MotoGP
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
35 jours
16 avr.
Prochain événement dans
49 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
62 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
90 jours
03 juin
Prochain événement dans
97 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
111 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
118 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
132 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
167 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
181 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
195 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
202 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
216 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
223 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
237 jours
28 oct.
Prochain événement dans
244 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
258 jours

Fabio Quartararo : "Yamaha va m'écouter"

Après sa visite de l'usine Yamaha en Italie, Fabio Quartararo se sent un peu plus membre de la "famille" du constructeur et juge que cela lui permettra d'être écouté par l'écurie au moment de donner ses impressions sur sa machine.

partages
commentaires
Fabio Quartararo : "Yamaha va m'écouter"

Quelques semaines après sa première visite à l'usine Yamaha de Gerno di Lesmo, en Italie, Fabio Quartararo est revenu au micro de Canal+ sur son ressenti après cette prise de contact avec le centre névralgique de sa nouvelle équipe, avec la sensation de faire encore plus partie de la famille de la marque aux trois diapasons et d'être une voix qui portera au moment de donner ses retours sur la YZR-M1.

Quand il lui a été demandé si, suite à cette visite, il se sentait vraiment pilote officiel Yamaha, le Français a répondu : "Oui, oui, ça y est. C’est vrai que cette visite m’a fait du bien, même si on n’a rien fait vraiment de spécial, mais voir l’usine, l’ambiance qu’il y a – pas dans le team, mais avec le team manager, avec Lin [Jarvis] –, c’est quelque chose d’exceptionnel déjà. Je ne le connais pas plus que ça mais j’ai vraiment hâte de commencer la saison et de commencer une nouvelle aventure pour moi."

Lire aussi :

En fin d'année dernière, Quartararo avait déclaré "espérer" que Yamaha l'écouterait au moment de participer au développement et à l'amélioration de sa monture. Cette fois, il se montre plus affirmatif : "C’est sûr que, là, je vais avoir la chance, un petit peu, de vraiment donner mes impressions sur la moto, et Yamaha va m’écouter. L’année dernière, je pense, c’était plus une confirmation de ma part, et là on ne va pas dire que je vais développer la moto mais que je suis un petit peu plus dans la famille Yamaha en tant que pilote officiel. Je crois que c’est assez exceptionnel et surtout, voilà, un rêve de gosse d’être pilote officiel Yamaha. J’ai vraiment hâte de commencer l’aventure au test."

Une aventure qui démarrera cette année après une fin de saison 2020 difficile, marquée par l'effondrement de ses chances de titre mondial, lui qui avait pourtant longtemps fait la course en tête à la suite de ses deux victoires initiales de Jerez dans une campagne raccourcie par la pandémie de COVID-19. Interrogé sur la manière de rebondir après cette désillusion, il a simplement répondu : "En regardant les courses du début de saison [2020]."

 

"Je sais que je suis capable de gagner, de me battre pour des podiums, de faire des pole positions, donc voilà : on remet le compteur à zéro et c’est reparti pour une nouvelle saison. Je connais mes capacités, je sais que Yamaha travaille très dur donc, voilà, on repart de zéro et je sais que ça sera une très bonne saison."

En tout cas, après avoir joué la couronne mondiale au sein du team Petronas, sa montée en grade dans l'équipe factory signifie que l'objectif est clair : "L’objectif c’est… (il soupire) de se battre pour le titre, clairement. Ça ne va pas être facile, on sait que tout le monde a de très grandes capacités mais je suis là pour me battre. Je connais mes capacités comme je l'ai dit tout à l'heure, je suis prêt à tout donner, je donne tout, je m’entraîne très fort, Yamaha donne le maximum, donc je suis prêt pour ce défi."

Lire aussi :

Alors qu'il peaufine sa préparation hivernale en essayant de faire le plus de moto possible en dépit des conditions froides, Quartararo n'a surtout qu'une hâte : vite monter sur sa nouvelle machine pour la découvrir, à partir du 6 mars prochain au Qatar. "Hyper curieux [de monter sur la moto pour la première fois], mais surtout commencer avec les nouvelles couleurs, c’est sûr que c’est quelque chose de spécial."

"Mais hâte de voir les changements qu’on a sur la moto, si ça va être beaucoup mieux ou pas, et ouais, ouais, c’est sûr que je suis… On ne va pas dire stressé, mais vraiment… Voilà, je regarde tout le temps mon téléphone pour voir quelle date on est, combien de jours il reste pour aller au Qatar. La pré-saison se fait longue et j’ai hâte d’être au circuit de Doha pour essayer ça."

Rossi prêt à arbitrer le duel Viñales-Quartararo ?

Article précédent

Rossi prêt à arbitrer le duel Viñales-Quartararo ?

Article suivant

Joan Mir décidé à défendre son titre avec une meilleure saison

Joan Mir décidé à défendre son titre avec une meilleure saison
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Fabien Gaillard