Fausto Gresini toujours "fragile", mais pronostic "plus optimiste"

Le pronostic, toujours réservé, se veut désormais plus optimiste grâce aux progrès accomplis ces derniers jours par Fausto Gresini, qui se bat contre le COVID-19.

Fausto Gresini toujours "fragile", mais pronostic "plus optimiste"

Après les nouvelles de la semaine dernière, qui faisaient état de la situation toujours sérieuse dans laquelle se trouve Fausto Gresini, le dernier bulletin de santé diffusé ce lundi oscille entre gravité et optimisme. L'équipe de l'ancien pilote italien rapporte en effet des progrès qualifiés de "petits mais significatifs" dans la voie de sa guérison, ce que confirme le médecin tout en décrivant un cadre clinique qui reste fragile.

Le double Champion du monde 125cc, âgé de 60 ans depuis ce week-end, se bat depuis un mois contre le COVID-19. Hospitalisé le 27 décembre, puis transféré trois jours plus tard à Bologne dans un établissement plus à la pointe de la lutte acharnée que mènent les professionnels de santé contre le nouveau coronavirus, Fausto Gresini se trouve toujours aujourd'hui à l'hôpital Maggiore Carlo Alberto Pizzardi et il continue de nécessiter l'aide d'un respirateur.

"L'état clinique général de Fausto Gresini est fragile, mais en lente et progressive amélioration", témoigne le docteur Nicola Cilloni, en charge du patron de l'équipe italienne. "Il est conscient et combattif. Les examens radiologiques et de laboratoire vont eux aussi dans la même direction."

"Il a encore besoin d'être aidé par le respirateur, mais l'oxygénation de son sang s'améliore progressivement. Il a entamé la physiothérapie pour rétablir à la fois la respiration et toute la musculature", poursuit le médecin.

Le bilan global se veut aujourd'hui partagé et on sent les mots du médecin choisis avec soin : "Il demeure un patient critique et fragile, avec un parcours de soin encore long, mais la direction prise ces derniers jours rend plus optimiste le pronostic, qui reste toutefois à ce jour réservé."

partages
commentaires
Limité par une moto "primitive" en 2020, Aprilia affiche son ambition

Article précédent

Limité par une moto "primitive" en 2020, Aprilia affiche son ambition

Article suivant

Le manager de Dovizioso ouvert à l'idée d'un test sur la Honda

Le manager de Dovizioso ouvert à l'idée d'un test sur la Honda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2 , Moto3
Équipes Gresini Racing
Auteur Léna Buffa