MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Fenati se tourne vers les frères Iannone pour l'aider

partages
commentaires
Fenati se tourne vers les frères Iannone pour l'aider
Par :
12 sept. 2019 à 15:05

Andrea et Angelo Iannone vont aider Romano Fenati, en manque de manager, pour qu'il continue à remettre sa carrière d'aplomb.

Un an après le geste antisportif qui l'a mis au ban du championnat durant plusieurs mois et a bien failli lui coûter sa carrière, Romano Fenati multiplie les efforts pour remonter la pente. De retour cette saison en Moto3, il espère pouvoir réintégrer le plateau Moto2 mais doit peu à peu regagner la confiance des acteurs du championnat, après avoir essuyé de vives critiques lorsqu'il a appuyé sur le frein d'un adversaire en pleine course lors de l'édition 2018 du Grand Prix de Saint-Marin.

Son retour à la victoire, le mois dernier, aura marqué un cap important dans ce parcours de rédemption. Désormais, il a besoin d'être entouré et c'est vers les frères Iannone qu'il s'est tourné. "Romano nous a demandé de l'aide et on a décidé de trouver un accord pour pouvoir l'aider. Je pense que c'est un garçon très talentueux, qui n'a pas eu une enfance facile, alors j'espère que l'on pourra contribuer à réaliser ses rêves", déclare Andrea Iannone auprès de Sky Italia.

Lire aussi :

"Je connais Romano depuis qu'il a 5 ou 6 ans, à l'époque où je courais en pocket bike", explique le pilote Aprilia. "Je pense que Romano a beaucoup de talent. Il a eu un parcours de vie étrange, difficile, et quand il est revenu dans ce monde il n'avait plus personne. Cette année aussi, il n'y a que Romano avec Romano. Il m'a demandé s'il était possible que je l'aide. [Au début] je lui ai dit : 'Je ne sais pas si c'est une bonne idée, parce que j'ai beaucoup de problèmes dans ma situation, on verra'. Mais au final on a décidé de l'aider. Je crois que c'est un bon compromis."

"Je pense que Romano a un grand potentiel. De mon point de vue, c'est un très bon pilote, avec beaucoup de talent, mais parfois il n'a absolument personne pour le guider et quand on a 18 ou 19 ans on peut très facilement perdre son chemin. En tout cas, on va voir, on va essayer d'aider Romano de la meilleure façon possible."

Concrètement, c'est Angelo Iannone, le frère d'Andrea, qui sera au premier plan pour soutenir Romano Fenati et l'aider notamment à trouver un guidon pour la saison prochaine. "Mon frère et moi on travaille ensemble, mais c'est avant tout le travail de mon frère. Le mien c'est de piloter la moto et de parler aux ingénieurs Aprilia, et lui suit Romano. Je dédie mon frère à Romano en quelque sorte", explique le #29. "Mon frère est comme un ange [gardien], je pense donc que c'est une bonne personne pour Romano. Angelo a un très bon caractère, il est calme, intelligent, alors je pense que c'est une bonne aide pour Romano. Pour ma part, il m'est impossible de suivre Romano parce que j'ai mon travail, mon challenge à relever. Je vis pour ça, je veux arriver au sommet avec Aprilia, je suis concentré sur ce projet. Romano est un projet différent, mais on le suit."

Outre un rôle d'encadrement qui peut s'apparenter à celui d'un manager, Andrea Iannone évoque la possibilité que Romano Fenati bénéficie de sa structure d'entraînement et de l'organisation qu'il a mise en place autour de lui au fil des années, mais cela viendra possiblement dans un deuxième temps. "On commence maintenant et on ne peut pas tout changer dès le début. On va voir", souligne-t-il. "[Angelo va] suivre Romano pendant deux ou trois courses et à la fin il saura ce qui fonctionne le mieux pour lui. Mais il est clair qu'on a tout ce qu'il faut pour aider les pilotes. À la maison j'ai la gym, le bureau, des gens qui suivent la moto et l'entraînement. On a tout, mais pour le moment c'est uniquement pour moi."

Article suivant
Zarco espère des réponses sur son avenir d'ici octobre

Article précédent

Zarco espère des réponses sur son avenir d'ici octobre

Article suivant

Márquez : "Prendre des points, c'est le plus important"

Márquez : "Prendre des points, c'est le plus important"
Charger les commentaires