'essaie de donner 100%, pour nous battre pour ce qui est possible."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Ezpeleta refuse une cinquième KTM mais accepte plus de wild-cards
Article suivant Morbidelli et Ducati : "Nous nous rapprochons, mais rien n'est scellé"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse