MotoGP GP d'Espagne

Fernández s'attend à un nouveau forfait au GP d'Espagne

Raúl Fernández passera un dernier examen juste avant les EL1 mais juge ses chances de disputer le Grand Prix d'Espagne très faibles, sa main droite étant encore douloureuse.

Raul Fernandez, KTM Tech3

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Victime d'une chute pendant les qualifications du Grand Prix du Portugal, Raúl Fernández a dû renoncer à disputer la course en raison d'une douleur au niveau de la main droite, même si aucune fracture n'a été diagnostiquée. Le pilote Tech3 espérait être apte à remonter sur sa KTM à Jerez ce week-end, mais interrogé par Motorsport.com sur ses chances d'être au départ dimanche, il ne s'est pas montré très optimiste.

"Assez faibles, entre 20 et 30%", a confié Fernández. "J'espérais vraiment rouler à Jerez, c'est la course de l'année. Je n'aime pas le football, mais c'est comme être Madrilène et jouer à Bernabeu, les supporters sont les mêmes à Jerez, surtout dans les virages Nieto-Peluqui, je me souviens de la première fois que j'y ai roulé et je voulais courir coûte que coûte."

Fernández souhaite se donner les chances maximales et attendra un verdict au tout dernier moment : "Aujourd'hui j'ai vu des médecins, ils m'ont fait faire quelques tests et je n'avais pas la force de les faire. Ils m'ont dit qu'il fallait écarter la possibilité de rouler, mais je leur ai demandé de me laisser essayer [de rouler] en EL1 avant de prendre une décision finale. Ils m'ont dit qu'ils feront un nouvel examen avant de prendre la piste. Ça ne s'annonce pas bien"

"Je n'ai rien de cassé mais ma main est très abimée au niveau des ligaments et des pertes de fluides, ce n'est pas aussi grave qu'un os cassé mais c'est très ennuyant et ça ralentit la convalescence", a ajouté l'Espagnol. "Pour le moment je suis 'unfit' et j'espère que ça changera demain. Le problème est que la blessure peut s'empirer avec les efforts."

Au delà d'une deuxième course manquée, cette blessure pourrait également priver Raúl Fernández d'un roulage précieux lundi, dans le test post-course prévu sur le circuit andalou. S'il envisage de disputer le week-end en étant diminué, il estime en revanche qu'un travail d'évaluations aurait peu de sens vu son état actuel.

"S'ils ne me laissent pas rouler, je vais suivre le traitement pour me rétablir mais ce qui est évident, c'est que pour monter sur la moto lundi, il faudra que je sois à 100%. Ça ne sert à rien de manquer la course, d'arriver sur le test avec de mauvaises sensations et de me blesser à nouveau."

Avec Germán Garcia Casanova

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Rins ne pense pas être numéro 1 chez Suzuki
Article suivant Fabio Quartararo mécontent de la diminution des tests

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse