Morbidelli reprend le guidon pendant que Viñales découvre l'Aprilia

Maverick Viñales attire les regards ce mardi à Misano, pour sa découverte de l'Aprilia, mais son successeur chez Yamaha, Franco Morbidelli, est également en piste pour la première fois depuis son opération du genou.

Morbidelli reprend le guidon pendant que Viñales découvre l'Aprilia

Maverick Viñales n'est pas le seul en piste ce mardi à Misano. Le pilote espagnol, libéré de ses engagements envers Yamaha, fait ses grands débuts au guidon de l'Aprilia, qu'il pourrait rapidement piloter en course si l'équipe le juge suffisamment prêt. Franco Morbidelli, qui prendra sa succession dans l'équipe officielle, est également de retour avec une Yamaha R1.

Le pilote italien a été opéré du genou gauche au mois de juin, ce qui l'a contraint à manquer les quatre derniers Grands Prix. Morbidelli profite du roulage organisé en Émilie-Romagne pour évaluer sa condition physique après plusieurs semaines de rééducation, sur la piste où son retour est prévu puisqu'il fera encore l'impasse sur le Grand Prix d'Aragón. Selon les informations de Motorsport.com, il sera encore en piste mercredi matin.

Lire aussi :

En attendant son retour, Cal Crutchlow continuera à piloter la Yamaha de l'équipe d'usine en Aragón, tandis que le team SRT doit désigner le coéquipier de Valentino Rossi. Jake Dixon a été aligné à Silverstone et l'équipe souhaitait faire rouler son autre pilote en Moto2, Xavi Vierge, pour la prochaine manche, mais le Catalan a décliné la proposition. Andrea Dovizioso va faire son retour dans la catégorie avec la formation malaisienne mais il est également attendu au Grand Prix de Saint-Marin.

Le circuit de Misano a dans un premier temps été loué par Ducati, qui a par la suite convié Honda, KTM et Aprilia, liste à laquelle Morbidelli s'est donc ajouté. La firme de Borgo Panigale fait rouler Pecco Bagnaia, Johann Zarco et Luca Marini sur une Panigale, les titulaires n'ayant pas l'autorisation de piloter les machines de course en raison des week-ends de Grands Prix et des tests officiels. Enea Bastianini les rejoindra mercredi. Le pilote d'essais Michele Pirro est lui aussi présent, au guidon de la Desmosedici. KTM fait rouler ses essayeurs, Dani Pedrosa et Mika Kallio, tout comme Honda, qui a aligné Stefan Bradl.

Lire aussi :

partages
commentaires
Mir lui aussi touché par un problème "étrange" sur un pneu

Article précédent

Mir lui aussi touché par un problème "étrange" sur un pneu

Article suivant

Michelin promet des "réponses" après les soucis de Silverstone

Michelin promet des "réponses" après les soucis de Silverstone
Charger les commentaires