Folger retrouve le MotoGP et teste la limite avec une chute

partages
commentaires
Folger retrouve le MotoGP et teste la limite avec une chute
Par : Léna Buffa
22 nov. 2018 à 10:40

Le pilote allemand a repris du service avec Yamaha et il dresse un bilan positif de ses premiers tests, malgré une fin un peu brutale.

Jonas Folger, Yamaha Factory Racing
Jonas Folger, Yamaha Factory Racing, après sa chute
Jonas Folger, Yamaha Factory Racing
Jonas Folger, Yamaha Factory Racing
Jonas Folger, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Jonas Folger, Yamaha Factory Racing
Jonas Folger, Yamaha Factory Racing
Jonas Folger, Yamaha Factory Racing
Jonas Folger, Yamaha Factory Racing
Jonas Folger, Yamaha Factory Racing

Quatorze mois après sa dernière apparition en MotoGP, Jonas Folger a repris le guidon de la YZR-M1 mardi et mercredi pour sa première participation au programme d'essais de Yamaha, à Valence. Le pilote allemand devait avant tout se remettre dans le bain et aussi prendre ses marques avec une machine quelque peu différente de celle avec laquelle il courait l'an dernier.

"Ce test est plus pour moi que pour Yamaha, afin que je puisse comprendre la moto. Elle est assez différente de celle que je j'avais utilisée, au niveau de l'électronique, et il était très important pour moi de comprendre cette 'nouvelle' moto", souligne Folger, auteur du 20e temps au cumul de ces deux jours.

Pour ce qui était son premier roulage au guidon de la M1 depuis le Grand Prix d'Aragón 2017, le jeune Allemand n'a pas tardé à remarquer les évolutions électroniques que présente la machine qui lui est désormais confiée, en provenance direct de l'usine d'Iwata, par rapport à celle qu'il pilotait chez Tech3 l'an dernier. 

Lire aussi:

"Elle a un comportement différent au premier contact avec l'accélérateur et quand on ouvre. L'utilisation de la puissance est très différente : c'est plus doux au début, ce qui est vraiment bien. Mais c'était un assez grand changement pour moi, en tant que pilote", explique-t-il.

Requinqué après avoir dû quitter la compétition pour des raisons de santé, Folger semblait en bonne forme et très enthousiaste à l'heure d'ouvrir ce nouveau chapitre de sa carrière.

"Je suis heureux d'être de retour et j'ai apprécié de piloter la moto, même si la première journée n'a pas été très active. Le ressenti de la moto est très différent que ce à quoi je suis habitué, mais je suis vraiment heureux de ce nouveau projet avec Yamaha. Et puis, je peux faire ce que je souhaite le plus, qui est de piloter une moto, une MotoGP, alors j'en profite !"

"Je vais bien, pas autant qu'avant car la pause a été longue. Je ressens un peu mes bras après ces deux journées, mais plus on pilote et plus on fait de tests, plus le corps s'habitue et mieux ça va", assure Folger à l'issue de cette séance, durant laquelle il a bouclé 56 tours.

Prochain test début 2019

Jonas Folger a toutefois conclu cette séance sur une chute, dont il s'est relevé sans souci mais qui a mis en pièces sa M1. C'est sur cette mauvaise note que s'est arrêté son programme à Valence, et il en restera là pour le moment puisqu'il ne sera pas de la partie à Jerez la semaine prochaine.

"Malheureusement, j'ai roulé en pneus tendres toute la journée. À la fin, nous avons entendu que les autres préféraient le medium à l'avant et dès que nous l'avons mis, tout le monde est repassé au tendre car les températures descendaient pas mal, et c'est là que c'est arrivé ! C'était un peu le mauvais timing, mais ça va, je ne suis pas blessé."

 

"C'était une petite chute. Rapide, mais rien de vraiment sérieux", rassure Jonas Folger, qui estime qu'une telle alerte a parfois du bon. "Oui… parfois moins pour les mécaniciens ! Mais en tant que pilote, parfois, il faut chuter et comprendre les limites. Ici, c'étaient les limites des pneus en raison de la température, donc c'était une journée positive pour moi, malgré la chute."

"La moto était celle des pilotes d'essais japonais, elle va donc rentrer à la maison maintenant et nous aurons notre propre moto au printemps. Celle-là restera en Europe et on pourra faire plus d'essais à l'avenir", poursuit le pilier du nouveau team test européen mis en place par Yamaha. "Je ne serai pas à Jerez. Ce test-là sera juste pour Maverick et Valentino. Je serai de retour à Sepang."

Avec Guillaume Navarro et Gerald Dirnbeck

 

Article suivant
Photos - Les essais MotoGP de Valence

Article précédent

Photos - Les essais MotoGP de Valence

Article suivant

Rabat marche à peine mais se sent "à nouveau pilote"

Rabat marche à peine mais se sent "à nouveau pilote"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Test Valence
Catégorie Mercredi
Lieu Valencia
Pilotes Jonas Folger
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa