MotoGP
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Événement terminé
16 oct.
Événement terminé
23 oct.
Événement terminé
13 nov.
Prochain événement dans
12 jours
20 nov.
Prochain événement dans
19 jours

Quartararo certain que Yamaha a un "gros potentiel" en Aragón

partages
commentaires
Quartararo certain que Yamaha a un "gros potentiel" en Aragón
Par :

Fabio Quartararo pense que la Yamaha sera plus performant qu'en 2019 en Aragón. Le Français arrive sur le circuit après une course difficile mais riche d'enseignements au Mans.

Fabio Quartararo arrive optimiste sur le MotorLand Aragón, où le paddock du MotoGP est présent pour deux week-ends de course. La saison dernière, le Français s'était élancé de la deuxième place mais il avait dû se contenter de la cinquième position le dimanche. Les changements apportés à la Yamaha cette année lui permettent d'espérer de meilleurs résultats cette saison.

"Nous verrons", a tempéré le leader du championnat en conférence de presse ce jeudi. "Je pense que le potentiel de la moto 2020 convient mieux [à la piste] que la moto de l'an dernier. Je m’attends à faire un peu mieux que l’an dernier. Je pense que que nous avons un gros potentiel. Dans cette saison folle, tout peut arriver, donc je suis confiant. Je me sens bien sur la moto, je me sent fort, donc je vais faire de mon mieux pour être le plus rapide possible et décrocher les meilleurs résultats possibles dans ces courses en Aragón."

Lire aussi :

Fabio Quartararo reste sur un résultat contradictoire au Mans, une neuvième place décevante sur le papier mais finalement bonne sous la pluie, des conditions qu'il n'avait jamais connues dans une course de MotoGP, et un résultat positif dans l'optique du championnat puisqu'il lui a permis d'augmenter son avance sur Joan Mir, son plus proche rival dans la course au titre, au terme d'un beau duel dans le dernier tour. Quartararo sait que la pluie a joué contre lui mais il est satisfait du résultat final.

"C’est sur que sur le sec, nous aurions été à la lutte pour la victoire. Nous avions un bon rythme. Je ne dirais pas que nous avons perdu [le podium à cause de la pluie, mais] le potentiel de finir sur le podium était beaucoup plus élevé [sur le sec] que sur piste humide, de loin. Sur la pluie, je n'ai jamais eu d'excellentes sensations sur la moto. Au final, c'était une course difficile pour moi, parce que le potentiel était meilleur sur piste sèche, mais je reste satisfait du résultat sous la pluie. La lutte du dernier tour a été positive. Mais oui, nous avions plus de potentiel sur piste sèche pour décrocher plus de points que ceux que nous avons pris avec la neuvième place."

Quartararo a beaucoup appris au Mans

Le Grand Prix de France reste une leçon utile pour Fabio Quartararo et le team SRT, grâce à plusieurs pistes de progrès déjà identifiées. "Même si je ne voulais pas une course sous la pluie, je pense que pour nous, il était important d'avoir enfin une séance complète sous la pluie. Et j'ai appris à, disons, magner notre moto sous la pluie, mais [j’ai] aussi apporté de bons commentaires à l'équipe. Je pense que c'était important, parce que nous pouvons faire des essais, mais nous n'enchaînons jamais vraiment les tours comme nous le faisons en course. J'ai vu quel était le potentiel de la moto et les éléments sur lesquels nous devons travailler, parce que j'avais de très bonnes sensations à l’avant dans le premier tour, je pouvais bien freiner au premier et au deuxième virage, mais je n’avais pas une bonne adhérence à l’arrière. Je pense que les commentaires que j'ai faits à l'équipe ont été importants, pour voir ce que nous pouvons améliorer sur la Yamaha afin d’être plus rapides dans le premier tour, parce qu’en milieu de course, le rythme n'était pas mauvais."

Lire aussi :

Quartararo a abordé la course avec des réglages qu'il n'avait pas testés, suite à une première séance d'essais libres sous la pluie dans laquelle il était en grande difficulté. Dans ce contexte, la neuvième place finale est un bon résultat et les enseignements du week-end s'avéreront utiles pour la suite de la carrière du Français en MotoGP.

"J'étais totalement perdu dans les EL1. Nous n'avions pas de sensations sur la moto et je ne voulais pas attaquer à la limite, parce que les sensations étaient vraiment mauvaises. Nous avons décidé de faire un changement sur la moto immédiatement, pour la course, parce que j'étais beaucoup trop loin. Le rythme n'était pas bon, les sensations n'étaient pas bonnes. Disputer la course avec ces réglages n’aurait pas été une bonne idée, donc nous avons décidé de les changer totalement. Dans les séances que nous avons faites sous la pluie l'an dernier, je pense que c'était à Brno et Motegi, ce n'était pas si mauvais, mais celle-là était vraiment mauvaise. Au final, c'est pour ça que je suis satisfait de notre course au Mans, même si ce n'est que la neuvième place. Nous avons enfin eu une bonne course et nous avons vu dans quels domaines nous pouvons progresser pour la prochaine course sous la pluie."

Les prévisions météo n'annoncent pas d'averses ce week-end, mais la pluie pourrait s'inviter dans une semaine, pour la deuxième course en Aragón.

Petrucci soulagé par sa victoire, mais aussi remotivé

Article précédent

Petrucci soulagé par sa victoire, mais aussi remotivé

Article suivant

Valentino Rossi positif au COVID-19 et forfait au GP d'Aragón

Valentino Rossi positif au COVID-19 et forfait au GP d'Aragón
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Lieu MotorLand Aragón
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Petronas SRT
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud