Quartararo déterminé à résister aux Ducati au GP d'Italie

Malgré l'avantage annoncé de Ducati dans la longue ligne droite du Mugello, Fabio Quartararo espère briller ce week-end, en exploitant les performances de sa Yamaha dans les virages rapides.

Quartararo déterminé à résister aux Ducati au GP d'Italie

Tous les signaux sont au vert pour Ducati avant le GP d'Italie. Le constructeur reste sur deux doublés, menés par Jack Miller à chaque fois, et tout porte à croire que le Mugello et sa très longue ligne droite seront favorables aux Desmosedici, victorieuses des trois dernières courses disputées sur le circuit toscan. Même la pluie, qui pourrait venir troubler la course dimanche, pourrait bénéficier à Ducati, Miller et Johann Zarco ayant impressionné dans ces conditions au Mans.

Un homme est néanmoins déterminé à priver les Ducati d'un nouveau triomphe à domicile, Fabio Quartararo, arrivé au Mugello en tête du championnat devant trois représentants de la marque, Pecco Bagnaia, Zarco et Miller. Le pilote Yamaha a été le seul à leur résister dans les dernières courses. Il dominait même à Jerez avant d'être ralenti par son arm-pump tandis que Zarco pense que son compatriote était "prêt à s'échapper" avant l'arrivée de la pluie au Mans.

Lire aussi :

Le Mugello s'annonce comme un terrain plus délicat pour la M1 mais Quartararo, seulement dixième à l'arrivée de sa seule course en MotoGP sur ce circuit, croit en ses chances. Il pense qu'il sera possible de battre les Ducati, comme son équipe l'a fait dans les deux courses de Losail, pourtant promises aux machines de Borgo Panigale.

"Je m'attends à une bonne course, sincèrement", a déclaré le Niçois en conférence de presse ce jeudi. "Au Qatar, je me disais un peu la même chose. Ducati avait aussi gagné les deux courses précédentes [sur cette piste]. En fait, on se sent bien sur la moto. Je sens que oui, en ligne droite, ce n'est pas notre point fort, mais il y a beaucoup de virages rapides ici, et c'est là que je me sens très bien."

"Je sens qu'il faut juste aborder le week-end comme les autres, sans penser aux dernières victoires de Ducati ou à la longue ligne droite. Il faut le tenter, rouler à notre rythme et on verra dimanche, mais le plus important est d'avoir de très bonnes sensations sur la moto."

Le départ pourrait être une phase déterminante dans la lutte pour la victoire. Quartararo reste sur trois poles mais il n'a jamais bouclé un premier tour en tête cette année, le holeshot device des Ducati leur ayant permis de s'emparer du leadership dans chacune des cinq courses disputées.

Lire aussi :

Cet avantage pourrait être décuplé au Mugello, avec la longue ligne droite qui favorisera la vitesse de pointe de la Desmosedici, mais Quartararo sent que Yamaha comble petit à petit son retard dans ce domaine : "On souffre un peu lors des départs par rapport aux autres motos mais au final, il faut gérer la situation et faire de notre mieux. Mais on a un peu progressé cette saison, au Mans aussi, sur l'électronique. On verra si on trouve quelque chose de plus ici et à l'avenir."

partages
commentaires

Related video

Valentino Rossi retrouve la "pression particulière" du Mugello
Article précédent

Valentino Rossi retrouve la "pression particulière" du Mugello

Article suivant

360 km/h attendus au Mugello : la sécurité est-elle en question ?

360 km/h attendus au Mugello : la sécurité est-elle en question ?
Charger les commentaires