Fabio Quartararo opéré avec succès

L'opération de Fabio Quartararo a eu lieu comme prévu ce mardi. Le pilote l'assure : tout s'est bien déroulé et il sera bel et bien présent au Mans la semaine prochaine.

Fabio Quartararo opéré avec succès

Fabio Quartararo a été opéré ce mardi matin au centre hospitalier d'Aix-en-Provence à la suite du problème à l'avant-bras droit qui a gâché sa course, lors du Grand Prix d'Espagne, dimanche à Jerez. Le Français avait renoncé à prendre la piste lundi pour les essais post-course qui prolongeaient le week-end sur le circuit andalou, se rendant à Marseille afin d'y être examiné. Il avait alors été décidé de l'opérer dès aujourd'hui.

"Tout s'est bien passé", a fait savoir le pilote niçois sur ses réseaux sociaux, assurant n'avoir désormais que "une chose en tête : la prochaine course, à domicile".

"Le médecin m'a dit que l'opération pour l'arm-pump s'est très bien passée", a encore indiqué Quartararo. "J'ai vraiment hâte de commencer à travailler sur mon bras cette semaine afin d'être à 100% pour Le Mans. Je me sens très positif quant à mon rétablissement et j'ai hâte de piloter à nouveau ma M1."

 

"Il devrait être parfaitement remis pour le Grand Prix de France", a confirmé Yamaha. Il n'y a donc pas de doute actuellement quant à la participation de Fabio Quartararo à la prochaine manche MotoGP, qui aura lieu la semaine prochaine au Mans. Son manager, Éric Mahé, avait déjà rassuré lundi en indiquant que l'intervention qu'il subirait serait bénigne.

Le pilote Yamaha a été douloureusement touché à l'avant-bras pendant la course de Jerez, dimanche, qu'il menait avant de s'effondrer. Rapidement repris par ses poursuivants, il a fini par sauver les points de la 13e place en serrant les dents, mais c'est épuisé qu'il avait rallié l'arrivée. Admettant être "perdu" dans les heures qui ont suivi, il a visiblement retrouvé le sourire, rassuré quant à sa capacité à rapidement se remettre de cette petite intervention.

Lire aussi :

Les symptômes de l'arm-pump sont un engourdissement, un manque de force et des douleurs d'intensité plus ou moins variable dans l'avant-bras, provenant d'une accumulation de sang et d'un muscle atrophié dans la cavité dans laquelle il se situe (la "loge" qui donne le nom à ce syndrome en français). Cela requiert donc de débloquer cette zone, mise à mal par un effort violent et répété.

Jack Miller et Iker Lecuona ont déjà été opérés en début de championnat, et d'autres pilotes ont ressenti les signes de ce mal, assez commun en MotoGP, durant la course de dimanche. Aleix Espargaró a aussi été examiné, à Barcelone, et attend actuellement le résultat de l'échographie pratiquée. Stefan Bradl a lui aussi souffert dimanche, alors qu'il courait avec une wild-card.

partages
commentaires

Related video

Rossi retrouve de "timides sourires" après un bon test

Article précédent

Rossi retrouve de "timides sourires" après un bon test

Article suivant

Aprilia : Avoir Gresini en team satellite "serait une belle histoire"

Aprilia : Avoir Gresini en team satellite "serait une belle histoire"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa